FLASH
[20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  |  L’équipe de télé de CBS a visité Douma et a vu et filmé le cylindre de gaz chimique coincé dans un immeuble. Comment est-ce possible que les Russes ne l’aient pas vu ?  |  Toulouse, avantage de l’immigration : nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab  |  Allemagne : une cadre du parti de Merkel, propriétaire d’un hôtel, recevra 2,7 millions d’euros pour héberger 31 migrants  |  La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur de Bachar el-Assad  |  Nantes : « On va tous vous tuer, Allahou Akbar », un musulman modéré menace de mort des militaires de l’opération Sentinelle sur le périphérique  |  Interview de Macron: La Maison-Blanche contredit le président et répète que les Etats-Unis ne resteront pas en Syrie  |  Cette nuit, et pour la 2e fois en 7 jours, israël a bombardé une base militaire près de Homs en Syrie  |  Le maire anti-israélien et pro-terroriste de Gennevilliers Patrice Leclerc a été interdit d’entrée en Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 janvier 2018

Les autorités allemandes estiment à une cinquantaine le nombre de femmes rentrées d’Irak et de Syrie. Chacune avec au moins un enfant, la plupart en bas âge. Selon le ministère de l’Intérieur, une centaine d’enfants de djihadistes devraient être rapatriés.

Au sein de l’opinion publique allemande, nombreux sont ceux qui estiment qu’il faut retirer leurs enfants à ces épouses de djihadistes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mais ce n’est pas aussi facile, selon Nora Fritzsche, responsable de la prévention de la radicalisation au sein de l’AJS, un groupe de travail pour la protection de l’enfance et de la jeunesse.

« Ce qui est déterminant, c’est de savoir si le bien-être de l’enfant est en danger, et non ce que pensent les parents », explique-t-elle. « Et c’est difficile pour les services d’aide à l’enfance car ils voient bien que les enfants ne grandissent pas dans de bonnes conditions », ajoute-t-elle.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Épouses mais pas terroristes

Le fait que les parents soient criminels n’entraîne pas automatiquement un danger pour les enfants. Les tribunaux allemands sont d’ailleurs cléments avec les épouses de djihadistes, estimant que la simple présence de ces femmes dans les rangs de Daech ne les rend pas coupables d’appartenance à une organisation terroriste.

Contrairement aux hommes, elles n’ont en effet pas dû prononcer allégeance à l’organisation.

Une nouvelle génération pour Daech ?

L’Office fédéral de protection de la Constitution voit les choses autrement: en octobre, il avait prévenu du danger représenté par les enfants de djihadistes, éduqués selon l’idéologie terroriste et risquant de constituer une nouvelle génération de combattants.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le chef des renseignements avait cité comme exemple trois attentats commis en Allemagne en 2016 par des mineurs endoctrinés. Mais pour Thomas Mücke, du Réseau de prévention de la violence (Violence Prevention Network) l’avenir des enfants de djihadistes dépend beaucoup de la manière dont la société les considère. Selon lui, « les enfants ne sont pas responsables de ce qui leur est arrivé. Si on les range dès le début au rang de monstres en disant qu’ils présentent un risque potentiel pour une nouvelle génération radicale, cela ne favorise certainement pas leur développement. »

Selon le gouvernement allemand, plus de 960 islamistes sont partis rejoindre le groupe État islamique en Syrie et en Irak depuis 2012, dont un cinquième étaient des femmes, aujourd’hui devenues mères.

Source : Dw.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz