FLASH
[15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 16 février 2018

Dans ce pays présenté comme un modèle par Emmanuel Macron à l’occasion de sa visite d’État en Tunisie, le 31 janvier 2018, un journaliste est menacé de mort car chrétien, un chanteur craint pour ses jours car il s’est produit en Israël, un imam se félicite des violentes actions  contre la tenue d’une exposition sur l’Holocauste et un député antisémite déchire en pleine plénière un drapeau israélien sous les applaudissements.

Le journaliste tunisien chrétien Imed Dabbour est présentement menacé de mort.

Le présentateur de l’émission culturelle « Ce n’est pas interdit » sur la chaine Al Watani1 a déclaré être victime de la haine anti-chrétienne suite aux appels d’imams radicaux et islamistes tunisiens qui menacent de le décapiter car il n’est plus un musulman. Imed Dabbour a été insulté, qualifié par les salafistes d’ennemi d’Allah, ceux ci s’en prenant même à la chaine nationale qui l’embauche. Pourtant, le Président français avait tenté un dribble en vantant en Tunisie, le 3 février dernier, la «révolution culturelle profonde» qui avait garanti  dans ce pays « les libertés  inscrites dans la Constitution adoptée début 2014

 

Le chanteur tunisien M. Mohsen Cherif est en danger. Sa vie et celle de sa famille sont menacés depuis l’annonce de sa prestation en Israël, du 1 au 4 février 2018 pour les célébrations du 70eme anniversaire de l’Indépendance de l’État juif.

Les boycotteurs d’Israël veulent sa peau. Il cherche actuellement des idées ou des liens utiles pour l’aider à s’exiler et demander asile dans un autre pays.

Les députes tunisiens du bloc parlementaire communiste du Front populaire ont déposé récemment un projet de loi interdisant toute relation avec l’État d’Israël et les juifs israéliens. Une pub disait « Tunisie, pays de tolérance et de dialogue « . Et les médias en Occident, concernant ce pays, parlent encore de révolution de jasmin. D’ailleurs les Tunisiens sont tellement tolérants qu’ils ne manquent pas une occasion pour exprimer leur haine envers ceux qui se rendent en Israël. Bien malin celui qui peut trouver une définition exacte pour la Tunisie aujourd’hui.

 

 

Le cheikh tunisien Mounir Al-Kamantar a prononcé un sermon du vendredi dans lequel il a affirmé que les juifs sont des assassins de prophètes, qu’ils «génèrent conflit, haine, animosité et corruption », « profitent de l’usure et des choses interdites » et sont les ennemis de l’humanité.

Il a félicité les employés de la Bibliothèque nationale de Tunisie d’avoir manifesté contre l’exposition du « faux Holocauste »

En Tunisie, dès le lendemain du soulèvement de 2011, les juifs de ce pays musulman faisaient déjà part de leurs appréhensions et de leur scepticisme quant à l’avenir qui allait leur être réservé.

Un député tunisien antisémite du Front Populaire, Ammar Amroussia, a déchiré mardi 13 février 2018 en pleine plénière une photocopie du drapeau d’Israël sous les applaudissements des députés musulmans présents.

Durant une séance spéciale sur la proposition de loi sur “la criminalisation des relations avec l’entité sioniste”, ce député de la gauche radicale prend une feuille de papier sur laquelle est imprimé le drapeau israélien qu’il déchire en petits morceaux: “Voilà ce que je fais du drapeau de l’entité sioniste, ici devant vous, dans cette Assemblée !” a-t-il poursuivi avec une haine débordante contre le seul pays des rescapés de la Shoah.

Et pendant ce temps là, M.Macron dit que la Tunisie est le seul pays où le Printemps arabe a bien tourné.

Il a même annoncé que la France tient son engagement pour consacrer 1,2 milliard d’euros à différents dispositifs d’aide prévus pour la Tunisie, précisant que 500 millions d’euros supplémentaires suivront entre 2020 et 2022.

Distribuer l’argent des contribuables français à des pays qui désirent la destruction d’un pays membre de l’ONU et la mort des juifs, des chrétiens et des artistes est scandaleux. Ça s’appelle de la HAUTE TRAHISON !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz