FLASH
[12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 février 2018

Le collectif islamiste a supprimé son communiqué publié sur son site et les réseaux sociaux.

Dans un communiqué supprimé depuis, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a demandé la remise en liberté de Tariq Ramadan dans l’attente de son procès, rapporte le chercheur et consultant sur les questions islamistes, Romain Caillet, sur Twitter.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Dénoncer les violences sexuelles sous toutes leurs formes et le silence douloureux dans lequel vivent les victimes n’est pas un acte islamophobe », a écrit l’organisation islamiste. « Se servir de la réalité de ces violences pour en faire une lecture sélective, essentialisante et stigmatisante basée sur l’origine ou l’appartenance religieuse des personnes, dès lors qu’elles sont musulmanes, oui », ajoutait le CCIF, qui dénonce « une justice à deux vitesses ».

« Dès lors, nous demandons à ce que la justice reprenne son cours et s’exerce dans des conditions sereines et impartiales, que Tariq Ramadan soit libéré et que sa famille puisse accéder à lui, afin de garantir son droit à un procès équitable et impartial », réclamait le collectif. Le théologien suisse est incarcéré depuis deux semaines à la prison de Fleury-Mérogis à la suite de sa mise en examen pour « viol » et « viol sur personne vulnérable ».

« Et si Tariq Ramadan était innocent et que, par aveuglement ou par acharnement, on portait préjudice à la manifestation de cette vérité, on n’aurait pas fait que le détruire ainsi que sa famille, mais on aurait également porté un coup décisif à la justice », concluait le communiqué. « Ce faisant, Tariq Ramadan deviendrait le symbole politique et involontaire d’un système qui déraille, sous pression islamophobe. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Publié sur son site et les réseaux sociaux, ce mercredi, le communiqué du CCIF a été supprimé depuis, a remarqué Romain Caillet. Ne subsistent plus qu’une vidéo donnant la parole à Iman Ramadan, épouse de l’islamologue, et cette phrase : « Dans un Etat dit de droit, il est temps que la justice reprenne son cour​s ​​à l’abri des pressions médiatiques et qu’elle s’exerce en toute impartialité, équité et dignité. » Avec le #FreeTariqRamadan.

Source : Valeursactuelles.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz