FLASH
[14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 mars 2018
C’est bon d’avoir une femme à la maison

« Les femmes blanches mariées votent comme leur mari, leur patron, leur fils disent qu’elles doivent voter » a déclaré Hillary Clinton à Mumbai, déclenchant la foudre des Démocrates et des féministes.

Lors d’une tournée en Inde, Hillary Clinton a expliqué que si « les femmes blanches mariées » n’ont pas voté pour elle, c’est parce qu’elles obéissent à leurs maris, à leurs patrons, et à leurs fils.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les féministes ont été scandalisées, les Démocrates aussi, que quelques jours après la Journée internationale de la femme, Hillary Clinton insulte et humilie la moitié des femmes d’Amérique, considérant que si elles n’ont pas voté pour elle, c’est parce qu’elles sont des idiotes incapables d’avoir une pensée propre.

Comme l’insulte est basse. Hillary Clinton considère qu’une femme qui n’approuve pas ses choix politiques est forcément débile. 50 ans de combat féministe pour en arriver là, le dégoût se lisait sur le visage des commentateurs des chaînes câblées.

Mais sa remarque a rappelé à quel point la candidate heureusement exclue de la compétition méprise les Américains. En 2016, pendant la campagne électorale, elle avait accusé les gens qui pensent voter pour Trump de « panier de gens dégoûtants, racistes, sexistes, homophobes, xénophobes et islamophobes « , une phrase qui avait choqué et qui l’a suivie jusqu’au dernier bulletin de vote déposé pour son concurrent.

Même certains des anciens assistants et substituts de Mme Clinton ont déclaré que l’ancienne candidate Démocrate à la présidence devrait « se retirer des discussions sur l’échec de sa campagne parce qu’elle est nuisible pour le parti ».

Lors d’entretiens avec The Hill, les alliés les plus fervents de Clinton ainsi que des conseillers de longue date ont affirmé que ses commentaires étaient en fin de compte nuisibles aux démocrates.

« Elle nous met dans une position où [les Démocrates] des États que Trump a gagnés voudront prendre encore plus de distance par rapport à elle », a déclaré un ancien haut responsable de l’aide Clinton. « Ça fait beaucoup d’Etats. »

Un autre ancien collaborateur de la campagne de Mme Clinton a mis en doute la pertinence des décisions derrière ses remarques. Depuis des mois, certains Démocrates soutiennent que le sentiment d’échec et l’amertume de Clinton qui ne digère toujours pas son échec, mais qui au-delà, est totalement incapable d’en accepter la moindre responsabilité (dans son livre, « What Happened », elle blâme tout le monde sauf elle) sape les efforts de reconstruction du parti.

Certains lui ont dit qu’elle devrait s’inspirer de l’ancien président Obama et ne faire des déclarations que lorsque c’est essentiel.

Même avant de lancer sa tournée de livres l’automne dernier pour « What Happened », les stratèges du parti disaient que Clinton devrait faire profil bas. Elle n’a pas écouté. Mais sa sortie contre les femmes blanches mariées a fait déborder le vase.

« Elle m’ennuie. Pour autant que je sache, elle ennuie tout le monde « , a déclaré une mère qui a voté pour Clinton en 2016. « Qui la laisse dire ce genre de choses ? »

« Nous avons besoin de dirigeants pour regarder vers 2020, et comment unifier le parti, et pas quelqu’un qui continue à remettre en cause le passé. »

En réaction, Mike Reed, le directeur adjoint des communications du parti Républicain (RNC), a envoyé des emails aux journalistes pour expliquer :

« Au RNC, nous essayons de ne plus nous concentrer sur Hillary Clinton. Nous essayons vraiment très fort . Mais ce qu’elle a dit là, c’est impossible à ignorer. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

http://thehill.com/homenews/campaign/378259-dems-are-angry-over-hillary-clintons-latest-comments

http://www.foxnews.com/politics/2018/03/13/hillary-clinton-blames-pressure-from-men-for-why-white-women-voted-for-trump.html

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz