FLASH
[23/01/2019] Nancy Pelosi a fait dépenser à la Force aérienne près de 200 000 $ pour transporter sa famille et d’autres législateurs en Italie et en Ukraine – comme elle est Démocrate, personne ne parlera de corruption  |  [22/01/2019] Braquage d’une banque sur les Champs-Élysées: les suspects en fuite avec le contenu de 30 coffres  |  La Cour suprême confirme temporairement l’interdiction des transsexuels dans l’armée demandée par l’Administration Trump  |  [21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 janvier 2018

Paris règlements de comptes à l’arme blanche, les touristes hésitent de plus en plus à visiter la ville lumière.

Après la violente rixe survenue samedi soir à Paris, au cours de laquelle un ado est décédé, cinq jeunes ont été placés en garde à vue.

Cinq adolescents étaient dimanche soir en garde à vue dans l’enquête sur la rixe entre bandes la veille à Paris au cours de laquelle un jeune de 15 ans a été mortellement poignardé, dans le quartier de la Bastille, a indiqué une source judiciaire.

La brève et violente bagarre est survenue samedi soir, entre 19h30 et 20h, dans le XIe arrondissement, rue de la Roquette, connue pour sa vie nocturne animée le week-end.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Affrontement entre une trentaine de jeunes

Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée au 2e district de police judiciaire (DPJ) de Paris, des bandes rivales associant une trentaine de jeunes des XIe, XIXe et XXe arrondissement de la capitale se sont affrontées au cours de cette rixe qui a laissé à terre un jeune homme de 15 ans, grièvement blessé à l’arme blanche. Il est décédé peu après vers 21h à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière.

Les enquêteurs, qui cherchent à établir les circonstances exactes du drame, ont interpellé jusqu’ici six jeunes, la plupart nés en 2002 et en 2003, dont cinq étaient encore en garde à vue dans la soirée, selon un nouveau bilan.

Parmi eux figurent deux mineurs placés en garde à vue dimanche et appartenant à l’une des bandes, a précisé la source judiciaire.

L’un des deux adolescents arrêtés la veille sur les lieux, après avoir été désignés par des témoins comme ayant participé à la bagarre, a en revanche vu sa garde à vue levée dimanche soir, selon la même source.

Les origines de la rixe restent floues

Les enquêteurs continuaient d’entendre un mineur qui « s’est présenté spontanément à la police (la nuit du drame, ndlr) en qualité de témoin mais qui a indiqué avoir participé à la rixe au côté de la victime décédée », selon la source judiciaire. Il a été placé en garde à vue pour « violences et participation à un attroupement armé ».

Un autre jeune, interpellé samedi mais avant les faits vers 17h40, suite à une premier affrontement, était lui aussi toujours interrogé. Dans son cas, les enquêteurs cherchent à établir les éventuels liens entre les deux bagarres.

A ce stade, les policiers se montrent très prudents sur les origines exactes de la bagarre mortelle, au cours de laquelle une autre personne a été plus légèrement blessée, ont expliqué deux sources proches de l’enquête.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Une lame de 30 cm »

Plusieurs témoins ont raconté à un journaliste de l’AFP la rapidité à laquelle s’est noué le drame.

« Cinquante jeunes ont déferlé dans toute la rue. Deux groupes bien distincts se sont formés. Il y a eu des cris et de loin on a vu un gamin de 14-15 ans à terre. Il y a quelqu’un qui a essayé de faire un massage cardiaque et après les policiers ont bouclé le quartier. La bagarre a duré 2-3 minutes. Un policier (…) a dit qu’il avait été poignardé avec une lame de 30cm », a déclaré un témoin de la scène.

Source : Actu.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz