FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 février 2018

Trois personnes ont été arrêtées en France en lien avec l’enquête sur les attentats de 2017 en Catalogne.

Le ministère de l’Intérieur espagnol a annoncé ce mardi l’interpellation en France de trois personnes pour leurs liens avec Driss Oukabir, membre présumé de la cellule qui avait commis en août 2017 les attentats de Barcelone et Cambrils en Catalogne. Des perquisitions ont également eu lieu.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les personnes arrêtées à Pont-Saint-Esprit (Gard) et Albi (Tarn) ont été en lien avec Driss Oukabir. Mais à ce stade, il n’existe « pas d’éléments à ce stade qui attestent d’une participation aux attentats » commis en Espagne, selon une source proche du dossier interrogée en France où la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) est en charge de l’enquête.

Les papiers de Driss Oukabir avaient servi à louer la camionnette utilisée lors de l’attentat sur les Ramblas de Barcelone. Le conducteur, Younes Abouyaaqoub, avait été tué le 21 août par la police.

Driss Oukabir, un Marocain ayant grandi en Catalogne, est le grand frère de Moussa, 17 ans, un des membres présumés de la cellule qui avait organisé ces attentats le 17 août à Barcelone (15 morts), puis dans la nuit du 17 au 18 dans la station balnéaire de Cambrils (1 mort). Moussa Oukabir et quatre autres jeunes avaient été tués par la police pendant l’attaque à la voiture-bélier perpétrée à Cambrils.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Driss Oukabir avait dans un premier temps assuré que son frère lui avait pris ses papiers pour la louer avant d’affirmer qu’il rendait service aux amis de son frère pour «un déménagement», sans pouvoir préciser où il devait avoir lieu.

L’attentat en Catalogne avait été revendiqué par le groupe Etat islamique. Au moins 18 nationalités figuraient parmi les victimes : 26 Français avaient été blessés, dont « au moins » 11 gravement.

Source : Leparisien.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz