FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 29 janvier 2018

Le Monde à l’envers. A l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, le 27 janvier 2018, un officiel Saoudien a condamné ceux qui contestent la Shoah. A l’inverse, la Pologne– certainement le pays le plus catholique au monde– a approuvé un projet de loi qui nie sa responsabilité dans l’Holocauste, et le président français a publié un tweet évoquant cette journée sans prononcer le mot « juif ».

Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale en Arabie saoudite, lors d’une prise de position inédite à propos de l’Holocauste, a fait valoir que le fait d’ignorer l’extermination des juifs durant la Seconde Guerre mondiale était une réelle déformation de l’histoire et une insulte à la dignité humaine.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dans une déclaration adressée à Sarah Bloomfield, directrice du Musée du mémorial de l’Holocauste aux États-Unis, Mohammed al-Issa, secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, a exprimé la position du Prince héritier Mohammed ben Salmane.

«Nous sommes fiers de vous écrire cette lettre à l’occasion de la Journée internationale de la mémoire de l’Holocauste et de l’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz», a proclamé al-Issa.

Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, un groupe créé lors de la Conférence islamique de mai 2007 à La Mecque, a ajouté :

«Je suis reconnaissant envers mon ami Robert Satloff, directeur exécutif de l’Institut de Washington pour la politique au Proche-Orient à Washington, pour sa compassion avec les victimes de l’Holocauste.

L’Holocauste est un événement qui a secoué l’humanité entière. Aucun individu pacifiste ne peut nier l’horreur de cette tragédie. Le véritable islam s’oppose à ces crimes et leur réserve le plus haut châtiment qui puisse exister. Ce sont les pires crimes de l’humanité».

Al-Issa poursuit :

«Nous savons que toute négation de l’Holocauste ou sa minimisation est un crime qui déforme l’histoire et offense la dignité des victimes. C’est une insulte à nous tous parce que nous sommes tous liés par un esprit spirituel commun.

L’islam a coexisté avec toutes les religions au cours des siècles et a respecté la dignité de leurs adeptes. Nous savons aussi qu’il y a des slogans politiques dans toutes les religions à travers l’histoire qui sont exploités par la religion. Cependant, les religions n’ont rien à voir avec ces conspirations.

Nous, les musulmans, voyons un grand nombre de terroristes essayer de déformer les textes religieux et de dénaturer les faits historiques.

La religion de Dieu est considérée comme une miséricorde pour l’humanité», a-t-il dit en conclusion.

Cette prise de position courageuse à l’égard de l’Holocauste est la première aussi claire de la part d’un responsable saoudien. Car le sujet est généralement tabou dans les pays musulmans et jamais il n’est abordé de cette façon avec autant de clarté.

Même les médias palestiniens, dont le leader Mahmoud Abbas a fait sa thèse sur la négation de l’holocauste, sont en état de choc.

La Pologne se lave les mains de la Shoah

Le Parlement polonais vient d’approuver un projet de loi controversé qui nie toute responsabilité de Varsovie dans l’Holocauste. La ratification de ce projet de loi, le 26 janvier 2018, au sein du Parlement, marque un nouveau virage dans l’histoire contemporaine de cette nation qui descend du Saint-Empire romain germanique.

Cette loi prévoit une peine pouvant aller jusqu’à trois ans de prison ou une lourde amende pour tout Polonais et tout étranger qui parle de la responsabilité de la Pologne dans l’Holocauste durant la Seconde Guerre mondiale. Le texte doit être voté par le Sénat et promulgué par le président polonais pour entrer en vigueur.

En réaction à cette décision, Israël a accusé le 27 janvier la Pologne de vouloir « changer l’Histoire ».

« Cette loi est sans fondement. On ne peut pas changer l’Histoire et l’Holocauste ne peut pas être nié« , a proclamé Benjamin Netanyahu.

Le Premier ministre israélien a en outre donné instruction à l’ambassadrice d’Israël à Varsovie de rencontrer le Premier ministre polonais « pour lui exprimer sa ferme opposition à cette loi. »

Le chargé d’affaires de l’ambassade de Pologne à Tel-Aviv, en l’absence de l’ambassadeur, a également été convoqué au ministère israélien des Affaires étrangères.

Pologne ghetto de Varsovie, des déportés juifs subissent un contrôle médical en mai 1941

Pour les Polonais, qui ont intégré l’Union Européenne en 2004, l’utilisation du terme « camps de la mort polonais » donne la fausse impression que leur pays est responsable de la Shoah. Pour les dirigeants israéliens, ce texte de loi représente une tentative de nier la participation de la Pologne à l’extermination des juifs.

Le pape Jean Paul II doit se tourner dans sa tombe, car l’Eglise polonaise ne dit pas un mot.

D’après le Pew Reaserch Center de Washington, la Pologne compte le taux de personnes se déclarant catholiques le plus élevé au monde (plus de 92 %). Les Polonais, en plus d’être croyants, sont très pratiquants. 40 % d’entre eux vont à la messe chaque dimanche.

En réaction à la décision du Parlement polonais, qui cherche à dédouaner les Polonais de leur rôle dans l’Holocauste, Emmanuel Nahshon, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères s’est exprimé en ces termes :

« Il est regrettable que l’ambassadeur polonais cherche à nous donner des conseils quant aux souvenirs de cet événement.

Israël demande au gouvernement polonais de modifier cette loi avant son adoption définitive« .

Les dirigeants de l’opposition de gauche et centriste en Israël, Isaac Herzog et Yair Lapid, ont également dénoncé le texte de loi polonais, mais aussi le député arabe d’opposition Ahmed Tibi.

En Pologne les musulmans sont presque inexistants.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz