FLASH
[13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 février 2018
La photographie de Barack Obama et Louis Farrakhan prise en 2005. Photo prise par Askia Muhammad.

Le contexte : Imaginez qu’une photo du candidat Macron sorte pendant la campagne électorale, où on le voit rigoler autour d’un bon repas avec le négationniste Robert Faurisson et l’antisémite Alain Soral. Elle aurait exactement le même effet glaçant que cette photo de Barack Obama en présence de l’immonde Louis Farrakhan.

Cette semaine un photographe et journaliste politique a publié une photo sensationnelle représentant l’ancien président Barack Obama en train de poser avec Louis Farrakhan, le chef de la Nation de l’Islam; tout en admettant que l’image avait été cachée à l’approche de l’élection présidentielle de 2008.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le photojournaliste Askia Muhammad a dévoilé vendredi la photo controversée, tout en prétendant qu’il croyait que l’image « aurait absolument fait une différence » dans la course d’Obama à la Maison Blanche contre le sénateur John McCain.

La photo a été prise en 2005 lors d’une réunion du Caucus noir du Congrès au Capitole des États-Unis et représente Barack Obama, à l’époque sénateur, souriant à côté du chef musulman controversé.

Muhammad déclare à Fox News que le Caucus noir du Congrès l’a contacté le jour même où il avait pris la photo, l’exhortant à dissimuler l’image parce que craignant des retombées politiques négatives pour le jeune sénateur de l’Illinois.

«Un membre du personnel du caucus noir m’a appelé et m’a dit: «Nous devons récupérer la photo », et j’ai été vraiment décontenancé. Et nous avons eu encore quelques conversations téléphoniques après cela, et j’ai dit «D’accord, je vais redonner la photo au chef de cabinet de Farrakhan», a déclaré Muhammad.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Je lui ai remis le disque original et, en quelque sorte, je me suis juré de garder le secret parce que je m’étais tranquillement fait une copie », a-t-il ajouté. « C’est ma photo, c’est mon art, et c’est ma propriété intellectuelle. J’étais son propriétaire et je voulais la garder.”

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz