FLASH
[22/05/2018] Effet Trump : plus de 70% des Américains attribuent la bonne santé de l’économie et le faible taux de chômage à Trump – et 91% des médias refusent d’en parler  |  ISIS a mis le feu à son quartier général dans le camp palestinien de Yarmouk  |  Gaza : les manifestants décrits comme pacifiques ont mis le feu à un poste militaire israélien. Tsahal a riposté  |  [21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  |  Santa Fe, Texas : fusillade dans une école, 9 morts. Motif inconnu. Tueur arrêté  |  Attentat « à l’explosif ou au poison (à la ricine) » évité selon Gérard Collomb. 2 frères égyptiens arrêtés. Ils étaient surveillés sur Telegram. Quand le gouvernement protège les citoyens, on applaudi  |  Médias complices des morts de Gaza : le Hamas, heureux des condamnations par les médias, veut encore plus de morts, et prépare une autre journée d’émeutes  |  « A votre enterrement, l’Etat n’envoie pas des fleurs, mais une sommation d’impôts de succession à payer »  |  Après les aveux d’un chef du Hamas que les morts étaient des combattants, la presse de gauche américaine accuse le Hamas de commettre des « sacrifices humains »  |  [17/05/2018] Qui a inventé les attentats suicides ? Les Palestiniens ou les Iraniens ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 janvier 2018

Arrêtées en Irak après la chute de Daesh, trois françaises qui avaient rejoint l’organisation terroriste risquent la peine de mort.

Selon nos informations, trois Françaises ont été arrêtées en Irak après la chute de Daesh. Les trois femmes, incarcérées à Bagdad, risquent la peine de mort. Parmi elles, Melina B. sortie, avec ses 4 enfants, des décombres de Mossoul en juillet dernier. La seconde est une jeune femme de 27 ans originaire du Nord de la France, arrêtée avec sa fille. La troisième est plus âgée.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Elles n’ont pas été encore jugées mais elles devraient l’être sous peu. Si elles sont reconnues coupable de lien avec Daesh, elles seront condamnées à mort par pendaison. Elles auront 30 jours pour faire appel. Si cet appel est rejeté la peine est aussitôt appliquée.
« La France s’est toujours mobilisée pour éviter le pire »

Ces dernières semaines, l’Elysée a été très clair: « Nos ressortissants incarcérés à Bagdad seront jugés sur Place car l’Irak est un état souverain, reconnu par la communauté internationale ».

Pour William Bourdon, l’avocat de la mère de quatre enfants, il y a pourtant urgence à demander l’extradition de ces femmes: « La France s’est toujours mobilisée pour éviter le pire. Nous ce que nous espérons, c’est une mobilisation à la hauteur du risque, c’est à dire le risque de l’exécution d’une de nos ressortissantes, et cela, quoiqu’elle ait fait », assure-t-il.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Une trentaine de Français arrêtés par les Kurdes

Dimanche, une allemande a été condamnée à mort par la justice irakienne. D’origine marocaine, Lamia K. 50 ans, a été arrêtée avec sa fille et son bébé dans les ruines de Mossoul en juillet 2017. Une autre de ses filles aurait été tuée sur place.

Une trentaine de Françaises et de Français ont été arrêtées en Syrie par les forces kurdes. Les femmes sont en majorité détenues avec leurs enfants dans des camps de réfugiés. Les hommes sont eux incarcérés dans des bâtiments en dur.

Source : Bfmtv.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz