FLASH
[22/05/2018] Effet Trump : plus de 70% des Américains attribuent la bonne santé de l’économie et le faible taux de chômage à Trump – et 91% des médias refusent d’en parler  |  ISIS a mis le feu à son quartier général dans le camp palestinien de Yarmouk  |  Gaza : les manifestants décrits comme pacifiques ont mis le feu à un poste militaire israélien. Tsahal a riposté  |  [21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  |  Santa Fe, Texas : fusillade dans une école, 9 morts. Motif inconnu. Tueur arrêté  |  Attentat « à l’explosif ou au poison (à la ricine) » évité selon Gérard Collomb. 2 frères égyptiens arrêtés. Ils étaient surveillés sur Telegram. Quand le gouvernement protège les citoyens, on applaudi  |  Médias complices des morts de Gaza : le Hamas, heureux des condamnations par les médias, veut encore plus de morts, et prépare une autre journée d’émeutes  |  « A votre enterrement, l’Etat n’envoie pas des fleurs, mais une sommation d’impôts de succession à payer »  |  Après les aveux d’un chef du Hamas que les morts étaient des combattants, la presse de gauche américaine accuse le Hamas de commettre des « sacrifices humains »  |  [17/05/2018] Qui a inventé les attentats suicides ? Les Palestiniens ou les Iraniens ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 23 janvier 2018

Depuis 17 ans, Riccardo di Segni est le Grand Rabbin de la plus ancienne communauté juive de la diaspora, celle de Rome. Il est connu et apprécié pour son courage à assumer ses positions et à formuler des jugements sans équivoque. Il n’élude aucune question et y répond de manière concise et claire.

Il a accordé une longue interview à Aldo Cazzullo, publiée sur Il Corriere della Sera, portant sur plusieurs sujets délicats, notamment l’immigration musulmane, dont j’ai traduit plusieurs extraits.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

. Que pensez-vous de l’immigration ?

«Sur les migrants, nous les Juifs sommes déchirés. La fuite, l’exil, l’accueil font partie de notre histoire et de notre nature.

Mais je me pose la question : tous ces musulmans qui débarquent en Italie ont-ils l’intention de respecter nos droits et nos valeurs ? Et l’Etat italien a-t-il le pouvoir de les faire respecter ?

Hélas, je dois répondre deux fois par la négative. D’où mon inquiétude. L’Europe est née après Auschwitz, je ne voudrais pas qu’elle finisse comme une autre Auschwitz. Je ne sais pas qui seront cette fois les victimes. Une migration incontrôlée peut susciter une réaction d’intolérance et nous en subirons également les conséquences et serons peut-être les premiers à en souffrir.

. L’arrivée de centaines de milliers de migrants musulmans pose-t-il un problème pour les Juifs ? (question idiote)

«Non seulement pour les Juifs, mais pour tous les citoyens.»

. Vous êtes allé à la mosquée de Rome, mais l’imam n’est pas venu à la synagogue. Pourquoi ?

«Le rapport avec l’islam est très complexe. Nous y travaillons. Lors des manifestations du mois dernier à Milan, des slogans en arabe acclamèrent Khaybar, le massacre de Juifs par Mahomet. J’ai reçu des lettres d’excuses privées de la part des organisations islamiques, mais je n’ai entendu aucune excuse publique.».

. Vous avez blâmé l’Italie pour avoir voté contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël. Pourquoi ?

«Elle reflète la position chrétienne habituelle et encore plus la musulmane, selon laquelle les Juifs peuvent être soumis ou tolérés, mais jamais souverains, même pas chez eux.»

. Jérusalem est aussi la maison des Palestiniens.

«J’en suis conscient. Mais Jérusalem capitale d’Israël n’est pas une invention de Trump. C’est une question politique qui remonte à 1948. C’est une question religieuse millénaire. N’oubliez pas que les chrétiens ont mené des Croisades, mais non pour ramener les Juifs à Jérusalem. Là où passaient les Croisés, les communautés juives étaient détruites.»

. L’antisémitisme existe-t-il encore en Italie ?

«Il a toujours existé et aujourd’hui, il resurgit sous de formes différentes. Il y a cette idée religieuse permanente selon laquelle le peuple hébreu n’a pas accompli sa mission, il doit dès lors continuer à errer, dispersé parmi les peuples, pour ne pas avoir accueilli la vérité. Certains symboles sont déformés pour les transformer en offenses soit inconsciemment, soit consciemment. Il est frappant de constater qu’il n’existe plus aucune gêne à déclarer publiquement ses sympathies fascistes. »

. Existe-t-il aussi un antisémitisme de gauche ? (autre question stupide)

«Evidemment qu’il existe !»

Le Rabbin nous rappelle que l’immigration incontrôlée est une source d’injustice et que l’intégration de millions de musulmans, adeptes d’une religion qui n’appartient pas à la tradition européenne est dangereusement velléitaire, d’autant plus de la part d’un pays comme l’Italie, qui n’a ni la culture, ni l’expérience et n’est pas prêt à assumer une mission aussi importante. Toutefois, l’Italie n’est pas la seule à ne pas être préparée, quasi tous les Etats européens pataugent dans la même situation : les faillites des politiques d’intégration et les réactions de rejet qui se multiplient partout en Europe en témoignent.

Riccardo Di Segni ne craint pas de dire que les imams utilisent le double langage. Ils n’expriment aucune condamnation en public, uniquement en privé, révélant ainsi un embarras, pour nous incompréhensible, qui démontre de manière éloquente leur soumission aux franges les plus extrémistes de l’islam, celles les plus hostiles à l’intégration.

Le grand Rabbin de Rome s’exprime de manière claire, sans fanatisme, frappé d’un bon sens, qui est loin d’être la qualité majeure d’une grande partie des politiciens italiens et autres collègues européens.

 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources : «L’immigrazione islamica incontrollata è una follia. Parola di rabbino capo.» (Il Giornale) –«Riccardo Di Segni : «Migrazione fuori controllo …» (Il Corriere della Sera)

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz