FLASH
[20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  |  Santa Fe, Texas : fusillade dans une école, 9 morts. Motif inconnu. Tueur arrêté  |  Attentat « à l’explosif ou au poison (à la ricine) » évité selon Gérard Collomb. 2 frères égyptiens arrêtés. Ils étaient surveillés sur Telegram. Quand le gouvernement protège les citoyens, on applaudi  |  Médias complices des morts de Gaza : le Hamas, heureux des condamnations par les médias, veut encore plus de morts, et prépare une autre journée d’émeutes  |  « A votre enterrement, l’Etat n’envoie pas des fleurs, mais une sommation d’impôts de succession à payer »  |  Après les aveux d’un chef du Hamas que les morts étaient des combattants, la presse de gauche américaine accuse le Hamas de commettre des « sacrifices humains »  |  [17/05/2018] Qui a inventé les attentats suicides ? Les Palestiniens ou les Iraniens ?  |  Une unité des «mistaravim (commando de Tsahal spécialisé dans le déguisement pour mieux infiltrer les communautés Arabes), se rendent sur un Campus Universitaire de Naplouse et kidnappe un terroriste recherché  |  Sirènes d’alarme dans le Golan: fausse alarme  |  Une plainte a été déposée par nos amis du @bnvca contre Le patron de RIVAROL. La condamnation de cette saloperie de Jérôme Bourbon serait une bonne nouvelle  |  Israël : alerte tir de roquette sur le Golan  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 février 2018
La photographie de Barack Obama et Louis Farrakhan prise en 2005. Photo prise par Askia Muhammad.

Le contexte : Imaginez qu’une photo du candidat Macron sorte pendant la campagne électorale, où on le voit rigoler autour d’un bon repas avec le négationniste Robert Faurisson et l’antisémite Alain Soral. Elle aurait exactement le même effet glaçant que cette photo de Barack Obama en présence de l’immonde Louis Farrakhan.

Cette semaine un photographe et journaliste politique a publié une photo sensationnelle représentant l’ancien président Barack Obama en train de poser avec Louis Farrakhan, le chef de la Nation de l’Islam; tout en admettant que l’image avait été cachée à l’approche de l’élection présidentielle de 2008.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le photojournaliste Askia Muhammad a dévoilé vendredi la photo controversée, tout en prétendant qu’il croyait que l’image « aurait absolument fait une différence » dans la course d’Obama à la Maison Blanche contre le sénateur John McCain.

La photo a été prise en 2005 lors d’une réunion du Caucus noir du Congrès au Capitole des États-Unis et représente Barack Obama, à l’époque sénateur, souriant à côté du chef musulman controversé.

Muhammad déclare à Fox News que le Caucus noir du Congrès l’a contacté le jour même où il avait pris la photo, l’exhortant à dissimuler l’image parce que craignant des retombées politiques négatives pour le jeune sénateur de l’Illinois.

«Un membre du personnel du caucus noir m’a appelé et m’a dit: «Nous devons récupérer la photo », et j’ai été vraiment décontenancé. Et nous avons eu encore quelques conversations téléphoniques après cela, et j’ai dit «D’accord, je vais redonner la photo au chef de cabinet de Farrakhan», a déclaré Muhammad.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Je lui ai remis le disque original et, en quelque sorte, je me suis juré de garder le secret parce que je m’étais tranquillement fait une copie », a-t-il ajouté. « C’est ma photo, c’est mon art, et c’est ma propriété intellectuelle. J’étais son propriétaire et je voulais la garder.”

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz