FLASH
[18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  |  JP Grumberg: « si Macron alourdi les droits de succession, je quitte la France. Oups! Je l’ai quittée il y a 15 ans »  |  [14/09/2018] Chelsea, la fille des Clinton, dit que ce n’est pas chrétien de mettre fin à l’avortement légal et prétend qu’elle est profondément pieuse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 février 2018

Seize jihadistes ont été tués et 34 arrêtés dans le nord et le centre de la péninsule du Sinaï (est) dans le cadre de l’opération antijihadistes déclenchée vendredi en Egypte, a annoncé l’armée dimanche.

Baptisée « Sinaï 2018 », cette campagne militaire lancée à un mois et demi de l’élection présidentielle, mobilise notamment l’aviation et la marine, dans et autour du Sinaï, région où la branche locale du groupe Etat islamique (EI) mène régulièrement des attaques meurtrières.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les régions du delta du Nil (nord) et du désert occidental frontalier de la Libye sont également concernées.

Dans un communiqué, le plus détaillé depuis le début de l’opération, le porte-parole de l’armée Tamer el-Refaï a annoncé « l’élimination de 16 éléments takfiristes » (extrémistes) ainsi que l’arrestation de 34 autres.

Ces actions sont intervenues dans le cadre de « vastes opérations de ratissage et de raids sur tous les axes, villes et villages du nord et du centre du Sinaï », a-t-il précisé.

Soixante-six « repaires » de jihadistes, 11 véhicules 4×4 et 31 motos ont par ailleurs été détruits, d’après la même source.

Le texte cite également la découverte et la destruction d’un laboratoire d’engins explosifs, d’un « centre d’information » contenant du matériel informatique et de communication, ou encore de six champs de cannabis et d’opium.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Fin novembre, le président Abdel Fattah al-Sissi, seul candidat sérieux à l’élection du 26 mars, avait donné trois mois à son chef d’état-major et son ministre de l’Intérieur pour rétablir la sécurité et la stabilité au Sinaï.

Cette injonction avait été lancée quelques jours après une attaque contre une mosquée dans le Nord-Sinaï qui avait fait plus de 300 morts. Cet attentat, le plus meurtrier de l’histoire récente de l’Egypte, n’a pas été revendiqué.

Source : Courrierinternational.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz