FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 janvier 2018

Rayan Nezzar a procédé comme tout politique accédant à de hautes responsabilités de nos jours : il a nettoyé son compte Twitter après sa nomination au poste de porte-parole de La République en marche. Mais il aurait dû s’y prendre plus tôt. Car internet n’oublie jamais rien, et en l’occurrence nos confrères de Buzzfeed non plus.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le site d’info a publié, vendredi 5 janvier, plusieurs captures d’écran de vieux tweets insultants postés par Rayan Nezzar, à l’époque où il était étudiant à l’ENA. En 2012 et 2013, celui qui a été promu par le patron du parti présidentiel, Christophe Castaner, ce jeudi 4 janvier, traitait une journaliste de « poufiasse » et Marine Le Pen et Jean-François Copé de « pute[s] », invitant ce dernier à « niquer [sa] mère ».

Rayan Nezzar avait également employé le terme « poufiasse » en réponse à un tweet d’Aurore Bergé (aujourd’hui députée et porte-parole du groupe LREM à l’Assemblée) citant Valérie Pécresse. Il avait aussi qualifié Alain Juppé de « fiotte » ou la journaliste et polémiste Caroline Fourest « d’épave » et jugé que Manuel Valls avait « zéro couille ». Des captures d’écran que le Lab s’est procurées :

 

 

 

 

Et ce n’est pas terminé, puisque Rayan Nezzar s’en est également pris à Bruno Le Maire (devenu ministre de l’Économie depuis l’élection d’Emmanuel Macron), le qualifiant de « couille molle » ou de « guignol » sans « aucune cohérence » :

Voilà qui fait beaucoup pour un porte-parole du parti présidentiel…

Buzzfeed rapporte avoir contacté Rayan Nezzar, après quoi ce dernier a supprimé environ 5.000 de ses anciens tweets (sur plus de 50.000). L’intéressé s’est ensuite excusé vendredi soir, toujours sur Twitter, pour ses « propos irréfléchis [tenus] quand [il] était étudiant » :

Contacté par le Lab, le nouveau porte-parole de LREM n’avait pas répondu à nos sollicitations au moment de la publication de cet article.

Sur le site de La République en marche, le jeune homme de 27 ans est présenté comme « spécialiste des questions économiques et sociales, [qui] enseigne l’économie à l’université Paris-Dauphine ». Il est précisé qu’il a « participé en tant qu’expert à la préparation du programme d’Emmanuel Macron » puis « a poursuivi son engagement au sein de La République En Marche en multipliant les ateliers de formation et les réunions publiques au sein des comités locaux ».

[Edit 9h50]

Parmi les responsables politiques à avoir réagi à ces informations, le trésorier du FN et conseiller régional d’Île-de-France Wallerand de Saint Just :

Le député FN du Nord Sébastien Chenu, proche de Marine Le Pen, a quant à lui relayé plusieurs messages indignés de jeunes frontistes :

EDIT 16h35]

Samedi après-midi, le député LREM François-Michel Lambert (habitué à prendre le contre-pied des positions officielles du parti) a demandé sur Twitter au patron de LREM, Christophe Castaner, de « revenir sur la nomination » de Rayan Nezzar, refusant d' »accepter d’avoir un tel porte-parole » :

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Vous aurez noté que le très taquin élu des Bouches-du-Rhône en profite pour rappeler une autre polémique qui a récemment touché LREM : le poste de questeur de Thierry Solère, acquis de manière controversée lorsqu’il était encore à LR mais déjà Constructif, en ce qu’il avait privé l’opposition d’un poste stratégique qui lui était traditionnellement dévolu. François-Michel Lambert avait été parmi les premiers, au sein de la majorité, à demander la démission de Thierry Solère de ce poste après son ralliement à La République en marche. Ce que l’ancien « monsieur primaire » de la droite avait fini par accepter.

Source : Europe1.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz