Publié par Abbé Alain René Arbez le 11 février 2018

Mercredi prochain, (mercredi des cendres) commence le Carême pour les chrétiens, quarante jours pour se préparer à célébrer Pâques.

Les médias nous parlent beaucoup de ramadan, un peu moins de carême…

En classe, à la maîtresse qui avait demandé à ses élèves “qu’est-ce que le carême?” une fillette répond aussitôt: “c’est le ramadan pour les chrétiens…”

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Carême, route vers Dieu

Seigneur, Dieu de justice et de miséricorde,

tu n’es pas celui qui nous attend au virage,

pour nous faire perdre pied, aggraver nos angoisses.

Tu n’es jamais un Dieu qui punit, qui humilie,

mais une Présence aimante, un encouragement, un réconfort.

Afin que nous ne soyons pas soumis à la tentation, tu viens à notre secours.

Notre chemin de vie est parfois obscur, et nous nous sentons perdus

quand les épreuves brouillent les pistes.

Mais Ta Parole vient nous éclairer et nous redonne des forces

pour traverser ce qui nous semblait encore impossible.

Tu déplaces les montagnes de nos appréhensions.

Comme au désert, nous avons besoin d’eau vive,

pour continuer à marcher, tenir bon,

ne pas dériver vers les mirages.

Aide-nous à tourner la page de nos faux pas

et à oublier l’amertume de nos déceptions.

Les passages à vide nous ramènent à toi,

et ta joie est plus forte que nos souffrances.

Oui Seigneur, réconforte-nous quand nous avons de la peine à avancer,

libère-nous de ce qui encombre notre âme et alourdit nos pas.

Eclaire notre horizon et donne-nous des compagnons de route

encourageants,

pour partager le même pain d’espoir et le même vin de fête.

Que ta Pâque nous libère de toutes servitudes ! Amen

o=o=o=o=o

Prière universelle Cendres

  1. Dans l’ancien testament, on se mettait sous le sac et la cendre pour exprimer son désir de repentir et de pénitence. Afin que selon l’appel des prophètes nous sachions déchirer nos cœurs endurcis plutôt que nos vêtements, prions le Seigneur.
  2. L’imposition des cendres nous rappelle la fragilité de la condition humaine et la dépendance de tout être envers le créateur. Afin que nous sachions prendre soin de l’humanité mais aussi de toute la création qui nous est confiée, prions le Seigneur.
  3. Les pays pauvres ne survivent que sous perfusion de la communauté internationale. Afin que les dirigeants de ces nations fragilisées se détournent de la course au pouvoir et de la corruption, prions le Seigneur.
  4. Le temps du carême nous invite à un partage réfléchi avec ceux qui sont dans l’urgence de besoins vitaux. Afin que nous sachions saisir cette occasion pour purifier notre attachement aux biens matériels, prions le Seigneur.
  5. La pénitence des quarante jours de carême n’est pas un but en soi, mais elle n’a de sens que pour nous préparer à la célébration pascale de la Résurrection. Afin que notre communauté entre dans cette démarche d’Eglise, prions le seigneur.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez, prêtre catholique, pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous