Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: 1er ministre palestinien: « la différence entre Bibi et Gantz, c’est comme Pepsi et Coke »  |  Election Israël: 70% des résultats sont déjà comptés. Premiers chiffres à 22h (21h française)  |  Election Israël: le comité électoral a épinglé le parti de Gantz, de Netanyahou et de Shas pour diverses fraudes électorales  |  Election Israël: « Bibi est nazi » en grafitti sur le bord de mer à Tel Aviv  |  Election Israël: Les bureaux de vote des prisons ont fermé, avec un taux de participation de 70%  |  Election Israël: Le comité électoral a ordonné à Facebook de réactiver le chat de la page officielle de Netanyahou, qui l’a fermé sous pression des gauchistes  |  Election Israël: Un homme de 27 ans arrêté par la police pour avoir écrit des propos haineux contre Netanyahu à Tel Aviv  |  Election Israël: plus de 20 suspects arrêtés et 69 dossiers d’enquête ouverts pour des délits liés à l’élection  |  Election Israël: Le parti à prédominance arabe « Liste commune » minimise l’augmentation du taux de participation arabe  |  Election Israël: Selon Haaretz (ce qui veut dire que ce n’est pas forcément vrai), Facebook a fermé des faux comptes encourageant les Arabes à ne pas voter  |  Election Israël: Fraude électorale : des bureaux de vote de quartiers arabes ont été temporairement fermés ce mardi matin  |  Election Israël: Selon le Jerusalem Post, Netanyahou envisageait de repousser les élections par crainte d’une nouvelle guerre avec Gaza  |  Election Israël: A 18h, le taux de participation est de 53.3% (contre 52% en avril)  |  Election israélienne : des militants de gauche ont organisé des bus pour les bédouins, en violation de la loi électorale  |  Election israélienne : le comité électoral valide les bulletins qui ont subi des dégradations intentionnelles destinées à les faire rejeter  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 20 janvier 2018

Les médias, avec cet aveuglement volontaire qui les définit si bien, ont décidé d’applaudir le choix, par L’Oréal, d’Amena Khan pour célébrer la diversité, et ils ont, au passage, évidemment ignoré que la jeune femme est une antisémite de la pire sorte.

Certes me direz-vous, c’est à cela que sert la « fichue sphère ». Notre fonction, et nous l’assumons car « vous le valez bien », consiste à combler le vide sidérant laissé par les médias traditionnels. Nous sommes requis d’écrire ce que la presse ne veut pas qu’on écrive, dénoncer ce qu’elle veut cacher, et dire ce que les gens ne veulent pas qu’on dise.

Ainsi, L’Oréal Paris a décidé d’élargir sa représentation de la diversité dans l’une de ses publicités, en utilisant les services de la belle blogueuse britannique, mannequin et créatrice de cosmétiques.

La jeune femme, font remarquer les médias, est suivie par plus de 390 000 personnes sur sa chaîne YouTube et plus de 570 000 sur Instagram.

Mais la belle est une bête.

Les médias ne veulent pas que vous le sachiez, la blogueuse a des propos violemment antisémites. Ses commentaires sortent tout droit de la définition de l’antisémitisme selon le test des 3D* du dissident russe devenu haut responsable israélien, Natan Sharansky.

Voici quelques-unes des sorties sans fard de la fardée de L’Oréal à ses fans :

« Vous répétez tout le temps « personne n’est au-dessus de la loi ». Pourtant, selon le droit international, Israël est un Etat illégal. Pourtant vous le soutenez. EXPLIQUEZ. » [D pour délégitimation du test 3D]

Israël = Pharoah [pharaon]. Tous les deux des tueurs d’enfants. Insha’Allah (avec l’aide de Dieu), la défaite atteint le premier, ce n’est qu’une question de temps.  [D pour diabolisation du test 3D]

@jonsnowC4, Votre reportage « enfants de Gaza » était incroyablement émouvant. Israël est un Etat funeste et ceux qui en souffrent le plus sont les enfants innocents.  [D pour double standard du test 3D]

L’égérie de L’Oréal lance des accusations qui font référence aux clichés antisémites que l’on croyait oubliés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Quel retour en arrière pour la firme dont le dirigeant, André Bettencourt publiait justement des articles antisémites dans l’hebdomadaire collaborationniste «La Terre française».

Amena Khan, la première femme dans une publicité pour shampoing dont l’antisémitisme est toléré parce qu’elle porte le voile.

Lorsque je lis, dans la campagne intitulée « L’Oreal Paris Elvive World of Care » -Amena Khan expliquer que « peu importe si vos cheveux sont exposés ou non, cela ne reflète pas à quel point vous tenez à eux », j’avoue avoir, considérant les monstrueuses pensées de la peu amène Amena, d’étranges images qui me viennent à l’esprit.

A la demande d’un de nos lecteurs, si vous souhaitez contacter L’Oréal pour leur exprimer votre opinion, voici les liens :

+33(0) 1 47 56 70 00

loreal.fr/nous-contacter

https://twitter.com/@loreal

facebook.com/beautyforallbylorealfrance

instagram.com/lorealbeautyforall

 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

* Natan Sharansky a expliqué que pour savoir si un propos est antisémite, il faut lui faire passer le test 3D : diabolisation, double standard, délégitimation. Ce test, explique Sharansky, permet de détecter le «nouvel antisémitisme».

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz