Publié par Jean Vercors le 11 février 2018
Ismail Haniyeh chef du Hamas, dans son jet privé

«Israël n’a aucune responsabilité envers Gaza, et s’il cesse de fournir de l’aide, cela peut faire tomber le Hamas», a déclaré le professeur Efraim Inbar, président de l’Institut d’études stratégiques de Jérusalem, à Arutz Sheva, en ajoutant que fournir de l’aide humanitaire à Gaza est inutile et erroné.

“Nous savons ce que veut le Hamas”, a déclaré M. Inbar. “Ils veulent que nous soyons jetés la mer. Le Hamas utilise les questions économiques de Gaza pour recevoir plus d’argent et d’aide, et utilise cette situation et les souffrances des habitants de Gaza pour attirer l’attention internationale. Le Hamas est responsable de cette situation, pas Israël.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

“Même s’il y a une véritable crise humanitaire à Gaza, ce n’est pas notre responsabilité de la résoudre, je ne comprends pas les commandants de Tsahal qui font pression pour demander l’aide internationale et israélienne à Gaza.

Cette semaine, le chef d’état-major de l’armée israélienne a averti que Gaza faisait face à une crise humanitaire qui pourrait accélérer la menace de guerre. Quelques jours plus tard, le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a reconnu qu’il y avait des problèmes dans la bande de Gaza, mais a déclaré qu’il n’y avait pas de crise humanitaire.

En fin de compte, cela renforce le Hamas. Je ne pense pas que nous ayons intérêt à renforcer le pouvoir du Hamas à Gaza.”

“La pression populaire pourrait bien déboucher sur une protestation publique, au tumulte, et peut-être au remplacement du gouvernement du Hamas, donc il n’y a pas de raison de les aider. Le Hamas est notre ennemi, nous les combattons et nous devons nous rappeler que la pitié n’a pas sa place en traitant avec ceux qui cherchent notre mort.”

Les difficultés financières et la tentative du Fatah de punir le Hamas sont à l’origine des coupures d’électricité dans la bande de Gaza, Ramallah ayant refusé de payer l’électricité achetée à Israël.

“Israël n’empêchera pas les projets financés sur le plan international visant à améliorer la qualité de vie des habitants de Gaza”, a déclaré M. Liberman. “Mais, at-il ajouté, nous ne dépenserons pas un sou du budget israélien. Il y a assez de riches pays arabes.”

Ses commentaires sont intervenus quelques jours après que la chaîne israélienne Hadashot TV a rapporté que les responsables de la sécurité israélienne ont déclaré la nécessité d’envoyer de la nourriture et des médicaments dans la bande de Gaza pour la première fois, afin d’éviter que les conditions ne dégénèrent en violence.

Puis le chef d’état-major de Tsahal, Gadi Eisenkot, aurait averti les ministres lors d’une réunion de cabinet qu’Israël pourrait bientôt faire face à une nouvelle guerre avec le Hamas en raison des conditions humanitaires et économiques dans l’enclave côtière. Selon le rapport, le chef d’état-major était favorable à l’intensification de l’aide.

Voici quelques photos tirées de la page Facebook : “les plus beaux endroits de Gaza” :

En ce qui concerne la question de l’application ou non de la souveraineté israélienne à la Judée et à la Samarie, M. Inbar a déclaré que les tentatives législatives étaient “une perte de l’énergie sioniste”.

“La souveraineté est une phrase politique qui permet au gouvernement d’employer des organismes gouvernementaux pour faire respecter la loi, nous savons qu’Israël a la souveraineté sur le sud, mais d’après ce que j’ai vu, les Bédouins font ce qu’ils veulent, et la souveraineté d’Israël n’y est pas.

Nous devons d’abord nous inquiéter des réalités, et ensuite de la souveraineté. Le problème n’est pas la souveraineté, mais les proclamations muettes qui n’ont pas de substance à moins qu’Israël ne fasse quelque chose.

Nous n’avons plus la responsabilité de donner de la nourriture ou de l’aide à Gaza, et nous ne devons pas oublier que Gaza a choisi le Hamas comme chef de file, toute aide renforcera le Hamas, lequel voudra de toute manière nous éliminer”.

L’UE est le principal bailleur de fonds de l’Autorité palestinienne et il fournit chaque année plus de 450 millions de dollars d’aide directe. Sans compter les aides privées des Etats et des collectivités, et sans compter les dons faits par les organisations islamiques et arabes qui pullulent en Europe.

Avec l’argent des contribuables européens, le Hamas a pu construire de nombreux tunnels reliant la bande de Gaza à Israël. Les tunnels sont construits avec des dalles de béton et à une profondeur de 5 à 10 mètres.

Le réseau souterrain du Hamas est très sophistiqué. Il relie des ateliers de construction de missiles et roquettes, des rampes de lancement et des postes de commandement. Plus de 600.000 tonnes de béton et de fer qui auraient pu servir à construire des écoles, des routes, des hôpitaux ont servi au Hamas à construire des tunnels en dessous des écoles, mosquées et hôpitaux et en territoire israélien.

  • Un tunnel terroriste coûte environ 1 million de dollars par km. Tsahal a détecté environ 31 tunnels qui atteignent Israël.
  • La plupart des tunnels ont des longueurs de 1 à 2 km.
  • Faites vos comptes, le coût des tunnels peut être estimé de 40 à 82 millions de dollars. Un analyste israélien a également mentionné que ces tunnels peuvent être construits à un rythme de 3 à 4 mètres par jour.

Malgré les attaques du Hamas, Israël maintient un couloir humanitaire continu pour le transfert des denrées alimentaires périssables et de base à Gaza, pas l’Egypte.

Ce canal est utilisé par des organisations internationalement reconnues, notamment les Nations Unies et la Croix-Rouge.

Au cours des 18 derniers mois, plus d’un million de tonnes de matériel humanitaire ont été importées d’Israël à Gaza, ce qui équivaut à près d’une tonne d’aide pour chaque homme, femme et enfant de Gaza.

Passage quotidien des camions d’Israël à Gaza

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous