FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 janvier 2018

Faut-il juger en France les jihadistes français capturés en Syrie, le plus souvent par les forces kurdes ? Plusieurs d’entre-eux ont témoigné de leur volonté de rentrer dans leur pays. Et le débat agite la classe politique française. Mais qu’en pensent les forces kurdes ? Une équipe de « 19h le dimanche », diffusée dimanche 21 janvier sur France 2, a eu un début de réponse quand elle a filmé cet échange entre un Français capturé par les Kurdes et son geôlier, un Français volontaire, qui l’interpelle en pleine interview.

« Tu penses que ça va être aussi facile que ça de rentrer chez toi après avoir été avec l’Etat islamique ? Avoir vu des gens se faire décapiter et ne pas avoir réagi ? », lance le jeune membre des forces kurdes. « Tu crois vraiment que les gens vont te laisser partir comme ça sans avoir rien fait ? »

« Je veux rentrer chez moi et oublier »

Avant d’être interrompu, le Français jihadiste exprimait sa confiance dans le fait d’être rapatrié : « Je veux retourner chez moi. Ils m’ont dit que je finissait les interrogatoires et que je rentrais chez moi. » Yassine (son prénom a été changé), 30 ans, originaire de Lunel, assure qu’il ne s’est pas rendu en Syrie par conviction jihadiste mais pour « chercher mon petit frère ». Les deux hommes se sont pourtant pris en photo ensemble en Syrie, armés et souriants. Et un journaliste du Point rappelle sur Twitter qu’il avait été menacé par Yassine.

« Je veux rentrer chez moi et oublier », assure Yassine. « Tu crois que nous on va oublier ? », lui réplique le garde français. « Qu’on va oublier tous les gens qui sont morts dans cette guerre ? Tous nos camarades qui sont tombés à cause des gens comme toi. » « Je n’ai pas pris les armes », assure son prisonnier, considéré comme un combattant par les forces kurdes.

Au total, une quarantaine de Français auraient été arrêtés par les forces kurdes. En janvier, plusieurs femmes détenues au Kurdistan syrien, dont Emilie König, ont demandé à être jugées en France. Le gouvernement s’est montré ouvert à ce qu’ils soient traduits en justice par les Kurdes, à condition que leurs droits soient respectés

Source : Francetvinfo.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz