FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 mars 2018

Rex Tillerson a été débarqué du poste de secrétaire d’Etat, en raison des différences de style et de philosophie entre lui et le président. Mike Pompeo, un pro-Israélien de longue date, quitte la CIA et le remplace à la tête d’une administration traditionnellement très anti-israélienne.

Gina Haspel a été nommée à la tête de la CIA. Les anti-Trump qui se soucient autant de la vérité que de leur première chemise ne s’arrêteront pas à cela pour continuer à traiter Trump de misogyne.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Qui est Gina Cheri Haspel

Gina Haspel est un agent de renseignement américain. Elle a rejoint la CIA Central Intelligence Agency en 1985.

Elle a prêté serment en tant que directrice adjointe de la CIA le 7 février 2017. À ce poste, elle a aidé le Directeur de la CIA à gérer la collecte de renseignements, l’analyse, les actions secrètes, le contre-espionnage et les relations de liaison avec les services étrangers.

Mme Haspel possède une vaste expérience outre-mer, et elle a été chef de station dans plusieurs de ses affectations.

À Washington, elle a occupé de nombreux postes de haute direction, notamment comme directrice adjointe du National Clandestine Service (NCS), directrice adjointe du National Clandestine Service for Foreign Intelligence and Covert Action (Service national de contre-intelligence, de surveillance et d’infiltration des réseaux de passage de clandestins pour les services étrangers) et chef de cabinet du directeur du NCS.

Mme Haspel a reçu de nombreux prix, dont le Prix George H. W. Bush pour l’excellence dans la lutte contre le terrorisme, le Prix Donovan, la Médaille du mérite du renseignement et le Prix du Grade présidentiel, le prix le plus prestigieux de la fonction publique fédérale.

Quatre faits à connaître sur Gina Haspel

  1. Haspel a été lié au programme d’interrogatoire « musclé » de la CIA, qui a été révélé dans un rapport de 6 000 pages du Comité sénatorial du renseignement détaillant l’utilisation, pour faire parler les terroristes, de techniques largement considérées comme de la torture.
  2. En 2002, elle a dirigé une prison de la CIA en Thaïlande, où des terroristes ont subi des interrogatoires par noyade, une pratique activement utilisée par l’administration Obama, et d’autres techniques d’interrogatoire.
  3. Elle a supervisé les interrogatoires musclés de deux détenus, Abu Zubaydah et Abd al-Rahim al-Nashiri, en Thaïlande.
  4. Elle a été la chef d’état-major de José Rodriguez, qui a dirigé le Centre antiterroriste de la CIA.

Ce qu’ils disent d’elle

  • Charles Allen, ancien directeur adjoint de la collecte d’information à la CIA :

« En tant qu’agent de la CIA depuis 47 ans, je peux dire sans réserve que Gina Haspel a mon plus grand soutien dans sa nomination. Officier clandestin d’expérience qui a occupé des postes supérieurs au pays et à l’étranger, Mme Haspel est non seulement un agent hors pair, mais aussi une gestionnaire de programme reconnue et un leader exceptionnel. Elle a consacré sa vie à l’Agence et à la sécurité de la nation. Les officiers de la CIA et les dirigeants de la communauté du renseignement applaudiront sa sélection. »

  • Fran Moore, ancienne directrice du renseignement à la CIA :

« Gina Haspel est un choix remarquable. C’est un agent aguerri, une collaboratrice d’une grande intégrité. »

  • Mike Rogers, ancien président du Comité permanent de la Chambre des représentants sur le renseignement :

« J’ai eu le privilège de travailler avec Mme Haspel pendant des temps difficiles et intenses pour la sécurité de notre pays. C’est un leader exceptionnel, patriote et professionnelle accomplie. Elle a fait preuve du savoir-faire et du courage dont elle avait besoin dans des situations difficiles qui lui ont valu le respect de ses collègues et de ses adversaires. Son engagement envers la mission et la primauté du droit est sans égal. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz