FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean Vercors le 31 janvier 2018

Donald Trump fait ce qu’il dit, il ne brasse pas du vent. Les États-Unis ont donc réduit l’aide à l’UNRWA, l’Agence des Nations unies spécialement créée pour les « réfugiés palestiniens ».

Comme le rappel Daniel Pipes, il s’agit de « Faux réfugiés », d‘artifices qui ont permis à l’UNRWA d’augmenter artificiellement la population de réfugiés de 600 000 en 1949 à 5,3 millions aujourd’hui. Le nombre précis de vrais réfugiés arabes palestiniens encore en vie est d’environ 20 000 personnes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’aide de Washington a été divisée par deux. En 2016, les Etats-Unis ont versé près de 360 millions de dollars à l’UNRWA (source : Consulat américain de Jérusalem). Mais ils ne verseront pas les 45 millions de dollars d’aide aux Palestiniens dans le cadre de l’Appel d’urgence de Judée/Samarie/Gaza, a annoncé le Département d’État américain.

Puis l’administration Trump a indiqué que Washington retiendrait un montant de 65 millions de dollars qu’il avait prévu de verser à l’agence des Nations unies au service des Palestiniens, estimant que l’UNRWA devait procéder à des réformes – sans spécifier lesquelles.

Lorsqu’en décembre dernier, Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël, selon le Jérusalem Embassy Act de 1995, la décision a provoqué l’hystérie de la communauté internationale et la rage des colons arabes palestiniens. Le chef de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas s’est pris alors la claque du siècle et il a décidé de rejeter le plan de paix américain.

Nikki Haley, l’ambassadrice des États-Unis auprès de l’ONU, avait prévenu que les États-Unis couperaient l’aide financière américaine aux Palestiniens s’ils refusent de retourner à la table des négociations en vue d’une solution pacifique au conflit qui les oppose à Israël.

L’aide américaine est normalement destinée à payer les salaires des écoles et du système de santé en Jordanie, en Judée Samarie et dans la bande de Gaza. Les États-Unis sont le principal contributeurs de l’UNRWA.

Malheureusement pour les Gazaouis, le Hamas préfère utiliser cet argent à construire des tunnels terroristes transfrontaliers qui coûtent cher. Depuis l’Opération Bordure Protectrice, le Hamas a investi près de 180 millions de dollars pour reconstruire ses tunnels terroristes et a détourné une partie du matériel de construction livré par Israël et qui aurait pu servir au développement des infrastructures de la bande de Gaza.

Ce n’est pas un hasard si les tunnels sont construits au cœur des zones civiles. Le renseignement militaire israélien a montré que le Hamas utilise des infrastructures civiles (maisons, écoles, mosquées, hôpitaux et autres bâtiments publics) pour construire ses tunnels. Ceci fait partie de sa stratégie de combat, ce qui complique la tâche de Tsahal. En effet, il est plus difficile de localiser ces tunnels et de procéder à des frappes militaires pour les détruire.

En dissimulant ses armes et ses tunnels terroristes dans des zones civiles, le Hamas transforme ces lieux en cibles légitimes en temps de guerre, selon le droit international. Le groupe espère ainsi que les frappes israéliennes causeront la mort de civils. Ceci a pour objectif de porter préjudice au droit d’Israël de se défendre. En faisant cela, le Hamas sacrifie les citoyens qu’il prétend protéger et s’en sert comme bouclier humain.

Trump a déclaré dans un post sur Twitter le 2 janvier dernier que les États-Unis donnent aux Palestiniens des centaines de millions de dollars par an, « mais ne reçoivent aucun remerciement ou respect » en retour.

Je viens d’apprendre que plusieurs célébrités comme Gillian Anderson, Olivia Wilde, Emma Thompson, Tilda Swinton, Hugh Grant, Viggo Mortensen et Éric Cantona ont critiqué, dans une lettre publiée par la Hoping Foundation, la décision de Donald Trump contre l’UNRWA. Qui les empêche de faire preuve de générosité, de mettre la main à la poche, et envoyer leur propre argent aux palestiniens ?

Mahmoud Abbas qui vient de se faire offrir avec l’argent destiné aux pauvres palestiniens, un jet privé de luxe estimé à 50 millions de dollars, sera ravi de recevoir ces dons sur son compte bancaire personnel.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz