FLASH
[13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 22 février 2018

L’effroyable tuerie survenue au lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland aurait pu être évitée.

Elle est, comme je l’ai écrit voici peu, le résultat de la dissémination dans la société américaine des venins qu’injecte la gauche dans toutes les sociétés occidentales et qui vont du rapport antipsychiatrique à la maladie mentale à la dissolution des cellules familiales, de la destruction du sens des responsabilités à l’érosion des valeurs éthiques, de la pénétration d’idées extrémistes dans la société américaine à l’idée inepte et criminelle que des gun free zones sont des lieux plus paisibles.

Elle est aussi, cela est devenu flagrant, le résultat de dysfonctionnements majeurs au sein du FBI.

Un discours sans cesse répété par les autorités aux Etats Unis depuis l’entrée du monde dans l’ère du terrorisme est “if you see something, say something” (si vous voyez quelque chose, dites quelque chose). Des gens ont vu quelque chose à Parkland. Ils ont dit quelque chose. Le FBI n’a strictement rien fait. Ce n’est pas la première fois.

Depuis le début des années Obama le FBI a été profondément détérioré. Ce n’est pas la faute de ses agents mais celle de ses dirigeants, installés sur décision politique.

Le gouverneur de Floride a demandé la démission du directeur du FBI qui remplace James Comey, cette démission serait nécessaire, mais pas suffisante.

Donald Trump a demandé le nettoyage du marécage cloacal qu’est devenu Washington sous Obama et a promis d’effectuer le nettoyage. Le nettoyage a tout juste commencé et il devient urgent. Il y a déjà eu bien trop de morts.

L’urgence du nettoyage du marécage est devenue d’autant plus flagrante que le directeur du FBI qui remplace James Comey, Christopher Wray, s’est contenté de présenter ses excuses à la population de Parkland et couvre ses agents : que valent des excuses en pareilles circonstances ? Est-il admissible de couvrir des agents qui ont failli ?

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’urgence du nettoyage du marécage est devenue d’autant plus flagrante aussi que le très douteux ministre adjoint de la justice qui a nommé Robert Mueller procureur spécial, Rod Rosenstein, a choisi le moment où le FBI se trouvait mis en cause pour faire diversion, tenter de détourner les regards, utiliser un subterfuge destiné à laisser penser que l’enquête menée par Robert Mueller servait à quelque chose, et dire qu’il y avait bien eu une “ingérence russe” dans l’élection présidentielle américaine.

Robert Mueller, a-t-il dit, a décidé d’inculper treize Russes et trois entités russes pour des activités allant de l’usurpation d’identité sur Facebook à l’organisation de manifestations pro-Trump et anti-Trump.

Rod Rosenstein a pris soin de préciser que les actions russes n’ont pas eu d’impact sur l’élection, Ce qu’il a dit a été suffisant pour que tous les médias américains reparlent de “l’ingérence russe” dans l’élection présidentielle et pour que certains commentateurs suggèrent à nouveau que Donald Trump a “peut être été élu” grâce à la Russie.

Comey, Mueller & Rosenstein

Les inculpations de Russes et d’entités russes prononcées par Robert Mueller sont grotesques car elles ne pourront déboucher sur aucune action judiciaire : des gens qui sont en Russie ne seront pas inquiétés et moins encore extradés. Elles constituent, en outre, tout au plus des délits mineurs, voire pas de délits du tout. Cacher son identité sur Facebook est courant. Organiser une manifestation qui rassemble autant de gens qu’une réunion organisée dans une cabine téléphonique désaffectée est insignifiant. Des sommes sont évoquées qui auraient été utilisées par les Russes pour acheter des publicités sur des réseaux en ligne. Elles sont indiquées en roubles : converties en dollars, elles semblent infimes et le sont effectivement. Un million de roubles est équivalent à moins de 18.000 dollars. Dans plusieurs Etats, les publicités achetées par les Russes l’ont été à hauteur de 200 ou 300 dollars, et ce sont les Etats où les Russes ont beaucoup investi. Dans le Michigan, l’addition pour eux s’est élevée à 42 dollars.

Les inculpations en question ne servent qu’à la poudre aux yeux et à la désinformation médiatique. Elles servent à masquer que la nomination de Robert Mueller par Rod Rosenstein ne reposait sur rien, sinon un dossier frauduleux et des manoeuvres crapuleuses de gens du FBI et de l’ancienne administration Obama.

Elles servent à tenter de faire oublier que l’enquête de Robert Mueller n’a rien démontré, et n’a abouti pour ce qui concerne la Russie qu’à ces inculpations grotesques, à une inculpation de Michael Flynn qui n’aurait jamais dû avoir lieu et qui va disparaître sous peu, à une inculpation inepte d’un lampiste appelé George Papadopoulos pour une peccadille sans rapport avec la Russie ou avec la campagne de Donald Trump (une erreur de date dans un témoignage, semble-t-il), et à une inculpation de Paul Manafort et Rick Gates pour fraude fiscale concernant des faits très anciens et pour “conspiration”(le mot conspiration servant de manière grandiloquente et trompeuse à désigner un blanchiment d’argent lié à la fraude fiscale supposée). Robert Mueller vient d’ajouter à son tableau de chasse un avocat qui a travaillé autrefois pour Paul Manafort et Rick Gates, Alex Van Der Zwaan, pour un “faux témoignage” sans doute aussi grave que celui de George Papadopoulos. Une dizaine de millions de dollars dépensés pour en arriver là !

Les inculpations servent à faire oublier la détérioration du FBI, et le fait que celui-ci s’est consacré pendant des mois à des enquêtes sur une collusion russe qui n’a jamais existé, et à l’utilisation d’un dossier de propagande et non à ses tâches de police fédérale.

Elles servent à faire oublier que le FBI a été dévoyé de son rôle par James Comey et quelques un de ses acolytes (Andrew McCabe, Peter Strzok) qui, ensemble, ont entériné la seule effective collusion avec la Russie, avérée celle là : celle les reliant, eux, au dossier fabriqué par l’ancien espion britannique Christopher Steele, aux éléments de propagande russe utilisés par ce dernier, à la campagne de Hillary Clinton qui a payé Steele, et à l’administration Obama finissante.

La détérioration du FBI a une écrasante responsabilité dans les morts de Parkland et dans d’autres morts auparavant : qu’il s’agisse des victimes de Nidal Malik Hasan à Fort Hood ou de celles de Syed Rizwan Farook et Tashfeen Malik, le couple islamiste de San Bernardino, de celles des freres Tsarnaev qui ont frappé le marathon de Boston.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Elle a une écrasante responsabilité dans tout ce qui concerne les rumeurs bidons sur une collusion entre Trump et la Russie, et dans les activités illégitimes, abusives et ineptes du grand inquisiteur Robert Mueller.

Elle va de pair avec la transformation des organes d’information américains en organes de désinformation et d’intoxication mentale.

Le marécage n’étant pas nettoyé, il continue à salir et polluer.

C’est à Donald Trump que certains demandent maintenant des comptes pour la tuerie de Parkland !

Des lycéens de Parkland voient leurs légitimes émotions utilisées pour mener une campagne contre Trump et contre les armes à feu, pas contre la détérioration du FBI. Et des lycéens au cerveau lavé par la gauche parlent sans cesse devant les caméras de CNN et MSNBC. Les lycéens au cerveau non lavé ne bénéficient, eux, d’aucun micro. Une marche sur Washington est en train de s’organiser. Contre Trump. Contre les armes à feu. Contre la National Rifle Association. Pas contre les défaillances criminelles du FBI.

Les grands médias américains, grâce à Rod Rosenstein, reparlent sans cesse d’ingérence russe dans l’élection de 2016.

L’enquête illégitime abusive et inepte de Robert Mueller se poursuit.

Rod Rosenstein est toujours à son poste. Christopher Wray aussi.

James Comey a été recruté par la Howard University pour enseigner un cours d’éthique, un domaine où il s’y connaît. Cela ne s’invente pas.

Si aucune mesure n’est prise (ou si des mesures voulues par la gauche sont prises), il y aura d’autres tueries et d’autres morts.

Si le marécage n’est pas nettoyé, le FBI continuera à dysfonctionner, des innocents continueront à être inculpés, des coupables ne seront pas inquiétés, la désinformation continuera à remplacer l’information.

Donald Trump parviendra t-il à arrêter la machine infernale?

Il a reçu des familles de victimes de tueries à la Maison Blanche et évoqué la nécessité d’armer les enseignants, ce qui est un bon début. Il a incriminé la pusillanimité de Jeff Sessions, ministre de la justice, qui, en se mettant en retrait, a laissé le très douteux Rod Rosenstein se comporter comme il se comporte.

S’il disait à Jeff Sessions et à Rod Rosenstein de s’en aller, ce serait très sain, mais le peut-il avec un parti républicain tiède et tremblant ? Ce n’est pas sûr du tout….

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz