FLASH
[15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 février 2018

Le tribunal administratif de Toulon donne raison à la Ville, première commune de France à baptiser une rue du nom de l’ancien leader palestinien.

Saisi par un conseiller municipal d’opposition, le tribunal administratif de Toulon s’est prononcé sur la polémique autour de la rue « Yasser-Arafat, prix Nobel de la paix-1994 », à La Seyne-sur-Mer.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Jean-Pierre Colin (UDI-Les Républicains) avait déposé un recours pour faire annuler la délibération consacrant cette dénomination. Cette demande vient d’être rejetée par la juridiction, conformément à l’avis du rapporteur public.

Le demandeur contestait notamment la régularité du processus ayant abouti à ce qu’une voie porte le nom de l’ancien leader palestinien dans la cité Berthe. Le maire avait choisi de consulter une commission composée de représentants du quartier (une démarche facultative, mais soumise à un règlement dès lors qu’elle est utilisée).

Dans sa décision, le tribunal estime que les trois vices de procédures susceptibles d’être retenus n’ont pas « privé les intéressés d’une garantie ou [n’ont pas] été susceptible[s] d’exercer une influence sur l’acte attaqué ».

Pas de trouble à l’ordre public

Cet « acte » avait – in fine – fait l’objet d’un débat en séance du conseil municipal, « contrairement à ce que soutient M. Colin ». Et la délibération litigieuse avait été adoptée à la majorité des voix, le 2 juin 2015.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Sur le fond, le tribunal a également écarté les arguments selon lesquels le nom choisi pour cette rue serait « de nature à provoquer des troubles à l’ordre public (…) Il n’est pas non plus établi que cette dénomination porterait atteinte à l’image de la ville ou du quartier ».

Le jugement précise que le demandeur devra verser la somme de 2.000 euros à la commune, en dédommagent des frais exposés par cette procédure.

Source : Varmatin.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz