FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 mars 2018

Selon le magazine Le Point, Tariq Ramadan a bien reçu un doctorat de lettres en islamologie arabe à l’université de Genève. Mais il aurait pour cela vivement insisté.

Tariq Ramadan, qui s’est présenté à de nombreuses reprises comme « professeur de philosophie et d’islamologie à l’université de Fribourg (Suisse) », aurait usurpé ces titres universitaires, révélait lundi 5 mars le Point. D’après l’hebdomadaire, alors que de premières informations accusant Tariq Ramadan d’être un « faux professeur » circulaient dans la presse, le député Xavier Ganioz, vice-président du Parti socialiste fribourgeois, a demandé des explications à l’université de Fribourg le 26 février dernier.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Du « forcing » pour obtenir sa thèse?

Cette dernière a affirmé que Tariq Ramadan avait simplement présenté un exposé sur l’islam une fois par semaine, à titre bénévole, et qu’il n’était ni professeur, ni même assistant. « L’université de Fribourg n’est pas responsable des titres académiques qui ont été attribués à M.Ramadan après son départ en 2004 », s’est défendu le rectorat.

Dans un deuxième article publié ce samedi 10 mars, Le Point va plus loin et revient sur les conditions d’obtention de sa thèse en islamologie arabe à l’université de Genève. À l’époque, Tariq Ramadan avait décidé d’étudier Hassan al-Banna, son grand-père, le fondateur des Frères musulmans égyptiens. Mais selon son directeur de thèse, Charles Genequand, l’intellectuel musulman aurait fait du « forcing » pour obtenir son diplôme, comme l’explique Le Point. Charles Genequand insiste notamment sur le fait que Tariq Ramadan ne mentionnait pas dans son travail les violentes campagnes antisémites menées par la Confrérie. Il lui aurait donc demandé d’apporter de multiples corrections à son travail en 1994. Ce que l’élève aurait refusé.

Une « théorie du complot »

Il aurait même « harcelé les membres du jury pour obtenir [sa thèse] au plus vite », précise Ian Hamel, auteur du livre La Vérité sur Tariq Ramadan Sa famille, ses réseaux, sa stratégie, qui signe également cet article du Point. Toujours selon le journaliste, il va jusqu’à « menacer un autre membre du jury, Ali Merad, professeur émérite à l’université de la Sorbonne Nouvelle Paris-III ». Conséquence, trois membres du jury démissionnent. Pour se défendre, Ramadan aurait invoqué la théorie du complot. « Il se lance dans la théorie du complot: c’est parce qu’il est arabe que l’université lui refuserait sa thèse! », détaille Le Point.

C’est finalement grâce au soutien du sociologue Jean Ziegler [Note de Gaïa : il me semble utile de rappeler qui est Ziegler : Jean Ziegler est-il complice de crimes contre l’humanité ? et Jean Ziegler, une taupe au conseil des droits de l’homme de l’ONU], à l’époque député socialiste au niveau fédéral, et de son épouse Erica Deuber-Ziegler, députée communiste au parlement genevois, et à leurs soutiens respectifs que l’université aurait finalement cédé.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Une version contestée

Un second jury est alors constitué et la thèse intitulée « Aux sources du renouveau musulman. D’al-Afghâni à Hassan al-Banna, un siècle de réformisme islamique » est acceptée en 1999. Mais le jury ne lui accorde pas la mention « très honorable », « ce qui signifie en langage universitaire que les portes des facultés de Suisse sont fermées à Tariq Ramadan », indique Le Point. Mais présenter bénévolement un exposé d’une heure par semaine à l’université de Fribourg lui ouvre tout de même les portes des universités en France.

Reste que cette version est contredite par Tariq Ramadan. Dans Faut-il faire taire Tariq Ramadan?, il assure que Charles Genequand a été désavoué. « Le doyen de l’époque et le collège des professeurs lui ont donné tort sur sa gestion du dossier et ont demandé la reconstitution d’un jury », assure-t-il.

Source : Bfmtv.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz