Quantcast
FLASH
[21/05/2019] La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  |  [16/05/2019] « J’espère ne pas entrer en guerre avec l’Iran » a déclaré Trump aujourd’hui  |  Une station de radio d’un Etat Démocrate s’est rebaptisée en « Trump 103.3 FM »  |  Échec total des #antisémites du #BDS : Madonna arrive en #Israël et aucun pays ne s’est retiré de l’#Eurovision à Tel Aviv !  |  Sorties scolaires : le Sénat français vote pour l’interdiction du port du voile pour les mères accompagnatrices  |  [15/05/2019] Israël : le tremblement de terre a été mesuré à 4.6 sur l’échelle de Richter  |  Israël : léger tremblement de terre à Tel-Aviv  |  Ah les clowns! l’Autorité palestinienne dépose plainte à la CPI pour le déplacement de l’ambassade des Etats-Unis à #Jérusalem. Ils vont se prendre la même claque qu’avec la Cour d’Appel de Versailles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 23 janvier 2018

 

J’ai eu beau chercher, je n’ai trouvé aucune trace sur un média français de ce qui constitue pourtant une nouvelle de premier ordre. 

Ce que savent tous ceux qui me lisent et se tiennent informés de ce qui se passe aux Etats-Unis (et cela n’inclut à l’évidence pas les journalistes rémunérés par les médias français en poste à Washington, DC) est sur le point de se trouver divulgué de manière explosive.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Un mémorandum des services de renseignement américains est aux mains d’une commission d’enquête du Congrès, et on y trouve par le détail, tout ce qui montre qu’il n’y a jamais eu de liens suspects entre l’entourage de Donald Trump et la Russie, mais surtout, ce qui est infiniment plus grave, que le faux dossier établi par l’ancien agent britannique Christopher Steele, et vendu à la campagne de Hillary Clinton et au parti Démocrate a été utilisé sciemment par l’administration Obama en fin de parcours pour mettre en place une surveillance de l’entourage de Donald Trump pendant les derniers mois de la campagne électorale de 2016, puis pendant la période qui a suivi l’élection de Donald Trump à la présidence.

Des membres républicains du Congrès qui ont vu et lu le mémorandum en parlent abondamment, sans pouvoir révéler quoi que ce soit précis, car le mémorandum est classé secret défense.

Ils veulent que le mémorandum soit publié et ne soit plus classé secret défense, car il ne contient aucun élément qui, mis au jour, mettrait en danger la sécurité du pays.

Bien sûr, les démocrates font strictement tout pour s’opposer à sa publication.

Il faudra encore un mois environ pour que la publication ait lieu, car il semble désormais qu’elle aura lieu.

Lorsqu’elle aura lieu, tout sera clair ou presque, puisque le mémorandum inclut les noms des personnes coupables, les liens entre ces personnes, l’implication de chacune d’entre elles, les références renvoyant aux preuves.

L’Obamagate qui se produira alors sera d’une force de déflagration infiniment supérieure à celle du Watergate.

Les grands médias américains qui se taisent aujourd’hui, à l’exception de Fox News, ne pourront continuer à cacher et à travestir les faits. Les grands médias français ne pourront plus continuer à se taire.

L’administration d’un Président en exercice, Barack Obama, a fait espionner un candidat à la présidence, puis un Président élu, sur la base de faux documents reposant sur des éléments de propagande venus des services russes, en sachant que les documents utilisés étaient des faux documents, et il semble établi que le Président en exercice concerné, Barack Obama, savait qu’il s’agissait de faux documents et que l’espionnage exercé contre le candidat à la présidence Donald Trump, puis le Président élu Donald Trump était illégal et frauduleux.

Sont impliqués sans doute, au-delà de l’administration Obama, des juges, des dirigeants du FBI, dont, bien sûr, James Comey, des dirigeants de la CIA, dont John Brennan. L’enquête du Rottweiler Robert Mueller, d’ores et déjà en train de s’effondrer, va apparaître pour ce qu’elle est, une immense imposture, puisqu’elle repose elle-même sur les faux documents.

Des gens très haut placés devraient se retrouver bientôt en prison.

L’administration Obama apparaîtra au grand jour pour ce qu’elle a été, et que j’ai analysé dans plusieurs livres dont Le désastre Obama*, une association de crapules à l’esprit et aux pratiques totalitaires, et Obama ne devrait pas en sortir indemne. Les dirigeants du parti démocrate et Hillary Clinton devraient ne pas en sortir indemnes non plus.

La vie politique américaine a été très gravement dévoyée sous le premier (et on peut espérer le dernier) Président islamo-gauchiste de l’histoire des Etats-Unis.

Il serait temps qu’elle redevienne digne de l’esprit des pères fondateurs.

Il serait temps que la complicité des grands médias américains dans ce dévoiement cesse.

Il serait temps que la complicité des grands médias français cesse elle aussi.

Entendre encore évoquer “l’affaire russe” qui est censée coller aux basques de Donald Trump est insupportable. S’il y a une affaire russe, c’est celle qui implique l’administration Obama finissante, les démocrates, le clan Clinton et les grands médias américains.

Entendre Obama encore porté aux nues par des chroniqueurs sans scrupules est répugnant lorsqu’on sait qui a été, et qui est encore Obama.

Entendre Donald Trump traité de menteur par des gens qui mentent dès qu’ils ouvrent la bouche ne peut que mettre en colère.

Ce qui est en jeu est la démocratie, les institutions américaines, mais aussi la sécurité du monde.

Des comportements comme ceux de l’administration Obama finissante, des démocrates, du clan Clinton, des grands médias américains, sont dignes de ceux de la nomenklatura d’un pays totalitaire et ne doivent pas avoir leur place aux Etats-Unis d’Amérique.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz