FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 janvier 2018

Alors que la venue de Donald Trump au Forum économique de Davos agite les esprits, le Conseil fédéral « se réjouit » de sa présence. La diplomatie suisse tente d’organiser un rendez-vous avec le président américain.

Le Conseil fédéral a discuté mercredi matin de la venue de Donald Trump à Davos dans deux semaines. L’arrivée d’un président américain en exercice sur le territoire suisse est en effet rare. La dernière visite de ce type remonte en effet à Bill Clinton en 2000. Ce dernier s’était aussi rendu dans la station grisonne à l’occasion du Forum économique.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce voyage est aussi une occasion rêvée pour la diplomatie suisse qui va tenter de nouer le contact avec le président américain. Les démarches en sont dans leur phase initiale. Trouver une plage libre dans l’agenda du président de la première puissance mondiale n’est en effet pas chose aisée.

Le gouvernement s’est notamment entretenu pour savoir lequel des sept ministres pourrait rencontrer le président américain, si une entrevue se confirme, même pour quelques minutes dans une arrière-salle d’un hôtel davosien, sachant que la tâche revient, en principe, au président de la Confédération, soit Alain Berset.
Un gouvernement « réjoui »

Contacté à la suite de la séance du Conseil fédéral, son porte-parole a expliqué que le collège a été informé mercredi matin des contacts établis avec les autorités américaines durant ces derniers jours. Pour le reste, tout est encore très flou. Des clarifications sont en cours.

Le porte-parole du Conseil fédéral André Simonazzi ajoute tout de même que le gouvernement « se réjouit » de la venue du président Trump en Suisse. Les services du président de la Confédération affirmaient aussi mardi soir qu’Alain Berset rencontrerait « volontiers » Donald Trump.
Un défi sécuritaire pour la Suisse

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La venue de Donald Trump dans les Grisons représente aussi un défi sécuritaire pour la Suisse, même si à ce stade, les responsables de la police cantonale grisonne ou de l’armée suisse, qui mobilise des milliers de soldats à Davos, ne font aucun commentaire. Ils indiquent uniquement que le dispositif mis en place est adapté à la venue de hauts dirigeants internationaux. Ils rappellent par exemple que l’an passé, le président chinois Xi Jinping était de passage à Davos, puis à Berne pour une visite d’Etat.

Mais la station grisonne, transformée en bunker alpin le temps d’une semaine, risque bien d’être barricadée encore davantage cette année avec la venue de Donald Trump. Dans ce contexte, des manifestations, qu’on avait plus vu depuis des années à Davos, sont possibles. Les jeunes socialistes envisagent une mobilisation anti-Trump.

Une récolte de signatures a aussi démarré mercredi matin sous le slogan « Trump not welcome – stay out of Davos » (« Trump n’est pas le bienvenu, qu’il reste loin de Davos »). L’ambiance s’annonce donc électrique lors du Forum de Davos.

Source : Rts.ch

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz