FLASH
[21/02/2018] Cauchemar absolu pour BDS : Intel investi 5 milliards de dollars pour ouvrir une usine en Israël  |  Mali: 2 soldats français ont été tués par des islamistes, en sautant sur une bombe artisanale  |  [20/02/2018] Danemark : Le suspect qui a attaqué un couple à la hache a été arrêté – oups! C’est encore un musulman  |  Effet Trump : La confiance des petites entreprises atteint un sommet record début 2018 après la victoire de la réforme fiscale de Trump  |  La nuit dernière, Tsahal a arrêté 7 terroristes musulmans en Judée-Samarie, recherchés pour implication dans des attaques terroristes et des violents troubles contre des civils et le personnel de sécurité  |  [19/02/2018] Logique : Israël supprime les subventions de l’Etat à un théâtre arabe anti-israélien de Haifa  |  En ½ siècle, le monde est passé de 75% à 9% de la population qui vit dans l’extrême pauvreté  |  Russie : L’Etat islamique revendique l’attentat dans une église du Dagestan qui a fait 5 morts  |  [18/02/2018] Une roquette vient d’être tirée depuis Gaza vers Israël. Les sirènes ont été déclenchées à Sderot et Sha’ar Hanegev  |  Judée Samarie : un terroriste islamiste palestinien muni d’un fusil automatique arrêté devant un tribunal militaire  |  Russie : Un homme ouvre le feu à la sortie d’une église au Daguestan. Au moins 4 morts et 4 blessés  |  Comment dire ça aux médias sans déclencher des crises d’apoplexie : Macron en baisse de 6 points dans les sondages. Trump en hausse de 3 points  |  [17/02/2018] Une roquette tirée depuis Gaza dans le sud d’Israël a atteint une maison d’Ohr Haner, et s’est coincée sur le toit, aucun blessé  |  Plusieurs sirènes ont été activées ce soir au sud d’Israël, forçant les gens d’environ 10 communautés à se réfugier dans les abris – tout ça parce que les Arabes passent leur temps à chercher à tuer des juifs  |  Une roquette tirée de Gaza vers des habitations au sud d’Israël a explosé près d’une maison de Sha’ar Hanegev – pas de victimes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 janvier 2018

Plus qu’un malaise : une panique. Chez qui ? Au Soir et à la RTBF. Un sondage, organisé par ces deux médias et dénommé Noir Jaune Blues, vient de leur démontrer qu’ils ont tout faux en ce qui concerne l’immigration.

Ils étaient pourtant persuadés que leur lobbying pro-immigration, leurs reportages complaisants à l’égard des mères de djihadistes, les propos lénifiants mais fermes sur le « pas d’amalgame », les attaques et les insultes envers les audacieux qui ne partagent pas leurs avis, leur boycott du Parti Populaire – en bref, ce lavage de cerveaux aurait dû faire des Belges un peuple de veaux, comme disait le général De Gaulle.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Eh bien, les médias et ceux qui savent tout mieux que le misérable peuple doivent accepter une leçon de modestie. Tous leurs efforts d’enfumage ne servent à rien face aux réalités quotidiennes que vit le citoyen belge. Organisée il y a un an, l’enquête a connu une discrète nouvelle mouture, dans l’espoir que les chiffres aient connu une baisse significative – c’est tout le contraire qui s’est produit !

Selon l’enquête, 77 % des Belges ne se sentent plus chez eux « comme avant » (l’invasion – ndlr). Et le reste de l’enquête doit provoquer des grossesses nerveuses chez les bien-pensants, genre Ligue des Droits de l’Homme et MRAX, copieusement subsidiés pour masquer les réalités.

  • 74 % des Belges disent que l’islam n’est pas une religion tolérante.
  • 67 % des Belges trouvent qu’il y a trop d’immigrés dans notre société !
  • 66 % des Belges se sentent « de plus en plus envahis ».
  • 60 % des Belges estiment que la présence d’une communauté musulmane est plutôt une menace pour l’identité de la Belgique.
  • 51 % des Belges affirment que « même après plusieurs générations, les descendants d’un immigré ne seront jamais vraiment belges ».

Si on suit la doxa du MRAX et de quelques-unes des 70.000 associations que compte la Belgique, il faudra mettre 77 % des Belges en prison ! Il en faudra de la place pour 8.470.000 personnes qui ne font plus confiance, ni à la RTBF, ni à RTL-TVI, ni aux médias comme il faut.

Dans le monde politique, aussi, c’est la panique. Pendant des années, PS, MR, CDH, Ecolo, DéFI et leurs homologues flamands prêchaient le « vivre ensemble », la compréhension, la « richesse multiculturelle » et autres balivernes, sornettes et fariboles. Les gouvernements (nous en avons 6 et 7 parlements…) successifs ont dépensé des milliards d’argent public pour nous convaincre du bien-fondé d’une immigration incontrôlée.

Ils ont fait entrer dans les instances détenant l’autorité (communes, CPAS, STIB, TEC, Forem, Actiris, etc) des immigré(e)s qui refusaient de renoncer à leur double nationalité ou qui manifestaient pour imposer le voile islamique dans les services publics et consacrer des lieux pour la prière islamique dans les ministères.

En plus, ils ont sommé la très indépendante justice belge (?) de faire taire toutes les voix dissidentes) : le Parti Populaire en sait quelque chose !

Le secteur culturel, ultra-subsidié, a participé à l’imposture, multipliant les spectacles et les films bien-pensants que vont voir uniquement les fonctionnaires cultureux, quand ils reçoivent des places gratuites – payées par l’impôt du contribuable, tout de même…

Ces manoeuvres scandaleuses, ces milliards jetés, mais pas perdus pour tout le monde, n’ont pas changé la réalité. La mauvaise foi ne tue pas la vérité. Même les attentats islamiques n’ont pas fait changer d’avis ces politiciens à la petite semaine, trop occupés par leurs combines pour y descendre chez les gens honnêtes, désireux seulement de pouvoir vivre dans un pays de cocagne, comme c’était le cas dans les années 1950 et 1960.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les Belges ont compris. Ils ont jugé. Il leur reste à ne plus voter pour ceux qui ont détruit le pays – non seulement en encourageant une immigration forcenée, mais en ne gérant pas le pays que leur confiaient les électeurs.

Pour avoir oser dire la vérité sur l’immigration, le Parti Populaire a été harcelé par la justice – en vain, puisque après 3 perquisitions, 3 non-lieux ont été prononcés. Et la lâcheté des militants qui se disent « journalistes » barre l’accès au PP et à son Président, Mischaël Modrikamen.

Et aujourd’hui, la cause est entendue : seul le PP peut sauver la vraie Belgique.

Source : Lepeuple.be

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz