FLASH
[19/09/2018] Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 janvier 2018

Les autorités allemandes estiment à une cinquantaine le nombre de femmes rentrées d’Irak et de Syrie. Chacune avec au moins un enfant, la plupart en bas âge. Selon le ministère de l’Intérieur, une centaine d’enfants de djihadistes devraient être rapatriés.

Au sein de l’opinion publique allemande, nombreux sont ceux qui estiment qu’il faut retirer leurs enfants à ces épouses de djihadistes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mais ce n’est pas aussi facile, selon Nora Fritzsche, responsable de la prévention de la radicalisation au sein de l’AJS, un groupe de travail pour la protection de l’enfance et de la jeunesse.

« Ce qui est déterminant, c’est de savoir si le bien-être de l’enfant est en danger, et non ce que pensent les parents », explique-t-elle. « Et c’est difficile pour les services d’aide à l’enfance car ils voient bien que les enfants ne grandissent pas dans de bonnes conditions », ajoute-t-elle.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Épouses mais pas terroristes

Le fait que les parents soient criminels n’entraîne pas automatiquement un danger pour les enfants. Les tribunaux allemands sont d’ailleurs cléments avec les épouses de djihadistes, estimant que la simple présence de ces femmes dans les rangs de Daech ne les rend pas coupables d’appartenance à une organisation terroriste.

Contrairement aux hommes, elles n’ont en effet pas dû prononcer allégeance à l’organisation.

Une nouvelle génération pour Daech ?

L’Office fédéral de protection de la Constitution voit les choses autrement: en octobre, il avait prévenu du danger représenté par les enfants de djihadistes, éduqués selon l’idéologie terroriste et risquant de constituer une nouvelle génération de combattants.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le chef des renseignements avait cité comme exemple trois attentats commis en Allemagne en 2016 par des mineurs endoctrinés. Mais pour Thomas Mücke, du Réseau de prévention de la violence (Violence Prevention Network) l’avenir des enfants de djihadistes dépend beaucoup de la manière dont la société les considère. Selon lui, « les enfants ne sont pas responsables de ce qui leur est arrivé. Si on les range dès le début au rang de monstres en disant qu’ils présentent un risque potentiel pour une nouvelle génération radicale, cela ne favorise certainement pas leur développement. »

Selon le gouvernement allemand, plus de 960 islamistes sont partis rejoindre le groupe État islamique en Syrie et en Irak depuis 2012, dont un cinquième étaient des femmes, aujourd’hui devenues mères.

Source : Dw.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz