FLASH
[26/04/2018] France : 2 hommes interpellés près du domicile d’Emmanuel Macron au Touquet (62), après avoir tenté de renverser des piétons qui traversaient  |  Durant la nuit, Tsahal a arrêté 5 terroristes recherchés en Judée Samarie occupée par les Arabes, dont 2 armés de fusils d’assaut M-16 et de cartouches  |  [25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 janvier 2018
16 juin 2015 : Donald Trump descend par l’Escalator de la Trump Tower et annonce sa candidature à la présidentielle

Les médias se délectent du brûlot de Michael Wolff, Fire and Fury alors qu’ils veulent donner des leçons de morale journalistique et faire la guerre aux Fake News. Mais Fire and Furious, de l’aveu même de son auteur, est un livre de Fake News !

Je ne sais pas pourquoi la Maison-Blanche a laissé entrer le Wolff dans la bergerie. Je pense à une part de naïveté de jeunesse mêlée au sentiment du Président Trump qu’il n’a rien à cacher. Après tout, il est le président le plus transparent de l’histoire contemporaine : toutes ses pensées, ses impulsions et ses idées sont relayées en 140 caractères (maintenant 280) sur Twitter. Une première – sans doute pas une dernière : il a lancé un mouvement.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Je pense être, sans fausse modestie, un spécialiste du président Trump, pour avoir suivi son ascension depuis la descente de l’Escalator de la Trump Tower de la 5e avenue, le 16 juin 2015, où il a annoncé sa candidature à la présidentielle, jusqu’au dernier tweet qu’il a publié il y a 2 minutes pour signaler que le taux de chômage des Afro-Américains est le plus faible jamais enregistré dans le pays, en passant par tous ses discours, dont les plus importants et ses meeting politique.

Et je n’ai pas parlé du livre dont se repaissent les médias de la haine de Trump.

Parce que c’est un livre bourré de Fake News, et que contrairement aux accusations portées par mes confrères contre Dreuz, nous ne faisons pas dans la Fake News – eux oui.

Le fait que Wolff est un fabulateur est d’ailleurs confirmé par Maggie Haberman, une journaliste du New York Times.

Elle cite Thomas Barrack Jr qui accuse Wolff d’avoir inventé les propos qu’il lui prête.

« Barrack dit qu’il a parlé une seule fois avec Wolff, et qu’il n’a jamais tenu les propos que Wolff lui prête. « Complètement faux », vient de me dire Barrack au téléphone. »

Dans les « notes de l’auteur » à la première page du livre, Wolff annonce clairement la couleur. Pas besoin de perdre son temps et d’aller plus loin.

Il écrit :

« Bon nombre des récits de ce qui s’est passé à la Maison-Blanche de Trump sont en conflit les uns avec les autres ; beaucoup, exprimé de façon Trumpienne, sont des fausses rumeurs [oui, vous lisez bien, Wolff écrit que beaucoup des choses qu’il rapporte sont des fausses rumeurs !]. Ces conflits, et cette latitude vis-à-vis de la vérité, si ce n’est avec la réalité elle-même, sont le fil conducteur de base du livre [Oui, vous lisez bien, Wolff explique que la base du livre, c’est la distance qu’il prend avec la réalité et avec la vérité !]. Parfois, j’ai laissé les intervenants proposer leurs propres versions des faits, afin de permettre au lecteur de les juger. Dans d’autres cas, j’ai, grâce à la cohérence des récits et à l’information fournie par les sources en qui j’ai pris l’habitude d’avoir confiance, accepté une version des événements que je crois [Wolff « croit », il n’est pas certain de la véracité des événements] être vraie :

Voilà pourquoi Fire and Fury ne mérite pas de figurer sur Dreuz info.

Un livre dont l’auteur avoue en préambule qu’il rapporte des ragots et des fausses rumeurs, et prend une liberté totale avec la réalité, a certainement sa place dans la machine à propagande du Monde, mais n’a rien à faire chez Dreuz.info.

Fin de la discussion – si j’ose m’exprimer ainsi car les journalistes ne discutent pas, ils récitent.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz