FLASH
[18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  |  [12/06/2018] Depuis Singapour, après sa rencontre historique pour la paix dans le monde avec Kim Jong un, Trump s’apprête à donner une conférence de presse  |  Israël vient de dépasser le Pnb du Japon – 42 120 $ par habitant contre 40 850  |  Nigel Farage : « Les jours d’Angela Merkel sont comptés, mais grâce à sa politique migratoire, nous avons eu Brexit, et je l’en remercie »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 février 2018

Le Premier ministre Édouard Philippe s’exprimera en fin de matinée depuis Lille (Nord).

Contre la radicalisation, François Hollande et Manuel Valls avaient déjà cherché à agir, dans la foulée des attentats de janvier 2015, et en 2016. Édouard Philippe présente ce vendredi à Lille un nouveau plan contre la radicalisation djihadiste, avec un « volet prisons » qui avait été survolé jusque-là.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Au terme d’un comité interministériel rassemblant dans la matinée une dizaine de membres du gouvernement, dont Nicole Belloubet (Justice), Gérard Collomb (Intérieur), Jean-Michel Blanquer (Education) et Laura Flessel (Jeunesse), le Premier ministre, en déplacement dans le Nord depuis jeudi, doit dévoiler à la mi-journée un « plan national de prévention de la radicalisation », promis en octobre par Emmanuel Macron qui comportera une soixantaine de mesures, selon Matignon.

Le volet le plus attendu concerne les prisons. La violente agression de surveillants par un détenu radicalisé à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), centre pénitentiaire parmi les plus sécurisés de France, avait déclenché un mouvement de protestation sans précédent parmi les gardiens en janvier. Sur près de 70 000 détenus en France, 512 personnes sont actuellement incarcérées pour des faits de terrorisme. Par ailleurs, 1 139 prisonniers de droit commun ont été identifiés comme « radicalisés ». En janvier 2015, Manuel Valls avait annoncé le recrutement de 60 aumôniers musulmans, s’ajoutant aux 182 existants alors, pour éviter que des détenus prosélytes ne s’improvisent prédicateurs et ne gagnent en influence. Voire ne projettent un attentat, comme en octobre depuis des cellules de Fresnes (Val-de-Marne).

Le gouvernement d’Édouard Philippe, lui, veut renforcer l’étanchéité entre les détenus radicalisés et les autres. Les détenus poursuivis pour des actes de terrorisme pourraient être répartis sur le territoire. Actuellement, 60 % d’entre eux sont détenus en Ile-de-France.

Concernant la prise en charge des « lionceaux du Califat », ces mineurs de retour de zones de guerre, élevés dans l’idéologie djihadiste ou témoins des agissements de Daech, le Premier ministre devrait notamment lancer le chantier de la professionnalisation des personnels amenés à les prendre en charge. Au dernier pointage officiel, 68 mineurs, en quasi-totalité de moins de 13 ans, ont été rapatriés en France. Quelque 500 seraient encore au Levant.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Mais l’exécutif veut aussi muscler la prévention, et envisager ce que l’on a appelé la « déradicalisation ». Les difficultés des autorités françaises à trouver une parade efficace avaient été symbolisées par l’échec du premier centre de « déradicalisation », en Indre-et-Loire, qui n’avait accueilli personne car il était basé sur le volontariat.

Sur un volet éducatif, Édouard Philippe devrait confirmer son soutien à une proposition venue du Sénat de durcir les conditions d’ouverture d’établissements scolaires hors contrat, afin de combattre l’émergence de structures islamistes.

Source : Leparisien.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz