FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 21 février 2018

La population allemande se montre de plus en plus sceptique à l’égard de Frau Merkel.

Selon un sondage Insa réalisé pour le magazine FOCUS, 47,2% des personnes interrogées souhaitent la démission de Mutti Merkel avant la fin de la législature contre 38,5% des citoyens qui estiment qu’elle devrait la terminer.

Lors d’une interview accordée à la ZDF le 11 février dernier, Frau Merkel, au pouvoir depuis 12 ans, a rejeté les critiques et déclaré qu’elle servirait l’Allemagne jusqu’à la fin de la législature. « J’ai été élue pour 4 ans, j’ai promis ces quatre années au peuple allemand et je suis quelqu’un qui respecte ses promesses. »

Dopés par le vent contraire qui souffle sur la Chancelière, les candidats à sa succession à la tête de la CDU se bousculent déjà au portillon. Parmi les prétendants à la course à la présidence de la CDU, l’une des étoiles montantes de la jeune génération du parti arrive en tête du peloton.

Il s’agit de Jens Spahn. Originaire de la ville d’Ahaus, âgé de 37 ans, il fut élu au Parlement à 22 ans, avant même d’être diplômé de l’université. Vice Président des Finances depuis 2015, il a critiqué de manière virulente les systèmes des retraites et de santé en raison du fardeau financier énorme qu’ils imposent aux générations futures.

Catholique, ouvertement homosexuel, burqaphobe, ayant un parler franc, il est vu par de nombreux observateurs comme un possible futur chancelier. (Vous imaginez la réaction des millions de musulmans, présents en Allemagne, qui aspirent à faire de ce pays une république islamique régie par la divine charia, si Jens Spahn était un jour élu chancelier ? Que de beaux rêves perdus !)

Jens Spahn, un« libéral conservateur » politiquement incorrect semble déterminé à inverser certaines dérives gauchistes suivies par la CDU sous la Direction de Frau Merkel. Il a accusé la CDU d’être « trop accommodante envers une élite libérale, convaincue de sa propre supériorité morale ». Son intention est aussi de récupérer les électeurs mécontents de la CDU ayant rejoint l’AFD.

Evidemment, Frau Merkel pourrait essayer de contrecarrer les ambitions du jeune loup en représailles aux critiques, exprimées publiquement par Jens Spahn, à l’encontre de ses politiques, toutefois ce dernier ne semble pas être une personne qui se laisse facilement intimider. Mutti Merkel a perdu de son aura, de sa puissance, de son profond magnétisme à l’égard des jeunes politiciens.

Mais voyons quelles sont les position de Jens Spahn sur l’islam, l’immigration et l’intégration.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

 

Islam

Selon Spahn, il est primordial pour l’Allemagne de réglementer les communautés religieuses musulmanes via une « loi islamique » et de veiller à la « transparence » des prêches dans les mosquées du pays. Il a cité l’Autriche comme un exemple à suivre : « Les Autrichiens appliquent une loi islamique depuis l’époque impériale et cela fonctionne beaucoup mieux. Nous pouvons apprendre d’eux. »

Spahn a demandé que les imams soient soumis à des tests de connaissance de la langue allemande. De nombreux prédicateurs viennent de l’étranger, ne parlent pas l’allemand et sont rétribués par des pays musulmans.

« Savons-nous vraiment si leurs sermons sont conformes à nos lois ? Est-ce suffisant de leur demander de ne pas violer nos lois ? Ne devraient-ils pas encourager la coopération et l’intégration? »

Spahn a aussi exigé que les mosquées soient enregistrées parce qu’il trouve aberrant que les Autorités ignorent non seulement le nombre réel de mosquées en Allemagne mais également quels pays étrangers les financent.

En outre, Jens Spahn souhaite que la formation des imams, des enseignants et des conseillers religieux soit payée avec l’argent des contribuables.

« Ce sera un débat difficile, mais je préférerais que nous les financions en lieu et place de la Turquie ou de l’Arabie saoudite. » (Il a oublié l’Iran des mollahs) Il a également suggéré la possibilité d’instaurer un « impôt ecclésiastique » pour les musulmans.

Ce qui semble très clair par contre, c’est que le financement des mosquées par des pays étrangers doit cesser !

Il a également accusé les églises chrétiennes d’Allemagne d’être « trop avares en critiques » à l’égard de l’islam. « Une photo amicale lors d’un repas de rupture de jeûne et puis chacun suit son propre chemin, cela ne peut pas continuer ainsi. »

Dans une interview accordée au Guardian, Spahn a déclaré :

« La culture dominante et le mode de vie sont devenus beaucoup plus libéraux au cours de ces 10 dernières années, que ce soit pour les gays et les lesbiennes ou pour l’immigration. Mais ma plus grande crainte est que cette nouvelle ouverture soit sous pression – de la part d’une forme très conservative de l’islam et d’une réaction de la droite contre l’immigration – que nous devrions combattre pour la préserver. »

Spahn a récemment posé la question: « Quelle est notre relation avec l’islam? J’aimerais retourner la question et dire : quelle est la relation de l’islam avec nous ? »

 

Frontières ouvertes

Spahn a critiqué à plusieurs reprises la politique de migration « portes ouvertes » de Merkel. Il a décrit l’échec de Merkel de contrôler la migration de masse comme une sorte d’échec de l’Etat.

Lors d’ une interview accordée à Die Zeit, Spahn a dit qu’il soutenait la décision du président hongrois Viktor Orbán de fermer la route des Balkans : « La protection des frontières de l’UE est inscrite dans les traités de l’UE. Ce que fait Orbán aux frontières extérieures de l’UE, c’est respecter la loi de l’UE, que cela vous plaise ou non. »

« Le message qui est donné est le suivant : si vous atteignez une île grecque, vous serez en Allemagne en six jours. Non seulement, cela encourage les réfugiés de Syrie, mais aussi beaucoup de gens du Bangladesh et de l’Inde à venir dans notre pays. (aussi du Pakistan, d’Afghanistan, d’Irak, du Maghreb). Aucun pays au monde, aucune Union européenne ne peut résister à cet afflux massif si nous abandonnons le contrôle de nos frontières extérieures. »

 

Intégration

Spahn a affirmé que l’on devrait exiger de tous les migrants qu’ils s’adaptent à la société allemande. (et non le contraire comme c’est actuellement le cas)

Au cours d’ une interview avec le Financial Times, il a déclaré :

«Ceux qui viennent ici doivent avant tout comprendre que les valeurs du monde occidental, notre liberté, nos principes de base sont différents de ceux de l’Afghanistan, de la Syrie, de la Chine ou du Bangladesh et que dès lors notre société est différente. Et cette compréhension est décisive. »

« En fait, il ne s’agit pas seulement de vivre et de reconnaître les règles, mais aussi de sentir que vous appartenez à une communauté avec un avenir commun. » ( Là il rêve légèrement.)

Dans une interview avec Stern, Spahn a dit que la politique d’immigration allemande devait être révisée :

« Formulons des attentes communes pour ceux qui veulent faire partie de notre société et ensuite assurons-nous que ces attentes soient respectées. »

Au journal Der Spiegel, il a déclaré :

« A tous ceux qui considèrent notre société ouverte comme corrompue et efféminée ou qui aspirent à vivre dans une théocratie, je leur dis simplement : allez chercher votre bonheur ailleurs. »

Spahn a violemment critiqué les idiots utiles de l’islam de la gauche qui cherchent à justifier les meurtres d’honneur et les mariages forcés comme étant culturellement déterminés. Il a exigé des sanctions à l’encontre des musulmans qui refusent d’envoyer leurs enfants à l’école.

« Quiconque refuse d’envoyer sa fille à l’école doit savoir qu’à l’avenir l’enfant sera amenée à l’école par des employés d’agences gouvernementales. Si les enfants font régulièrement l’école buissonnière, les prestations sociales seront réduites. Nous n’avons pas été suffisamment cohérents par le passé et cette tolérance s’est toujours faite au détriment du bien des enfants. »

Spahn a également appelé à appliquer des sanctions plus sévères aux récidivistes.

« Les plus grands problèmes auxquels nous devons faire face sont le manque de volonté des migrants arabes à s’intégrer et la criminalité. »

Il a également demandé l’interdiction du voile intégral, du niqab et de la burqa. C’est un signal envoyé au monde. Il ajouta : « les hommes qui forcent leurs femmes à porter le voile islamique ne doivent pas être en Europe. Je ne veux voir aucune burqa dans ce pays. » Dans ce sens, je suis un « burqaphobe » (Il devrait aller plus loin et interdire le port de tout voile islamique en public, symbole de la soumission de la femme et de la conquête de l’Occident.)

Au cours d’un débat télévisé diffusé par la ZDF, Spahn a dit : « Ce n’est pas particulièrement enrichissant de se promener dans les rues en voiture sans voir de femmes et si j’en vois une par hasard, elle est voilée. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

 

L’antisémitisme musulman

Spahn a averti à maintes reprises que l’Allemagne « importe l’antisémitisme du monde musulman, où la haine des Juifs est omniprésente dans la vie quotidienne. »

Lors d’une interview donnée au journal Der Spiegel, il a dit que l’immigration musulmane était responsable de la résurgence de l’antisémitisme en Allemagne. « Ne nous leurrons pas : l’immigration en provenance de pays islamiques est en train de changer le climat dans ce pays. »

Il a dénoncé les manifestants pro-palestiniens de décembre dernier appelant à tuer les Juifs.

« Brûler l’Etoile de David devant la Porte de Brandebourg est intolérable, que ce soit pas des membres de l’extrême-droite ou par les Arabes fanatiques. (Il oublie les ultra-gauchistes et les gauchistes) La réponse de notre gouvernement doit être ferme. Nous avons trop longtemps ignoré cet antisémitisme importé avec des haussements d’épaule d’une tolérance inacceptable. »

Il ne semble se faire aucune illusion sur la nationalisme palestinien :

« Israël utilise des armes pour protéger ses civils. Le Hamas utilise les civils pour protéger ses armes » a-t-il écrit dans un tweet.

 

L’antiaméricanisme

Spahn a critiqué le SPD pour avoir provoqué un « ressentiment facile » contre les Etats-Unis. « Je trouve inadmissible que Sigmar Gabriel (le ministre des Affaires étrangères) et Martin Schulz montrent constamment du doigt nos amis américains. Le traitement réservé par le SPD aux Etats-Unis, allié le plus proche de l’Allemagne, est irresponsable. Il y a des traditions transatlantiques qu’un ministre des Affaires étrangères ne devraient pas fouler aux pieds. » Il a également accusé Schulz et Gabriel d’avoir établi des « normes complètement différentes » à l’égard du président américain Donald Trump et du président russe Vladimir Poutine.

Jens Spahn se voit-il en futur chancelier ? Qui sait ? Ce rêve ambitieux doit embellir ses nuits de temps à autre.

Après l’Autriche, un réveil important semble s’amorcer en Allemagne. Dans la foulée, espérons que les Italiens voteront ce 4 mars pour la coalition de Centre-droit (Lega, Forza Italia, Fratelli d’Italia) afin de sortir de ce terrible cauchemar dans lequel ils sont plongés depuis des années par des politiciens gauchistes véreux à la solde de l’UE.

Sources :

  • INSA Umfrage : Fast jeder zweite Deutche fordert Merkels vorzeitigen Rückstritt
  • 79 Fragen an Jens Spahn (Die Zeit)
  • CD Plotiker Spahn will burka-Verbot (Die Welt)
  • Spahn warnt vor importiertem Antisemitismus (SpiegelOnLine)
  • Merkel Adversay Jens Spahn on the Rise (SpiegelOnLine)
  • German politician wants islam law and mosque registry. (DW)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz