FLASH
[16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  |  On pleure pas l’assassinat de Khashoggi, qui disait en 2007 : La Nakba n’est pas différente de l’Holocauste  |  Mélenchon appelle ses partisans à faire barrage aux policiers qui perquisitionnent le siège de La France Insoumise  |  Agression brutale contre des Juifs à Brooklyn. Le nom de l’attaquant n’est bien sûr pas Smith, Johnson ou quelqu’un du KKK, mais Farrukh Afzal  |  Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft, est décédé d’un cancer  |  Breaking News: Un avion de l’armée israélienne a attaqué une cible terroriste à Gaza  |  [15/10/2018] Une militante pro-migrant a été violée par un migrant marocain, a rapporté La Voix du Nord  |  New York : Ali Kourani, 34 ans, a été arrêté pour terrorisme après avoir tenté de devenir un informateur du FBI, offrant des informations sur le Hezbollah  |  Beaumont-sur-Oise (95) : un frère d’Adama Traoré jugé pour avoir incendié un bus et roué de coups un chauffeur  |  ‪La Courneuve : un musulman a poignardé un homme en hurlant Allahou Akbar‬  |  Aubervilliers : attaque au couteau à cris d’Allah Aoukbar : probablement un couteau déséquilibré  |  Cologne: la police parle d’une prise d’otage à la gare  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 janvier 2018

Paris règlements de comptes à l’arme blanche, les touristes hésitent de plus en plus à visiter la ville lumière.

Après la violente rixe survenue samedi soir à Paris, au cours de laquelle un ado est décédé, cinq jeunes ont été placés en garde à vue.

Cinq adolescents étaient dimanche soir en garde à vue dans l’enquête sur la rixe entre bandes la veille à Paris au cours de laquelle un jeune de 15 ans a été mortellement poignardé, dans le quartier de la Bastille, a indiqué une source judiciaire.

La brève et violente bagarre est survenue samedi soir, entre 19h30 et 20h, dans le XIe arrondissement, rue de la Roquette, connue pour sa vie nocturne animée le week-end.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Affrontement entre une trentaine de jeunes

Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée au 2e district de police judiciaire (DPJ) de Paris, des bandes rivales associant une trentaine de jeunes des XIe, XIXe et XXe arrondissement de la capitale se sont affrontées au cours de cette rixe qui a laissé à terre un jeune homme de 15 ans, grièvement blessé à l’arme blanche. Il est décédé peu après vers 21h à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière.

Les enquêteurs, qui cherchent à établir les circonstances exactes du drame, ont interpellé jusqu’ici six jeunes, la plupart nés en 2002 et en 2003, dont cinq étaient encore en garde à vue dans la soirée, selon un nouveau bilan.

Parmi eux figurent deux mineurs placés en garde à vue dimanche et appartenant à l’une des bandes, a précisé la source judiciaire.

L’un des deux adolescents arrêtés la veille sur les lieux, après avoir été désignés par des témoins comme ayant participé à la bagarre, a en revanche vu sa garde à vue levée dimanche soir, selon la même source.

Les origines de la rixe restent floues

Les enquêteurs continuaient d’entendre un mineur qui « s’est présenté spontanément à la police (la nuit du drame, ndlr) en qualité de témoin mais qui a indiqué avoir participé à la rixe au côté de la victime décédée », selon la source judiciaire. Il a été placé en garde à vue pour « violences et participation à un attroupement armé ».

Un autre jeune, interpellé samedi mais avant les faits vers 17h40, suite à une premier affrontement, était lui aussi toujours interrogé. Dans son cas, les enquêteurs cherchent à établir les éventuels liens entre les deux bagarres.

A ce stade, les policiers se montrent très prudents sur les origines exactes de la bagarre mortelle, au cours de laquelle une autre personne a été plus légèrement blessée, ont expliqué deux sources proches de l’enquête.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Une lame de 30 cm »

Plusieurs témoins ont raconté à un journaliste de l’AFP la rapidité à laquelle s’est noué le drame.

« Cinquante jeunes ont déferlé dans toute la rue. Deux groupes bien distincts se sont formés. Il y a eu des cris et de loin on a vu un gamin de 14-15 ans à terre. Il y a quelqu’un qui a essayé de faire un massage cardiaque et après les policiers ont bouclé le quartier. La bagarre a duré 2-3 minutes. Un policier (…) a dit qu’il avait été poignardé avec une lame de 30cm », a déclaré un témoin de la scène.

Source : Actu.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz