FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 mars 2018
Véhicule d’Hamdalla endommagé

Ce matin, alors qu’il se rendait à Gaza depuis Ramallah pour tenter une énième réconciliation entre les deux factions palestiniennes rivales (les Arabes de Gaza viennent principalement d’Egypte, ceux de Judée Samarie principalement de Syrie), le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah a été victime d’une tentative d’assassinat.

Une bombe a été lancée ce mardi matin sur le convoi du Premier ministre palestinien Rami Hamdallah, et selon les rapports préliminaires, sept personnes ont été blessées dans l’explosion, d’autres rapports affirmant que trois personnes seulement ont été blessées. Le convoi, dans lequel, outre Hamdallah, se trouvait le responsable des services de Sécurité palestiniens Majed Faraj, a traversé le passage d’Erez et a été attaqué dans la région de Beit Hanoun.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cependant, Hamdallah et Faraj eux-mêmes n’ont pas été blessés dans l’explosion.

Convoi d’Hamdallah

Hamdallah, en référence à l’incident, a affirmé qu’il y avait « un grand complot contre nous tous. Ce qui s’est passé aujourd’hui nous renforce dans notre détermination à parvenir à la réconciliation. Je vais revenir dans la bande de Gaza. »

La visite d’Hamdallah à Gaza faisait partie d’une tentative de réconciliation entre l’Autorité palestinienne, qui contrôle les territoires palestiniens en Judée et Samarie, et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza. Hamdallah est arrivé dans la bande de Gaza pour inaugurer une usine de purification d’eau dans le cadre d’un effort de réhabilitation de la bande de Gaza, qui souffre d’une grave pénurie d’eau du fait que l’argent reçu par la communauté internationale a été détourné pour acheter de l’armement. Cependant, de nombreuses voix dans la bande de Gaza sont en colère contre l’Autorité palestinienne, parce qu’elles prétendent qu’elle ne fait pas assez pour la réhabiliter dans le contexte des efforts de réconciliation. Entre autres choses, la bande de Gaza souffre d’une grave pénurie d’électricité du fait que l’Autorité palestinienne refuse de payer à Israël les factures de fourniture d’électricité qu’il apporte à Gaza. De plus, Ramallah refuse de donner les permis de passage aux personnes atteintes de maladies graves qui ont besoin de se rendre en Israël pour être soignés. Enfin, Gaza souffre d’un chômage très élevé, alors que les dirigeants du Hamas, aussi corrompus que ceux du Fatah, s’enrichissent et vivent dans des palaces, tandis que le Hamas détourne l’argent humanitaire pour construire des tunnels destinés aux attentats terroristes, des bases de lancement de roquettes, des armes et des missiles.

L’Autorité palestinienne vient d’annoncer qu’elle accusait le Hamas d’avoir fait exploser mardi matin l’explosif près du convoi du chef du cabinet de l’AP, Rami Hamdallah, alors qu’il entrait à Gaza.

Et le président Macron, ainsi que les médias et les autres pays européens, prétendent que les Arabes palestiniens sont des gentils pacifiques qui ne désirent qu’une chose, vivre paisiblement à côté d’Israël !

J’autorise Israël à ne pas tenir compte des « avis autorisés » des Européens : je crains que Macron, le Quai d’Orsay et la Commission européenne dans sa totalité soient totalement sous-informés sur ce qui se passe réellement au Moyen-Orient.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz