Quantcast
FLASH
[23/08/2019] Le Dôme de fer déployé dans la région de Tel Aviv et le sud d’#Israël : l’armée se prépare pour le «Jour de la rage» terroriste islamique palestinienne  |  [21/08/2019] Iran : « Les Américains ont autorisé 4 frappes de drones israéliens [en Irak] via l’Azerbaïdjan visant les quartiers généraux militaires irakiens  |  #Israël a bombardé des bases iraniennes en Syrie et en Irak au moins trois fois au cours des dernières semaines avec la permission des États-Unis et de la Russie  |  [20/08/2019] Irak : Terroristes du Hezbollah éliminés lors d’une attaque de drone israélienne sur un dépôt de missiles iranien  |  Jeffrey #Epstein aurait fait son testament deux jours avant de mourir  |  [19/08/2019] Après l’Argentine, le Paraguay vient de désigner le Hezbollah comme organisation terroriste internationale  |  [18/08/2019] Jack Letts, le ressortissant canado-britannique qui a fui le Royaume-Uni pour rejoindre ISIS, a été dépouillé de sa citoyenneté britannique  |  Hong Kong: 1,7 million de personnes ont participé à la dernière manifestation anti-communiste  |  Étrange silence des médias et groupes LGBT sur cette info: “La police de l’Autorité palestinienne poursuivra les responsables du groupe LGBTQ qui veulent faire une parade et veillera à ce qu’ils soient traduits en justice »  |  Afghanistan : 62 personnes ont été tuées et 180 autres blessées après qu’un terroriste se soit fait explosé dans un mariage à Kaboul  |  Les intercepteurs du Dôme de Fer ont contré des roquettes lancées depuis #Gaza ce soir sur #Israël. En riposte 5 terroristes sont morts  |  Explosion dans la bande nord de Gaza alors que des hélicoptères de Tsahal attaquent des cibles terroristes  |  [16/08/2019] 3 roquettes viennent d’être tirées depuis #Gaza en direction d’#Israël. Heureusement interceptées par le système aérien de défense du Dôme de Fer  |  Les services secrets confirment qu’ils enquêtent activement sur les menaces de « personne et véhicule suspects près de l’ambassade d’Israël de washington »  |  Les députés arabes Démocrates Ilhan Omar et Rachida Tlaib luttent pour la destruction d’Israël, et elles ne comprennent pas pourquoi elles sont interdites d’entrer en #Israël !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 janvier 2018

Nous savons depuis quelques semaines que le ministère de la Justice a lancé une nouvelle enquête sur la Fondation Clinton et les soupçons de corruption autour d’Hillary Clinton.

Il semble se confirmer, selon plusieurs fuites, que la Fondation Clinton a accepté des paiements et s’est livré à d’autres activités illégales tandis qu’Hillary Clinton était secrétaire d’État, selon les Autorités et un témoin cité par The Hill.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les agents du FBI de Little Rock, Arkansas, où la fondation a été créée, ont pris la tête de l’enquête et ont interrogé au moins un témoin le mois dernier, et le FBI a déclaré que des informations supplémentaires sont attendues dans les semaines à venir.

Les responsables, qui n’ont parlé que sous couvert d’anonymat, ont déclaré que l’enquête semble déterminer que les Clinton ont promis ou offert des faveurs politiques en échange de largesses pour leurs œuvres caritatives, ou, si les donateurs s’engageaient à faire des dons,  recevraient des avantages du gouvernement.

Les fonctionnaires ont déclaré que l’enquête examine si des actifs exonérés d’impôt ont été utilisés pour un usage personnel des époux Clinton, ou à des fins politiques, et si la Fondation s’est conformée aux lois fiscales.

Un témoin récemment interrogé par le FBI a décrit l’enquête comme « extrêmement professionnelle et incontestablement rigoureuse » et précisé que les enquêteurs cherchent à vérifier si les donateurs de la Fondation recevaient un traitement favorable de l’administration Obama.

Le témoin a accepté d’être interviewé par The Hill uniquement sous couvert d’anonymat. Il a dit que les agents du FBI venaient de Little Rock, et que leurs questions sont centrées sur les décisions du gouvernement et les discussions sur les dons à la Fondation à l’époque où Hillary Clinton dirigeait le département d’Etat du président Obama.

Le bureau du FBI de Little Rock a refusé tout commentaire officiel.

Suivant ces révélations, le porte-parole des Clinton, Nick Merrill, a violemment critiqué le FBI pour avoir ouvert l’enquête, la qualifiant de « scandaleuse » et suggérant que ce n’était rien de plus qu’une distraction politique des controverses Russes du président Trump, lesquelles sont pourtant en train de mordre la poussière – aucune preuve ou début de preuve n’ayant été découverts au bout d’un an par l’équipe Mueller.

« Il ne faut pas avoir peur de dire ce que c’est: une imposture », a déclaré Merrill. « C’est une philanthropie qui fait bouger les choses, et que les Républicains ont essayé de transformer en un jeu politique. »

Le porte-parole de la Fondation, Craig Minassian, a réagi de façon plus discrète, affirmant que la nouvelle enquête ne détournerait pas l’œuvre de bienfaisance de son travail quotidien.

« Maintes et maintes fois, la Fondation Clinton a fait l’objet d’allégations motivées par des considérations politiques, et ces accusations ont été démontées à maintes reprises, ce qui ne nous a pas empêché d’aider les gens », a déclaré M. Minassian. « La Fondation Clinton a manifestement amélioré la vie de millions de personnes à travers l’Amérique et dans le Monde tout en obtenant les meilleures notes des groupes de surveillance de charité dans le processus. »

Le Wall Street Journal a cependant rapporté l’année dernière que plusieurs bureaux locaux du FBI, dont celui de Little Rock, collectaient des informations sur la Fondation Clinton depuis plus d’un an.

L’attention renouvelée du FBI fait suite à une déclaration faite au Congrès l’année dernière par les hauts responsables du ministère de la Justice que les services reviendraient sur certaines des enquêtes et questions juridiques verrouillées pendant les années Obama et qui, de l’avis des Conservateurs, ont été négligées. Cela fait également suite à des mois de critiques incessantes sur Twitter de la part du président Trump, qui a demandé à plusieurs reprises pourquoi aucune enquête criminelle n’a jamais été faite contre les Clinton et leur machine de collecte de fonds.

Pendant des années, les médias, du New York Times au Daily Caller, ont rapporté d’innombrables histoires sur des dons douteux à la Fondation Clinton ou des émoluments pour des discours qui ont été faits au moment de décisions favorables du Département d’Etat de Clinton. L’auteur conservateur Peter Schweizer en a fait une recension rigoureuse dans son livre « Clinton Cash », qui n’a jamais été attaqué en justice car toutes ses accusations sont documentées, et qui a donné des informations aux conservateurs, dont Trump, pour demander une nouvelle enquête.

Plusieurs membres du GOP du Congrès ont récemment exhorté le procureur général Jeff Sessions à nommer un conseiller spécial pour examiner la myriade de problèmes entourant les Clinton. Les hauts fonctionnaires de la Justice ont envoyé une lettre au Congrès en novembre suggérant que certaines de ces questions devaient être réexaminées, mais Sessions, qui décidément semble être un homme à se cacher derrière ses dossiers, a déclaré que la nomination d’un procureur spécial ne semblait pas s’imposer.

Les fonctionnaires ont également dit que le département de la Justice réexaminait s’il y a des questions non résolues de l’affaire classée dans la transmission d’informations top secrètes sur le serveur d’email de Clinton.

Un défi pour toute enquête de l’ère Clinton est que le délai de prescription de la plupart des crimes fédéraux est de cinq ans, et que Clinton a quitté ses fonctions au début de 2013.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Prescilla Stofmacher pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz