FLASH
[18/12/2018] Depuis son passage télé, l’ancienne journaliste de Charlie hebdo, @ZinebElRhazoui reçoit des centaines de menaces de mort, d’appels à la violence et au viol de la part de personnes de gauche et musulmans qui disent que l’extrême droite est fasciste  |  En pleine crise des #Giletsjaunes, Macron annonce 500 millions d’€ d’aides à l’Afrique – et un bras d’honneur aux Français  |  7 colons arabes israéliens suspectés de terrorisme ont été arrêtés dans le quartier Issawiya de Jérusalem par l’armée israélienne  |  Quand les élites sortent du bois et craignent la démocratie : Pour Olivier Duhamel, « le référendum d’initiative citoyenne est ‘extrêmement dangereux »  |  #Giletsjaunes : Plainte déposée contre Macron pour mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme, et racket  |  Et bien il va vous faire marron, Macron: La dette de la France devrait frôler les 100 % du PIB en 2019  |  Maroc : 2 touristes ont été égorgées au sud de Marrakech. 1 suspect a été arrêté, ses complices sont recherchés  |  Amandeep Bhogal, candidat conservateur: « Pour atteindre la prospérité il faut 4 composantes : Le droit de propriété. La primauté du droit. La liberté d’expression. La démocratie. Dans l’UE, 1 manque et sape les 3 autres – la démocratie »  |  [17/12/2018] Amnesty International alerte sur « de nombreux cas de recours excessifs à la force par des policiers » lors des manifestations des #Giletsjaunes  |  ONU vient de confirmer que le Liban a violé: la résolution 1701, la souveraineté israélienne, et 4 tunnels découverts. Il manque dans leur déclaration : qui a creusé ces tunnels ? Réponse : le Hezbollah  |  France 2 et Le Monde ne publierons pas ça – Ayatollah iranien Sadiqi, sermon du vendredi : « Plus de 100 ans de domination du monde par les démocraties libérales ont pris fin. L’humanité doit maintenant chercher un nouveau modèle inspiré par notre révolution islamique »  |  [16/12/2018] Attentat de Strasbourg : une 5e victime a perdu la vie  |  La hausse de 100 euros pour les salariés au Smic pourrait être reportée à juin. Les primes et les hausses de la fonction publique passent avant  |  France Inter interviewe un président de la confédération des commerçants indépendants anti #GiletsJaunes – sans préciser qu’il est le référent LREM de la Lozère – et rien dans le Décodex  |  Bruxelles : les manifestants contre la pacte de Marrakech sont 5 fois plus nombreux que ceux en sa faveur. A Paris, on les cherche, en vain  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 12 mars 2018

Depuis au moins deux décennies, les bobos d’Outremont se plaignent des Hassidim. Ils font du «tapage» à l’occasion des festivités de Pourim et ainsi perturbent la tranquillité des résidents d’un large secteur d’Outremont. Ils ont beaucoup d’enfants et prennent trop de place sur le trottoir. Leurs autobus pleins d’enfants qui circulent dans les rues résidentielles – pour les déposer devant chez eux – sont trop lents et bloquent le trafic.

En plus, les Hassidim parlent le yiddish et refusent de s’intégrer à la société québécoise en apprenant la langue officielle du Québec. Bref ils sont de trop.

Le recensement de 2016 montrait que:

– sur près de 24 000 d’habitants de l’arrondissement d’Outremont, les personnes parlant le yiddish sont au nombre de 3 055.

– 71 % des citoyens d’Outremont, âgés de 25 à 64 ans détiennent un diplôme de niveau universitaire.

– 45% de la population de 15 ans et plus déclare un revenu personnel de 50 000 $ et plus.

Bref, les bobos gauchistes (ou gauchisant) d’Outremont sont contre la religion (l’opium du peuple selon Marx) et n’apprécient guère leurs voisins juifs peu discrets. Cette fois, certains d’entre eux ont décidé de porter des carrés jaunes au Conseil d’arrondissement en guise de protestation afin de dénoncer la trop grande présence d’autobus pour les enfants de la communauté juive hassidique.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


Ginette Chartre

Montréal: des résidents portent des badges jaunes pour protester contre les autobus scolaires des Hassidim

Les groupes juifs décrient l’utilisation de carrés jaunes comme «horrible»; les manifestants disent qu’ils représentent les autobus scolaires (jaunes)

Times of Israel
7 mars

MONTRÉAL – Des tensions qui persistent depuis plusieurs décennies dans un quartier de Montréal entre les Juifs hassidiques et leurs voisins ont de nouveau éclaté après que certains de ces derniers aient enfilé des insignes jaunes qui rappelaient les étoiles jaunes que les Juifs étaient forcés de porter durant l’ère nazie.

Huit habitants manifestants lors d’une réunion du Conseil de l’arrondissement d’Outremont lundi, dirigée par Ginette Chartre, ont déclaré que les insignes rectangulaires représentaient des autobus scolaires jaunes pour les enfants hassidiques dont les résidents se plaignent régulièrement car ils entravent la circulation dans leurs rues.

Le rabbin Reuben Poupko du Centre pour les affaires juives et israéliennes a déclaré : « Certains habitants de l’arrondissement semblent déterminés à semer la discorde à Outremont, bien que des progrès significatifs aient été réalisés ces derniers mois en termes de relations de bon voisinage et d’harmonie sociale. »

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, est intervenue, déclarant dans un communiqué qu’elle « […] trouve inacceptable de lancer une action politique contre des enfants ».

Ginette Chartre, cependant, semblait ne pas être d’accord avec les protestations, demandant, « Devrions-nous changer la couleur des bus scolaires maintenant, car cela rappelle aux [Juifs] leur passé ? »

Environ le quart des 25 000 résidents de l’arrondissement d’Outremont est hassidique, dont l’un de ses quatre conseillers, Mindy Pollak.

Au fil des ans, les deux communautés ont eu des différends sur des questions allant du zonage et de la légalité des synagogues hassidiques au stationnement durant les congés juifs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz