FLASH
[17/08/2018] Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  |  Le 8 août, la police israélienne a arrêté dans la capitale Jérusalem 1 terroriste musulman qui préparait 1 attaque à l’arme blanche afin d’assassiner des Juifs  |  La presse anti-Trump dit que le président est un suprémaciste blanc responsable de la montée des nazis. Mais seulement 20 ou 30 nazis etaient à la marche le week-end dernier! Donc Trump a lamentablement échoué!  |  Attentat-suicide à la bombe à Kaboul: 48 morts dans 1 centre éducatif: imaginez le carnage si l’islam n’était pas une religion de paix !  |  Allemagne : une jeune femme violée dans la rue par deux demandeurs d’asile somaliens, mais ce qui est illégal, c’est de crtiquer cette immigration là  |  Vous avez le droit de rire: Une centaine de journaux dénoncent les «attaques» de Trump contre la liberté de la presse. Ah bon? Ils ont la liberté de dénoncer leur manque de liberté ? Pas étonnant que 74% n’ont plus confiance dans ces clowns  |  Près de 4 millions de nouveaux emplois. La croissance la plus rapide en 15 ans. Indépendance énergétique: les journalistes ont de vraies bonnes raisons de haïr Trump  |  [14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 janvier 2018

Faut-il juger en France les jihadistes français capturés en Syrie, le plus souvent par les forces kurdes ? Plusieurs d’entre-eux ont témoigné de leur volonté de rentrer dans leur pays. Et le débat agite la classe politique française. Mais qu’en pensent les forces kurdes ? Une équipe de « 19h le dimanche », diffusée dimanche 21 janvier sur France 2, a eu un début de réponse quand elle a filmé cet échange entre un Français capturé par les Kurdes et son geôlier, un Français volontaire, qui l’interpelle en pleine interview.

« Tu penses que ça va être aussi facile que ça de rentrer chez toi après avoir été avec l’Etat islamique ? Avoir vu des gens se faire décapiter et ne pas avoir réagi ? », lance le jeune membre des forces kurdes. « Tu crois vraiment que les gens vont te laisser partir comme ça sans avoir rien fait ? »

« Je veux rentrer chez moi et oublier »

Avant d’être interrompu, le Français jihadiste exprimait sa confiance dans le fait d’être rapatrié : « Je veux retourner chez moi. Ils m’ont dit que je finissait les interrogatoires et que je rentrais chez moi. » Yassine (son prénom a été changé), 30 ans, originaire de Lunel, assure qu’il ne s’est pas rendu en Syrie par conviction jihadiste mais pour « chercher mon petit frère ». Les deux hommes se sont pourtant pris en photo ensemble en Syrie, armés et souriants. Et un journaliste du Point rappelle sur Twitter qu’il avait été menacé par Yassine.

« Je veux rentrer chez moi et oublier », assure Yassine. « Tu crois que nous on va oublier ? », lui réplique le garde français. « Qu’on va oublier tous les gens qui sont morts dans cette guerre ? Tous nos camarades qui sont tombés à cause des gens comme toi. » « Je n’ai pas pris les armes », assure son prisonnier, considéré comme un combattant par les forces kurdes.

Au total, une quarantaine de Français auraient été arrêtés par les forces kurdes. En janvier, plusieurs femmes détenues au Kurdistan syrien, dont Emilie König, ont demandé à être jugées en France. Le gouvernement s’est montré ouvert à ce qu’ils soient traduits en justice par les Kurdes, à condition que leurs droits soient respectés

Source : Francetvinfo.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz