Quantcast
FLASH
[12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  |  Les avions de combat israéliens ont commencé à frapper des cibles terroristes du Jihad islamique à #Gaza  |  Les citoyens israéliens ont été ciblés par plus d’une centaine de roquettes terroristes depuis ce matin.  |  Une roquette terroriste de #Gaza a atteint une entreprise de Sderot (sud d’Israël) – pas de victime  |  Précision pour les journalistes mal informés : le Jihad islamique est un groupe terroriste, pas un “groupe militant”  |  #Gaza : Sources sécuritaires à I24news : élimination d’une cellule à bord d’une moto prête à tirer des missiles. Deux morts. Trois blessés. Il s’agirait de la première opération de #Tsahal depuis l’élimination cette nuit  |  Une roquette tirée depuis Gaza a mis le feu à un champ en Israël près de la frontière  |  Tragiques effets du terrorisme islamique ordinaire : les médecins se battent pour sauver la vie d’une fillette de 8 ans, qui s’est effondrée à Holon, suite à une sirène d’attaque à la roquette  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 janvier 2018

L’omniprésence des dealers et toxicomanes dans certaines stations de métro du nord-est de Paris, pousse certains conducteurs à ne plus marquer l’arrêt, par mesure de sécurité.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des conducteurs du métro parisien ne marquent plus l’arrêt à certaines stations, en raison de la présence de fumeurs de crack. Dealers et toxicomanes sont parfois omniprésents dans le nord-est de la capitale sur les lignes 12 et 4. Alors pour protéger les voyageurs et se protéger eux-mêmes, certains conducteurs préfèrent parfois ne pas s’arrêter.

Depuis plusieurs mois, les phénomènes de violence liés aux dealers et aux toxicomanes seraient de plus en plus fréquents dans certaines stations de métro, affirme le syndicat Unsa de la RATP. Parmi les stations les plus difficiles, celle de Marx Dormoy et de Marcadet – Poissonniers, dans le nord-est parisien.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Un risque important pour les conducteurs des lignes 4 et 12, selon Jean-Marc Judith, délégué syndical à la RATP. « Entre les rixes qu’il peut y avoir sur les quais, qui se terminent parfois directement dans la rame, ou des traversées de voie, vous pouvez en percuter un, ou l’écraser. Avec toutes les conséquences en matière de police, ou psychologique, qu’il peut y avoir pour les conducteurs », déplore-t-il au micro de RTL.

Source : Rtl.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz