FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Daniel Frédéric Gandus le 31 janvier 2018

Je ne sais pas combien de temps cela prendra – et il faut espérer réussir à l’arrêter au plus vite – mais je suis sûr de ceci :

  • Un génocide n’apparait pas spontanément du jour au lendemain.
  • Même si le premier jour de la ‘mise à l’abattoir’ peut paraitre soudain,
  • Il s’est en fait préparé sur de longues années.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ceux qui observent les signes des temps, les changements ou inversions (Orwell) et stratégies de langage (dont certaines finissent en fake news), les quolibets et diabolisation a l’encontre d’un groupe, les doubles standards de traitement et de reconnaissance (en fait les 3 D de l’antisémitisme Diabolisation Double standard et Délégitimisation très bien mis en évidence par Natan Sharansky et qui ne concernent plus seulement les Juifs, même si cela s’abat sur eux en premier à a manière d’un signe) …comprennent bien que l’ambiance créée en Europe par toute une série de facteurs dont je ne présente ici que quelques éléments parmi les moins pris en considération, signent la préparation d’un génocide.

Ceux qui enseignent la sociologie disons “appliquée”, en lien à des métiers comme assistante sociale, doivent aujourd’hui faire comprendre (s’ils sont honnêtes et pas trop politisés) que la moyenne de délai selon laquelle une femme devenue SDF se fait violer après 6 mois à la rue est aujourd’hui passée à un mois et demi en relation à la présence de migrants en provenance d’une culture où la femme ne bénéficie d’aucun statut ni respect en tant que Personne, simplement parce que Femme.

Les mêmes savent, même s’ils ne l’enseignent pas partout ni à tous, que pour reconstruire psychologiquement un homme SDF qui a passé sa première année à la rue, il faut pas moins de 3 ans, et que chaque année qui passe, c’est plus de temps différentiel encore qui s’accumule pour un espoir de reconstruction de soi et réaliser une résilience (voir le très intéressant Boris Cyrulnik sur ce concept).

En regardant les dernières nouvelles d’Europe – où je vois souvent, sur des vidéos, des lieux où j’ai vécu ou que j’ai aimé -, je vois très clairement – comme tous ceux, je pense, qui refusent de fermer les yeux sur la réalité – qu’il se prépare rien moins qu’un génocide des Européens.

Ce génocide visera tout ce qui ressemble, de près ou de loin, à ce que j’appellerais les “Native Europeans”, c’est à dire les Blancs (simplement parce qu’il se trouve qu’ils sont blancs, sans rapport à un délire de “supériorité” infondé) qui y vivent et possèdent une longue généalogie en ce continent, et qui sont donc Européens “de souche ou assimilés par migrations intra-européennes ou par valeurs partagées”.Et seront plus particulièrement visés parmi eux, les Judéo-Chrétiens (toutes distinctions de religions ici confondues) et les hommes blancs âgés (diabolisation du vieux mâle blanc, pensé comme l’ultime héritier de la volonté de puissance occidentale ayant notamment existé sous différente forme d’empires ou pouvoirs oppressifs jusqu’à la colonisation et aujourd’hui, volonté de puissance exprimée par un supposé manque de diversité dans les médias occidentaux comme derniers avatars de ce pouvoir). Cette diabolisation existe aussi en Amérique (le pays où est aussi né le politiquement correct) …mais l’Amérique a de nombreux atouts pour contrebalancer cette tendance, comme une plus grande liberté d’expression, un vrai droit de légitime défense, une idée de dépassement par confrontation aux problèmes ; trois choses qui n’existent plus en Europe.

L’Europe a ouvert la porte à des populations auxquelles manquent les 2000 ans de la très particulière et unique civilisation qui ait été capable -malgré ses propres heures sombres – de faire vivre ensemble des gens très différents en son sein.

Ce dernier miracle fut possible par les quatre branches principales qui l’ont structuré ; le droit romain, la philosophie grecque, l’héritage juif et chrétien (judéo-chrétien), ces deux derniers ayant permis de sortir les deux premiers du paganisme et de définir les statuts de victimes, coupables, innocents, etc..à la lumière des valeurs bibliques anti-diabolisation et anti-sacrificielles (voir René Girard) en plus de lier leurs idéaux à ceux, laïcs et (le plus souvent) athées de la Philosophie et d’autres disciplines fondamentales comme le Droit.

Or, en plus des nouveaux migrants qui n’ont aucune racine identitaire autre que l’Islam, nombre des étrangers que l’Europe a accueilli hier (depuis la décolonisation) ont adopté les narratifs historiques non pas de la nation où ils ont grandi, mais de celle de leur origine. Le cas le plus marquant est celui des Algériens, dont la jeunesse garde rancoeur alors que les premiers ouvriers de chez Renault étaient reconnaissants à la France de les accueillir après que la décolonisation ait aussi remporté les emplois en métropole et que les nouveaux états indépendants se soient rendus compte qu’ils leur manque “l’outillage mental” nécessaire à “faire nation” (ce qui n’est simple pour personne, même pas pour l’Europe avec ses 2000 ans d’histoire).

Dans les années 80, La chanson traditionnelle française, exigeante sur les paroles comme sur la mélodie, périclite tandis que la génération des groupes de musique rap du genre NTM (Nique Ta Mère) a libéré une parole de haine qui perdure sans fin.

Cette parole de rap a endoctriné, orienté et faussé la formation de la jeunesse d’origine immigrée pour l’orienter vers la diabolisation de la nation (mais aucun appel à refuser les allocations du pays le plus généreux d’Europe en ce domaine).

(Ceci, avant qu’une flopée de groupes similaires mais plus dangereux encore, et issue du Moyen-Orient, entre de force en Europe et se fasse passer pour réfugiés-victimes afin de neutraliser les défenses psychologiques des européens par culpabilisation).

Sans rapport ave quelques rappeurs isolés comme MC Solar (que sa qualité musicale et comme parolier fait passer pour traître à ce milieu), ce rap donne des textes qui sont tous,,de manière plus ou moins déguisée, des appels au meurtre:

En voici quelques extraits, pour différents groupes dont on n’a pas même envie de citer les noms :

Extrait de la chanson « Flirt avec le meurtre » :

J’aimerais voir brûler Panam au napalm sous les flammes façon

Vietnam tandis que ceux de ton espèce galopent où 24 heures par

jour et 7 jours par semaine J’ai envie de dégainer sur des f.a.c.e.s d.e

c.r.a.i.e

dommage (….) que ta mère ne t’ait rien dit sur ce putain de pays

me retirer ma carte d’identité, avec laquelle je me suis plusieurs

fois torché.

 

Extrait de la chanson « meurtre légal » :

Quand le macro prend le micro, c’est pour niquer la France guerre

raciale,

guerre fatale oil pour oil, dent pour dent organisation radicale,

par tous les moyens il faut leur niquer leurs mères Gouers (Français)

c’est toi qui perd. Flippe pour ta femme tes enfants pour ta race. On

s’est installé ici c’est vous qu’on va mettre dehors

Extrait de la chanson « Du miel les abeilles » :

La France est un pays de putes Mafia etc

je suis fier d’être rebeu.

J’ai passé toute ma jeunesse à racaille (…)

Comme le gros Nacine, le gros Nordine, mes potos

Les Algériens, danger ils ont du mal à nous gérer

Les Algériens, danger le passé on l’a mal digéré

Eh négro ! C’est l’heure d’ manger,

Brûler leur sperme en échantillons, souder leurs chattes

J’suis pas le bienvenu, mais j’ suis là,(…),

j’ suis venu manger et chier là.

Quand j’vois la France les jambes écartées j’ l’ encule sans huile.

Zont dévalisé l’Afrique… J’vais piller la France Tu m’ dis « la France

un pays libre » (…) attends-toi à bouffer du calibre. J’rêve de loger

dans la tête d’un flic une balle…

Je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui mais j’ai appris de source sûre qu’en 2016, ces textes qui sont de véritables appels au génocide, étaient sur les étagère d’une certaine Fnac (et, on peut le craindre, sur celles de toute la chaîne).Même des élus auraient échoués à les en faire retirer.

Or, l’on n’écrit pas des paroles génocidaires sans avoir le rêve qu’un “grand soir”, soi-même ou d’autres, les mettent enfin à exécution.

Et l’on peut d’ailleurs dire que le récent lynchage d’une policière par une trentaine de jeunes

appartenant à cette “culture rap” est pour eux comme une “prophétie auto-accomplie” du

“rêve de loger dans la tête d’un flic une balle…”, juste avec une méthode plus simple et plus barbare.

Dans une aggravation de la BANALISATION (étape majeure pour passer à l’action du génocide) de la diabolisation, il faut savoir que des groupes de Français de souche peuvent apprécier ou même chanter ces paroles qui décrivent leur mise à mort comme si c’était une bonne blague entre ados.

Ces français de souche qui reprennent ces paroles n’ont pas pris conscience ou sont plus certainement dans le déni de toute signifiance sérieuse des paroles qu’ils prononcent contre leur propre identité.

Comme la question identitaire a longtemps été -et est toujours- censurée en France, il fallait bien se raccrocher à “l’offre identitaire” du moment, et elle venait principalement, dans les banlieues où les politicards achètent la paix aux “grands frères”, du milieu des mosquées.

Ce qui explique aussi les nombreuses conversions (qui concernent aussi des juifs des mêmes lieux, souvent convertis par peur plus que par persuasion et dans tous les cas, abandonnés des représentants officiels du judaïsme français tellement centralisés qu’il ne représente plus personne depuis longtemps).

La conversion des jeunes juifs de banlieue à l’Islam, sous l’effet de la peur, est un des grands tabous des officiels juifs français.Ils n’en parlent que lorsqu’ils sont seuls entre eux.

Aujourd’hui, seule l’alyah peut les extraire de leur situation.

Il faut à présent préciser que s’il y a encore des européens capables de prétendre leur génocide ’impensable’, c’est parce qu’ils n’imaginent pas qu’un génocide puisse ressembler à autre chose qu’à une Shoa.

Grave erreur. Cela peut passer par la substitution d’identité (ce que Camus appelle “Le Grand Remplacement”) ou par une attaque contre un bébé dans son landeau en pleine rue comme on l’a vu en Allemagne.

Concernant Le Grand Remplacement, Il faut savoir que cela n’a rien de nouveau (mais Camus a trouvé là une excellente expression pour exprimer ce phénomène dans un langage de notre temps). C’est une pratique commune qu’ont eu les empires de déplacer les populations au sein des terres conquises afin de les opposer les unes aux autres et de briser l’appui identitaire que fournit la conscience d’une origine à toute révolte possible.

C’est d’ailleurs de cette pratique qu’est venu l’idée aux romains de renommer l’ancien Royaume d’Israël “Palestrina”, reprenant en latin ce nom des ennemis d’Israël qu’étaient les Philistins pour mieux effacer l’identité du lieu conquis.Les “Palestiniens” d’aujourd’hui tentent de se greffer sur cette identité pour faire croire à leur antiquité alors qu’ils sont eux-mêmes, pour une bonne part d’entre eux, des déplacés de l’Empire Ottoman tandis que les Bédouins seuls ont eu, avec les Juifs, une présence continue sur la terre d’Israël.

On peut dire que, d’un point de vue psychanalytique, il y a quelque chose de semblable dans l’Europe des technocrates de Bruxelles :

Ce pouvoir ressentirait enfin la jouissance de pouvoir s’identifier à un empire s’il pouvait faire disparaître les nations qu’il prétend englober.

Quant au prix à payer pour éprouver ce sentiment jouissif de redevenir un empire, cela ne les soucie en rien, puisqu’ils sont coupés du réel et s’imaginent qu’ils trouveront toujours, pour eux-mêmes et pour eux-seuls, une protection de par leur statut, tandis que l’Islam soutenu par l’Europe administrative livrerait à ce système des populations enfin soumises et aisées à administrer identitairement cassées et économiquement affaiblies .

 

Concernant les barbares racailleux eux-mêmes, comme ils n’ont pas l’esprit de méthode des nazis (qu’ils admirent cependant pour avoir su tuer des Juifs en masse), ce sera nettement plus désordonné…mais d’autant plus dangereux car les Européens ne seront pas amenés en camps pour être tués et ne peuvent donc pas identifier des lieux dangereux ni développer les contre-stratégies d’une Résistance comme celle qui par exemple attaquait les convois allemands.

Non, ce sera beaucoup plus diffus et imprévisible.

L’histoire de la jeune juive récemment agressée au cutter n’est pas la première du genre.

J’en connais d’autres qui n’ont pas fait l’objet de plainte par évidente crainte de représailles. Et ce que l’on relève, c’est que les coupables se retiennent désormais d’exprimer leurs sentiments antisémites au moment de l’attaque car ils savent que cela pourrait aggraver leur condamnation s’ils se faisaient arrêter.

Le génocide des Européens, envahis par des djihadistes en civile, qui peuvent habiter sur le même pallier et dire “bonjour” tous les matins à leur future victime avant de lui révéler leur haine dans une attaque soudaine, aura quelques chose de l’acte quotidien.

Ce génocide se réalisera n’importe où, n’importe quand et n’importe comment.

Pour ainsi dire, de manière continue et conformément à la théorie du million de petites blessures qui tueront le géant occidental à petit feu ( théorie en vigueur chez les djihadistes des zones afghanes et découvertes par les services de sécurité occidentaux dans les écrits d’un de leur chef).

C’est d’ailleurs avec n’importe quel objet transformable en “arme par destination” que les Européens seront tués, comme d’ailleurs y appelle régulièrement l’Etat Islamique et consorts. Et on peut dire que cela a déjà commencé

Cesser de sourire avec ironie de gens nettement plus prévoyant que les dirigeants européens que sont par exemples les survivalistes américains est une première étape nécessaire.

Refaire des enfants pour une nation vieillissante, parler à ses enfants de choses essentiels et de vies exemplaires et les préparer aux épreuves de la vie réelle, les emmener voir plutôt ceci https://www.youtube.com/watch?v=c-1Dzrk-cfI que Disneyland, sont des choses qui doivent redevenir naturelles.

 

Savoir et faire savoir qu’il y a toujours eu plus de périodes de guerres que de paix dans l’Histoire, reconnaître que personne ne peut “sortir complètement de l’Histoire” comme en rêvent les post-modernes parce qu’ils croient changer le réel par des stratégies de langage (et “éléments de langage” donnés par le Quai d’Orsay aux journalistes pour qu’ils écoutent la voix de leur maître) , prendre au sérieux le fait qu’un ennemi désormais intérieur à la nation veut très sérieusement votre mort et ne se cache plus de vous le dire,

pouvoir le dénoncer publiquement, exiger la réhabilitation d’un vrai et complet droit de légitime défense -parmi de nombreuses autres mesures – doit se faire désormais rapidement, avant que le camps d’en face mette son programme d’exécution génocidaire en action.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Daniel Frédéric Gandus pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz