FLASH
[15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 février 2018

Depuis des décennies, la gestion des risques climatiques a totalement été abandonnée par la classe politicienne.

Prenons l’exemple de ce qui s’est passé dans nos campagnes. Poussés par le productivisme débridé et les regroupements de terres agricoles toujours plus grandes, les agriculteurs ont arraché des milliers de kilomètres de haies qui avaient pourtant un rôle important.

Les agriculteurs souhaitent des parcelles les plus grandes possibles pour répondre aux contraintes économiques mais ils n’ont pas tenu compte des contraintes écologiques. Qu’on fait les hommes politiques ? Rien ! Pourtant les haies ont des rôles indispensables à plusieurs titres.

La haie freine le ruissellement de l’eau et le phénomène d’érosion des sols souvent associé et par là même évite le transfert des polluants dans les eaux superficielles et souterraines, tout particulièrement à l’échelle d’un bassin versant bocager. La haie préserve la fertilité des sols. La haie est une zone tampon, l’eau s’infiltre mieux à proximité de la haie grâce aux racines des arbres qui permettent de décompacter le sol, à l’accumulation de matière organique qui favorise la vie microbienne et permet à l’eau et l’air de mieux circuler.

L’impact des haies s’observe aussi sur les transferts de l’eau dans les premiers mètres du sol, ce que l’on appelle les écoulements de « subsurface » où là aussi la circulation de l’eau est ralentie. Une densité bocagère importante influence les débits à l’exutoire du bassin versant. L’intensité des crues est diminuée, les haies retiennent les particules de sol lors de la décrue. La restitution sous forme de litière (chute des feuilles ou mort de l’arbre) est évaluée entre 60 et 90 % de l’azote assimilé.

Les haies constituent aussi une barrière naturelle qui évite la dérive des produits phytosanitaires et permet de lutter contre la contamination de l’air par les pesticides.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

D’autres moyens de lutte contre les phénomènes de ruissellement et d’érosion des sols peuvent être mis en place par l’agriculteur et venir compléter les rôles joués par les haies et talus.

Toutes les prescriptions utiles sont connues mais ne sont pas appliquées, nos écologistes patentés feraient bien de demander aux gouvernements auxquels ils appartiennent de veiller à ce que ces mesures fondamentales pour notre environnement soient respectées.

Dans nos campagnes, les fossés ont étés comblés, l’eau n’est plus canalisée et envahie les plaines et les routes secondaires.

Les fossés ne sont plus curés, un non sens absolu !

Le rôle des rivières : Le territoire français compte 525 000 km de cours d’eau qui transportent en moyenne chaque année 6 millions de m3 de sédiments . Leur dépôt provoque l’envasement de ces cours d’eau, des canaux, et des plans d’eau. Autrefois, les cours d’eau étaient entretenus par les riverains. Les travaux d’entretien ont été abandonnés, de ce fait le cours d’eau ne peut plus fonctionner correctement puisqu’avec l’envasement progressif du lit, les capacités d’écoulement se réduisent et apparaissent des risques d’inondation des terrains riverains.

Le curage  constitue en une opération de restauration, d’entretien voire d’assainissement indispensable à la prévention des risques d’inondation, au rétablissement du tirant d’eau pour la navigation. Il est donc urgent de procéder au curage de l’ensemble des cours d’eau de façon à éviter les inondations qui sont dévastatrices, coûteuses, et qui selon les pouvoirs publics seraient la conséquence du changement climatique. De nombreuses méthodes, adaptées à chaque situation existent, mais quand seront-elles mises en œuvre ?

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Monsieur le ministre de l’écologie, voilà des mesures urgentes à prendre ! Mais en aurez vous le courage ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Francis Bocquillet pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz