FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 15 janvier 2018

Le professeur Ibram X. Kendi a signé un texte d’opinion percutant dans le New York Times du 13 janvier.

D’après cet éminent professeur d’Histoire et de Relations internationales à l’American University (Washington), le cœur du racisme est le déni.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Autrement dit, si vous niez être raciste, c’est que vous êtes raciste !

Auteur d’un ouvrage primé par le National Book Award, intitulé : «Stamped from the Beginning: The Definitive History of Racist Ideas in America»*, Ibram Kendi a fait son fonds de commerce sur l’idée que les Blancs américains sont forcément tous racistes.

Le New York Times a cru bon de publier son texte d’opinion intitulé : «The Heartbeat of Racism Is Denial», le 13 janvier dernier.

Pourtant en mars 2017, Daniel Greenfield écrivait dans Front Page Magazine que d’après Kendi, l’idée d’une société post-raciale est une idée raciste.

Selon Greenfield,

«le livre ‘Stamped’ est un tract nationaliste noir dans lequel Ibram X. Kendi, prétend raconter l’histoire des idées racistes en Amérique.

Stamped from the Beginning raconte toute l’histoire des idées racistes, depuis leurs origines dans l’Europe du XVe siècle.

Apparemment, les idées racistes n’existaient pas avant que les Européens les inventent à peu près en même temps que l’imprimerie et le fusil à chargement par la bouche du canon.

Les nationalistes noirs, comme Kendi, à l’instar de la plupart des gauchistes, ne s’opposent pas à l’esclavage. Ils s’opposent à l’Amérique.

(…) La théorie de Kendi se réduit à dire que ‘Tout ce qui ne va pas avec la communauté noire est la faute des Blancs’.

(…) Kendi est obsédé par les «assimilationnistes».

Les « assimilationnistes » ont inventé le racisme. Ce sont des criminels qui sèment des idées racistes dans la société, qui rendent les Noirs fous dans le cadre d’une conspiration visant à nier la réalité omniprésente du racisme.

Ibram X. Kendi semble détester davantage les «assimilationnistes» que les «ségrégationnistes». Les ségrégationnistes sont ouvertement racistes, tandis que les «assimilationistes» sournois peuvent se battre pour les droits civils et l’égalité, mais ils affirment parfois que la communauté noire pourrait avoir besoin de changer certaines choses.

Et cela revient à suggérer que quelque chose ne va pas chez les Noirs.

Pourquoi une société post-raciale est-elle raciste ? Parce que si vous croyez que tous les gens sont égaux, vous croyez qu’ils sont également responsables de leurs propres actes et de leur condition. Et c’est juste le genre de chose qui convainc les gens de toutes les races que les disparités raciales sont dues au comportement individuel. Dans le monde de Kendi, tout ce qui sent la responsabilité est raciste.

Tout ce qui détourne l’attention de l’accusation de racisme est raciste parce qu’on tient les Noirs pour responsables.

Il n’y a rien de mauvais dans la communauté noire, selon Kendi, à l’exception de la discrimination raciale.

Les « assimilationnistes », noirs, blancs ou verts, qui veulent que les Noirs changent, sont des racistes.

Dans son texte d’opinion (que le New York Times a jugé bon de publier sans doute pour souligner la journée dédiée à Martin Luther King, lundi le 15 janvier), Kendi estime que Trump et avec lui tous les blancs qui nient être racistes, sont forcément racistes

Et cet éminent intellectuel enseigne dans une université !

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :