FLASH
[18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  |  [12/06/2018] Depuis Singapour, après sa rencontre historique pour la paix dans le monde avec Kim Jong un, Trump s’apprête à donner une conférence de presse  |  Israël vient de dépasser le Pnb du Japon – 42 120 $ par habitant contre 40 850  |  Nigel Farage : « Les jours d’Angela Merkel sont comptés, mais grâce à sa politique migratoire, nous avons eu Brexit, et je l’en remercie »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 février 2018

L’affaire Théo, du nom de ce jeune homme victime de violences policières à Aulnay-sous-Bois le 2 février 2017, est devenue emblématique des rapports tendus et violents entre les jeunes des quartiers et la police. Les expertises confirment des blessures graves, mais pas le viol dont un des policiers est accusé.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les deux dernières expertises étaient attendues dans l’affaire. La première expertise médicale révèle que le bâton utilisé par le policier d’Aulnay-sous-Bois n’a jamais pénétré l’anus du jeune homme.

Le coup porté a malgré tout déchiré le sphincter sur près de 10 centimètres, mais judiciairement, le fait qu’il n’y ait pas eu pénétration pourrait entraîner un changement de qualification dans ce dossier, où le policier concerné avait été mis en examen pour viol. Dans ses conclusions, selon nos informations, l’expert affirme qu’il n’y a « pas de séquelles à prévoir ».

« Un débat technique qui n’a vraiment aucun sens »
De leur côté, les avocats de la victime, qui regrettent de ne pas avoir été notifiés de cette expertise, estime qu’elle ne change rien à la gravité des faits ni à l’intention du policier. « Cela ne va pas atténuer le fait qu’il a reçu un coup dans la région de l’anus qui a entraîné des lésions extrêmement graves, gravissimes », estime Me Antoine Vey. _ »_Quand je lis que, du coup, la thèse du viol serait totalement exclue, que la police aurait très bien fait son travail, je suis proprement choqué. Et mon client est proprement scandalisé. On est en train de parler de l’introduction d’un objet qui a pénétré son intestin sur 10 cm ! Je m’étonne de ce débat technique qui n’a vraiment aucun sens. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Une deuxième expertise estime de surcroît que le geste du policier qui avait porté le coup de matraque qui a gravement blessé Théo _ »n’est pas contraire aux règles de l’art »_. Cela pourrait amener la juge d’instruction à finalement ne pas poursuivre le brigadier, si elle estime que l’usage de la matraque s’est produit après que Théo s’est rebellé, qu’il y a eu une bagarre et qu’il a refusé par la suite de se laisser menotter.

Des conclusions également contestées par Me Antoine Vey : « Théo a été l’objet de violences policières inacceptables, et il ne faudrait pas que l’on doute de la capacité de notre justice à les sanctionner de manière très ferme ».

Source : Franceinter.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz