Publié par Dreuz Info le 14 février 2018
La photographie de Barack Obama et Louis Farrakhan prise en 2005. Photo prise par Askia Muhammad.

Le contexte : Imaginez qu’une photo du candidat Macron sorte pendant la campagne électorale, où on le voit rigoler autour d’un bon repas avec le négationniste Robert Faurisson et l’antisémite Alain Soral. Elle aurait exactement le même effet glaçant que cette photo de Barack Obama en présence de l’immonde Louis Farrakhan.

Cette semaine un photographe et journaliste politique a publié une photo sensationnelle représentant l’ancien président Barack Obama en train de poser avec Louis Farrakhan, le chef de la Nation de l’Islam; tout en admettant que l’image avait été cachée à l’approche de l’élection présidentielle de 2008.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le photojournaliste Askia Muhammad a dévoilé vendredi la photo controversée, tout en prétendant qu’il croyait que l’image “aurait absolument fait une différence” dans la course d’Obama à la Maison Blanche contre le sénateur John McCain.

La photo a été prise en 2005 lors d’une réunion du Caucus noir du Congrès au Capitole des États-Unis et représente Barack Obama, à l’époque sénateur, souriant à côté du chef musulman controversé.

Muhammad déclare à Fox News que le Caucus noir du Congrès l’a contacté le jour même où il avait pris la photo, l’exhortant à dissimuler l’image parce que craignant des retombées politiques négatives pour le jeune sénateur de l’Illinois.

«Un membre du personnel du caucus noir m’a appelé et m’a dit: «Nous devons récupérer la photo », et j’ai été vraiment décontenancé. Et nous avons eu encore quelques conversations téléphoniques après cela, et j’ai dit «D’accord, je vais redonner la photo au chef de cabinet de Farrakhan», a déclaré Muhammad.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

“Je lui ai remis le disque original et, en quelque sorte, je me suis juré de garder le secret parce que je m’étais tranquillement fait une copie”, a-t-il ajouté. “C’est ma photo, c’est mon art, et c’est ma propriété intellectuelle. J’étais son propriétaire et je voulais la garder.”

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Quitter la version mobile