FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 février 2018

Le collectif islamiste a supprimé son communiqué publié sur son site et les réseaux sociaux.

Dans un communiqué supprimé depuis, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a demandé la remise en liberté de Tariq Ramadan dans l’attente de son procès, rapporte le chercheur et consultant sur les questions islamistes, Romain Caillet, sur Twitter.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Dénoncer les violences sexuelles sous toutes leurs formes et le silence douloureux dans lequel vivent les victimes n’est pas un acte islamophobe », a écrit l’organisation islamiste. « Se servir de la réalité de ces violences pour en faire une lecture sélective, essentialisante et stigmatisante basée sur l’origine ou l’appartenance religieuse des personnes, dès lors qu’elles sont musulmanes, oui », ajoutait le CCIF, qui dénonce « une justice à deux vitesses ».

« Dès lors, nous demandons à ce que la justice reprenne son cours et s’exerce dans des conditions sereines et impartiales, que Tariq Ramadan soit libéré et que sa famille puisse accéder à lui, afin de garantir son droit à un procès équitable et impartial », réclamait le collectif. Le théologien suisse est incarcéré depuis deux semaines à la prison de Fleury-Mérogis à la suite de sa mise en examen pour « viol » et « viol sur personne vulnérable ».

« Et si Tariq Ramadan était innocent et que, par aveuglement ou par acharnement, on portait préjudice à la manifestation de cette vérité, on n’aurait pas fait que le détruire ainsi que sa famille, mais on aurait également porté un coup décisif à la justice », concluait le communiqué. « Ce faisant, Tariq Ramadan deviendrait le symbole politique et involontaire d’un système qui déraille, sous pression islamophobe. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Publié sur son site et les réseaux sociaux, ce mercredi, le communiqué du CCIF a été supprimé depuis, a remarqué Romain Caillet. Ne subsistent plus qu’une vidéo donnant la parole à Iman Ramadan, épouse de l’islamologue, et cette phrase : « Dans un Etat dit de droit, il est temps que la justice reprenne son cour​s ​​à l’abri des pressions médiatiques et qu’elle s’exerce en toute impartialité, équité et dignité. » Avec le #FreeTariqRamadan.

Source : Valeursactuelles.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz