FLASH
[16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  |  On pleure pas l’assassinat de Khashoggi, qui disait en 2007 : La Nakba n’est pas différente de l’Holocauste  |  Mélenchon appelle ses partisans à faire barrage aux policiers qui perquisitionnent le siège de La France Insoumise  |  Agression brutale contre des Juifs à Brooklyn. Le nom de l’attaquant n’est bien sûr pas Smith, Johnson ou quelqu’un du KKK, mais Farrukh Afzal  |  Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft, est décédé d’un cancer  |  Breaking News: Un avion de l’armée israélienne a attaqué une cible terroriste à Gaza  |  [15/10/2018] Une militante pro-migrant a été violée par un migrant marocain, a rapporté La Voix du Nord  |  New York : Ali Kourani, 34 ans, a été arrêté pour terrorisme après avoir tenté de devenir un informateur du FBI, offrant des informations sur le Hezbollah  |  Beaumont-sur-Oise (95) : un frère d’Adama Traoré jugé pour avoir incendié un bus et roué de coups un chauffeur  |  ‪La Courneuve : un musulman a poignardé un homme en hurlant Allahou Akbar‬  |  Aubervilliers : attaque au couteau à cris d’Allah Aoukbar : probablement un couteau déséquilibré  |  Cologne: la police parle d’une prise d’otage à la gare  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 février 2018

Mennel Ibtissem a conquis le jury de The Voice sur TF1 avec une version bilingue du Hallelujah de Leonard Cohen. La candidate a interprété deux strophes de la célèbre chanson. La première dans sa version originale anglaise, et la seconde dans sa langue maternelle. Après les révélations sur ses penchants islamistes, nous avons voulu savoir ce que la jeune artiste avait dit en arabe devant 6 millions de téléspectateurs. Et voici ce que nous avons trouvé.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Leonard Cohen chanté en arabe. A première vue, un beau symbole d’ouverture…

Mais les membres du jury et le public ont-ils bien compris ce que Mennel disait ?

La première strophe, en anglais, était fidèle aux paroles de Leonard Cohen. Avant d’entonner le refrain « Hallelujah », Mennel évoque donc le roi David jouant de la harpe. Voici une traduction de ces paroles :

J’ai entendu dire qu’il y avait un accord secret

Que David jouait et cela plaisait au Seigneur

Mais tu ne t’intéresses pas vraiment à la musique, n’est-ce pas ?

Ça faisait ainsi, la quarte et la quinte

L’accord mineur descend et l’accord majeur monte

Le roi déconcerté composant Alleluia

Alleluia, Alleluia, Alleluia, Alleluia

Mennel enchaîne ensuite sur une deuxième strophe, en arabe. Et là, surprise : les paroles ne sont pas du tout celles de Leonard Cohen !

Le Huffington Post Maghreb a un jour présenté « 5 versions arabes de « Hallelujah » de Leonard Cohen ».

On y trouve celle du Koweïtien Muhamad Al Hussayn, dont le Huff Post indique qu’il « reprend la version de Leonard Cohen et la transforme en un chant religieux intitulé « Ya illahi ». »

C’est cette adaptation très libre dont Mennel a choisi de reprendre les paroles. Comme indiqué sous la vidéo du morceau d’Al Hussayn dans YouTube, Mennel a chanté une version islamique de Hallelujah, sous forme de chant religieux (« nasheed »).

Voici notre traduction (réalisée à partir du sous-titrage anglais du morceau en arabe) de la première strophe, qu’a chantée Mennel :

Il était une nuit

Je ne sais pas ce qu’il m’est arrivé

Une obscurité m’a envahi

Oh Seigneur

La Terre s’est rétrécie et le ciel

Et mon cœur ne connaissait pas la lumière

Et la larme a commencé à pleurer… Ô mon Dieu

Ô mon Dieu (refrain)

Leonard Cohen avait écrit une chanson remplie de références à la Bible mais aussi connue pour ses sous-entendus érotiques (dans les strophes suivantes).

Muhamad Al Hussayn a complètement réécrit la chanson de Leonard Cohen. « Ya illahi » ne signifie pas exactement « Hallelujah » (« louanges à Dieu », en hébreu), mais « Ô mon Dieu ». Finies les références à la Bible hébraïque et à ses personnages. Fini aussi le côté subversif (And remember when I moved in you / And the holy dove was moving too / And every breath we drew was Hallelujah). La suite de la version islamique que n’a pas chantée Mennel – mais que connaît sûrement une partie de son public à qui s’adressait le message ! – raconte l’histoire de quelqu’un qui a pêché et désobéi à Allah, puis décide de revenir vers lui.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

C’est du prosélytisme.

Aux Français non initiés, Mennel a donc raconté le début d’une histoire poétique tirée des psaumes du roi David, qui régna sur un royaume juif à Jérusalem.

Mais au public arabophone qui est nombreux à la suivre, l’artiste a diffusé un message religieux tout autre.

Mennel est aussi l’auteure d’un clip de propagande, « Souris Palestine » (NDLR. dont nous avions intégré le lien dans notre article – mais la vidéo a depuis été retirée de YouTube. Il a été révélé que la production était signée du CBSP, « une organisation dont les comptes ont été bloqué et les responsables incarcérés aux USA pour avoir financé le groupuscule islamiste Hamas« ). Plus question de roi David. La chanteuse y échange son « turban moderne » pour un hijab en bonne et due forme. Elle s’adresse aux « sœurs de Bosnie, frères de Bosnie ».

Depuis, on a appris que la jeune chanteuse avait un penchant marqué pour les idées islamistes. « Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement », a-t-elle écrit sur Facebook après l’assassinat du père Hamel à Saint-Étienne-du-Rouvray. Quelques jours auparavant, elle avait nié le caractère terroriste de l’attaque de Nice qui fit plus de 80 morts le 14 juillet. La jeune femme partageait aussi des publications de Tariq Ramadan, Dieudonné, et d’organisations ou campagnes islamistes comme BarakaCity, Lallab ou HijabFirst.

Samedi soir cependant, Zazie était emballée : « Oh la beauté… la beauté intérieure, la beauté extérieure ! ». La beauté extérieure, Mennel n’en manquait pas. Quant à la beauté intérieure… Zazie, qui ne pouvait pas forcément connaître le passé de la candidate, n’a pas dû se poser tant de questions que nous sur le sens de ce qu’elle venait d’entendre.

Mais quid de TF1 ? Des associations comme le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme (BNVCA) ont interpellé la chaîne et les autorités : « Mennel ne peut servir de modèle à des fans mal avertis. Elle n’est pas un bon exemple, elle n’est pas le bon choix, elle est dangereuse. »

Son double discours en est un indice supplémentaire.

Source : Infoequitable.org

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz