FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 mars 2018

Le syndicat de la magistrature (SM, gauche), réuni à Nice pour son 51e congrès, a publié, ce samedi, un rapport au vitriol sur l’état de la justice française. Il dénonce notamment sa « vampirisation » par le ministère de l’Intérieur sous la houlette du « télévangéliste » Macron.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Du ministère de la Justice, rien n’émanera qui n’ait été au préalable annoncé à l’Élysée », estime le syndicat dans un « rapport moral » de huit pages où il explique vouloir « décrypter les projets » politiques du gouvernement et défendre « une vision de gauche du rôle et du fonctionnement de la justice ».

« Ce nouvel exécutif pratique la concentration au sommet et le télévangéliste devenu président est tout sauf un novice et impose un verrouillage quasi total », argue ce syndicat connu pour son militantisme.

« Vampirisation de la justice »

« Les concertations orchestrées pour la fin de l’année devront être bouclées dans l’urgence pour accoucher – ô surprise – des propositions présidentielles pour la justice. Et nos interpellations pour que la place Vendôme pèse sur des sujets concentrés à l’Intérieur, de l’antiterrorisme à la dépénalisation des stupéfiants, ne suscitent que des silences gênés », déplore le syndicat.

« L’Intérieur a le champ libre » et « la vampirisation de la justice, gardienne de la liberté individuelle, par l’Intérieur, n’apparaît jamais tant que dans la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme » (qui a pris le relais de l’Etat d’urgence), déplore-t-il.

La nouvelle loi antiterroriste, accusée d’être attentatoire aux libertés par des associations de défense des droits de l’Homme, le défenseur des droits mais aussi des juristes, avocats et magistrats, a été adoptée par le Parlement le 18 octobre.

Le nouvel exécutif « manie le verbe pour travestir le réel », accuse aussi le SM citant en exemple l’engagement fin juillet du président Macron à prévoir des hébergements d’urgence pour les migrants alors que l’Etat contestait un mois plus tôt l’injonction du tribunal administratif de Lille d’installer des points d’eau à Calais.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« (Sa) langue édulcore et dissimule la violence de (son) action », fustige le syndicat: « La destruction des régulations protectrices en droit du travail ou en procédure pénale » est présentée comme des « simplifications » et « la réforme de la carte judiciaire » assimilé à une « mutation » du « réseau judiciaire ».

Source : Ouest-france.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz