FLASH
[21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 janvier 2018

Les autorités allemandes estiment à une cinquantaine le nombre de femmes rentrées d’Irak et de Syrie. Chacune avec au moins un enfant, la plupart en bas âge. Selon le ministère de l’Intérieur, une centaine d’enfants de djihadistes devraient être rapatriés.

Au sein de l’opinion publique allemande, nombreux sont ceux qui estiment qu’il faut retirer leurs enfants à ces épouses de djihadistes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mais ce n’est pas aussi facile, selon Nora Fritzsche, responsable de la prévention de la radicalisation au sein de l’AJS, un groupe de travail pour la protection de l’enfance et de la jeunesse.

« Ce qui est déterminant, c’est de savoir si le bien-être de l’enfant est en danger, et non ce que pensent les parents », explique-t-elle. « Et c’est difficile pour les services d’aide à l’enfance car ils voient bien que les enfants ne grandissent pas dans de bonnes conditions », ajoute-t-elle.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Épouses mais pas terroristes

Le fait que les parents soient criminels n’entraîne pas automatiquement un danger pour les enfants. Les tribunaux allemands sont d’ailleurs cléments avec les épouses de djihadistes, estimant que la simple présence de ces femmes dans les rangs de Daech ne les rend pas coupables d’appartenance à une organisation terroriste.

Contrairement aux hommes, elles n’ont en effet pas dû prononcer allégeance à l’organisation.

Une nouvelle génération pour Daech ?

L’Office fédéral de protection de la Constitution voit les choses autrement: en octobre, il avait prévenu du danger représenté par les enfants de djihadistes, éduqués selon l’idéologie terroriste et risquant de constituer une nouvelle génération de combattants.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le chef des renseignements avait cité comme exemple trois attentats commis en Allemagne en 2016 par des mineurs endoctrinés. Mais pour Thomas Mücke, du Réseau de prévention de la violence (Violence Prevention Network) l’avenir des enfants de djihadistes dépend beaucoup de la manière dont la société les considère. Selon lui, « les enfants ne sont pas responsables de ce qui leur est arrivé. Si on les range dès le début au rang de monstres en disant qu’ils présentent un risque potentiel pour une nouvelle génération radicale, cela ne favorise certainement pas leur développement. »

Selon le gouvernement allemand, plus de 960 islamistes sont partis rejoindre le groupe État islamique en Syrie et en Irak depuis 2012, dont un cinquième étaient des femmes, aujourd’hui devenues mères.

Source : Dw.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz