FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 15 février 2018


Les traductions sont un exercice difficile et elles posent toujours un problème d’exactitude et de fidélité à l’original.

Cela a été le cas lorsque, au moment du Concile Vatican II, il a été décidé de traduire la prière du Notre Père. La phrase originale hébraïque : « Veal tevienou liydei nisaïon » rendue dans la Vulgate par « ne nos inducas in tentationem » était devenue : « ne nous soumets pas à la tentation »…

Dieu nous soumet-il ? Laisser penser que Dieu nous attendrait au contour pour nous piéger ne correspond pas au visage du « Dieu de miséricorde » de la Bible dont le terme hébreu qui l’évoque – rahamim – signifie la matrice qui fait naître à la vie.

Pour éclairer ceux qui se feraient de Dieu l’image d’un être lointain, indifférent et autoritaire, on pourrait résumer le débat par cette phrase :

« Dieu ne provoque pas l’accident, il envoie l’ambulance ! ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le visage de Dieu dépend en effet beaucoup de notre imagination quelque peu ambivalente par ses projections, surtout si nous n’allons pas nous ressourcer à la Parole biblique ! Dieu est, comme dit le psaume, « lent à la colère et plein d’amour ». Le Dieu d’Israël a envoyé à son peuple des prophètes pour le faire revenir sur le chemin de son royaume de justice et de paix, expression finale de l’alliance. Il a envoyé son propre Fils, Jésus de Nazareth, sa Parole incarnée, pour démasquer les pièges du mal et mettre en lumière le monde à venir.

Quand Jésus commence son action publique, il passe 40 jours au désert. C’est le sens du carême qui commence cette semaine. Là, il est confronté à trois tentations correspondant aux séductions du pouvoir idéologique, politique et économique. Il choisit librement une autre voie, respectueuse de chacun.

Ainsi, il y a dans la parabole des talents racontée par Jésus, l’exemple de cet homme qui a une perception de Dieu tellement négative que – traumatisé à l’avance – il enterre son talent dans la terre, lequel ne produira évidemment  rien. Alors que les autres bénéficiaires, ayant fait totale confiance à leur maître, multiplieront leurs résultats positifs par 10. Image de tout ce que la parole de Dieu peut développer en nous.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pour faire des choix éclairés, l’évangile n’hésite pas à nous suggérer des décisions radicales : « Si ton oeil t’entraine au péché, arrache-le ! » L’œil, c’est la vision du monde, le regard sur Dieu et sur les autres, la perspective d’avenir que l’on se donne pour sa propre  vie. Il y a donc urgence d’être au clair, rappelle Jésus, et si on est dans l’erreur, il faut vite modifier sa vision des choses de la vie.

Par conséquent, Dieu, ce Père qui nous aime, ne nous soumettra à rien. Il nous a créés libres et nous invite au choix du Deutéronome : « Voici que je mets devant toi la vie et la mort, le bonheur et le malheur. Choisis donc la vie pour que tu vives ! ».

« Ne nous laisse pas entrer en tentation », formule améliorée ? En tout cas : ne nous laisse pas faire le mauvais choix !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez, prêtre catholique, pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz