FLASH
[25/05/2018] Gaza : les cerfs-volants transportant des cocktail molotov provoquent des incendies en Israël – silence des écologistes  |  L’an dernier, la mairie de gauche de la Nouvelle-Orléans a accusé le réchauffement climatique d’être responsable des inondations. Il s’avère que les pompes à eaux étaient cassées  |  Désinformé par les médias, le gouvernement sud-africain demande à Israël de se retirer de Gaza …. 13 ans après qu’Israël se soit retiré de Gaza !  |  [24/05/2018] Israël autorise la construction de 2500 logements en Judée Samarie revendiquée par les colons arabes  |  Israël, Jérusalem : pendant la nuit, la police des frontières a arrêté un terroriste palestinien qui avait tiré sur des soldats et projeté sa voiture contre celle de l’armée  |  Elon Musk (Tesla) aux médias : « pourquoi croyez-vous que Trump a été élu ? Parce que plus personne ne vous croit. Vous avez perdu toute crédibilité depuis longtemps »  |  [23/05/2018] Allemagne : les étudiants de l’université Gutenberg virent les militants antisémites de BDS à coup de pied au cul  |  Si le taux de popularité de Trump atteint 50% contre 48% pour Obama à la même période, cela dit quoi des médias qui le disent incapable ?  |  Effet Trump : le taux de popularité du président atteint 50% dans le sondage Reuters, et les Républicains sont en tête pour les élections de mi-mandat  |  [22/05/2018] Effet Trump : plus de 70% des Américains attribuent la bonne santé de l’économie et le faible taux de chômage à Trump – et 91% des médias refusent d’en parler  |  ISIS a mis le feu à son quartier général dans le camp palestinien de Yarmouk  |  Gaza : les manifestants décrits comme pacifiques ont mis le feu à un poste militaire israélien. Tsahal a riposté  |  [21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 janvier 2018

Paris règlements de comptes à l’arme blanche, les touristes hésitent de plus en plus à visiter la ville lumière.

Après la violente rixe survenue samedi soir à Paris, au cours de laquelle un ado est décédé, cinq jeunes ont été placés en garde à vue.

Cinq adolescents étaient dimanche soir en garde à vue dans l’enquête sur la rixe entre bandes la veille à Paris au cours de laquelle un jeune de 15 ans a été mortellement poignardé, dans le quartier de la Bastille, a indiqué une source judiciaire.

La brève et violente bagarre est survenue samedi soir, entre 19h30 et 20h, dans le XIe arrondissement, rue de la Roquette, connue pour sa vie nocturne animée le week-end.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Affrontement entre une trentaine de jeunes

Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée au 2e district de police judiciaire (DPJ) de Paris, des bandes rivales associant une trentaine de jeunes des XIe, XIXe et XXe arrondissement de la capitale se sont affrontées au cours de cette rixe qui a laissé à terre un jeune homme de 15 ans, grièvement blessé à l’arme blanche. Il est décédé peu après vers 21h à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière.

Les enquêteurs, qui cherchent à établir les circonstances exactes du drame, ont interpellé jusqu’ici six jeunes, la plupart nés en 2002 et en 2003, dont cinq étaient encore en garde à vue dans la soirée, selon un nouveau bilan.

Parmi eux figurent deux mineurs placés en garde à vue dimanche et appartenant à l’une des bandes, a précisé la source judiciaire.

L’un des deux adolescents arrêtés la veille sur les lieux, après avoir été désignés par des témoins comme ayant participé à la bagarre, a en revanche vu sa garde à vue levée dimanche soir, selon la même source.

Les origines de la rixe restent floues

Les enquêteurs continuaient d’entendre un mineur qui « s’est présenté spontanément à la police (la nuit du drame, ndlr) en qualité de témoin mais qui a indiqué avoir participé à la rixe au côté de la victime décédée », selon la source judiciaire. Il a été placé en garde à vue pour « violences et participation à un attroupement armé ».

Un autre jeune, interpellé samedi mais avant les faits vers 17h40, suite à une premier affrontement, était lui aussi toujours interrogé. Dans son cas, les enquêteurs cherchent à établir les éventuels liens entre les deux bagarres.

A ce stade, les policiers se montrent très prudents sur les origines exactes de la bagarre mortelle, au cours de laquelle une autre personne a été plus légèrement blessée, ont expliqué deux sources proches de l’enquête.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Une lame de 30 cm »

Plusieurs témoins ont raconté à un journaliste de l’AFP la rapidité à laquelle s’est noué le drame.

« Cinquante jeunes ont déferlé dans toute la rue. Deux groupes bien distincts se sont formés. Il y a eu des cris et de loin on a vu un gamin de 14-15 ans à terre. Il y a quelqu’un qui a essayé de faire un massage cardiaque et après les policiers ont bouclé le quartier. La bagarre a duré 2-3 minutes. Un policier (…) a dit qu’il avait été poignardé avec une lame de 30cm », a déclaré un témoin de la scène.

Source : Actu.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz