FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 février 2018

Lorsque les nouvelles techniques de rajeunissement sont arrivées en France, dans les années quatre vingt, cela n’a pas été sans provoquer quelques grincements de dents.

Jusqu’alors, le rajeunissement du corps et du visage était le domaine exclusif des chirurgiens esthétiques qui ont donc vu arriver d’un très mauvais œil le botox, l’acide hyaluronique, le thermage et autres procédures de médecine cosmétique censées remplacer le lifting.

En France, lorsqu’une compétition nouvelle se profile à l’horizon, le premier réflexe est de l’empêcher de s’implanter. Un peu comme les conducteurs de diligence qui se mettaient en travers des rails des trains, espérant de la sorte protéger leur corporation.

Alors, tandis que nombre de médecins s’intéressaient de près à ces nouvelles techniques, les chirurgiens n’ont pas pu s’empêcher de tenter de faire intervenir l’ordre qui les représente pour barrer la voie de leur chasse gardée.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Quelques années plus tard, les choses ont bien changé. Car, il faut bien l’avouer, sur plusieurs milliers de liftings pratiqués chaque année en France, le pourcentage de ratages est tellement élevé que l’apparition des techniques non invasives a été, pour beaucoup, un immense soulagement. De fait, incapables de résister plus longtemps a une marée qui était tout sauf une mode, les chirurgiens ont bien été obligés de constater que l’injection de produits « rajeunissants » était infiniment moins dangereuse qu’une procédure chirurgicale et parfois plus efficace quant à l’effet recherché.

Contrairement aux conducteurs de diligence, les chirurgiens se sont donc adaptés en ajoutant ces procédures à la panoplie de leurs offres. Désormais, même chez les plus éminents spécialistes, vous avez le choix entre l’aiguille ou le bistouri, la table d’opération sous anesthésie générale ou le passage sous différentes machines émettant lumière, micro ondes, laser ou ultra son.

Mais voici que l’arrivée d’un nouveau procédé, l’ulthérapie, déclenche de nouveau la polémique.  Cette technique unique de rajeunissement du visage et du corps, se basant sur le principe sûr et durable des ultrasons localisés, permet d’obtenir un réel effet de lifting sans les contraintes d’une chirurgie. Les ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU) permettent de stimuler la sécrétion de nouvelles fibres de collagène et de réduire les cellules graisseuses, dans le but d’obtenir une remise en tension des tissus cutanés, de manière non invasive : un lifting pour le visage sans chirurgie !

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Aux USA, c’est Christy Brinkley qui a lancé la mode, en révélant qu’elle utilisait l’Ulthéra pour conserver la jeunesse de son visage et de son décollette.

En France, en revanche, il faudra attendre que la levée de bouclier retombe pour que la méthode se propage. Dans l’immédiat, elle est disponible essentiellement au Centre Saint Honoré Ponthieu.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz