FLASH
[24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 24 février 2018

Une levée de fonds a été lancée jeudi pour payer les frais d’avocats du prédicateur mis en examen pour viols.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les soutiens de Tariq Ramadan s’organisent. Sous la bannière d’une campagne baptisée « Free Tariq Ramadan » appelant à sa libération, une collecte de fonds a été lancée sur la plateforme de crowdfunding Cotizup jeudi pour payer les frais de justice du prédicateur suisse mis en examen pour viols et écroué depuis le 2 février. Elle comptabilisait ce samedi, trois jours après son lancement, plus de 74 000 euros de dons.

Sur un registre complotiste, la page dénonce une « machination sans nom » et déplore que Tariq Ramadan « se trouve confronté à plusieurs affaires dont la bataille sera longue et coûteuse ».

L’argent collecté serait destiné, selon ce texte, à financer ses frais d’avocats et de justice.

Son épouse balaie les accusations

Des vidéos de son épouse, déjà diffusées par ses partisans sur les réseaux sociaux et visionnées des centaines de milliers de fois, sont aussi publiées sur la page. Iman Ramadan y balaie les accusations portées contre son époux.

« Le portrait que l’on en a fait ne correspond pas à ce que je connais de lui, à ce que sa famille connaît de lui », dit-elle face caméra, regrettant de n’avoir pu le voir ni lui téléphoner et évoquant sa « maladie ». Pour échapper à la détention, Tariq Ramadan a fourni des certificats faisant état d’une sclérose en plaques et d’une neuropathie, mais un expert médical judiciaire, qui les a contestés, a jugé son état de santé « compatible » avec une détention provisoire.

Soutiens en ligne

Cette collecte de fonds est une des nombreuses manifestations en ligne des soutiens envers l’islamologue depuis sa mise en détention provisoire, ses partisans estimant sa présomption d’innocence bafouée.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Une page Facebook demandant sa libération rassemble notamment plus de 43 000 « likes ».

Selon l’AFP, ce sont des proches de l’intellectuel qui ont lancé sur les réseaux sociaux des comptes #FreeTariqRamdan. Sous ce mot-clé, une « tweetstorm » (tempête de tweets) a été lancée, de même qu’une pétition en ligne affichant plus de 110 000 signatures pour la libération du « Professeur Tariq Ramadan ».

Source : Lexpress.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz