FLASH
[24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 mars 2018
C’est bon d’avoir une femme à la maison

« Les femmes blanches mariées votent comme leur mari, leur patron, leur fils disent qu’elles doivent voter » a déclaré Hillary Clinton à Mumbai, déclenchant la foudre des Démocrates et des féministes.

Lors d’une tournée en Inde, Hillary Clinton a expliqué que si « les femmes blanches mariées » n’ont pas voté pour elle, c’est parce qu’elles obéissent à leurs maris, à leurs patrons, et à leurs fils.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les féministes ont été scandalisées, les Démocrates aussi, que quelques jours après la Journée internationale de la femme, Hillary Clinton insulte et humilie la moitié des femmes d’Amérique, considérant que si elles n’ont pas voté pour elle, c’est parce qu’elles sont des idiotes incapables d’avoir une pensée propre.

Comme l’insulte est basse. Hillary Clinton considère qu’une femme qui n’approuve pas ses choix politiques est forcément débile. 50 ans de combat féministe pour en arriver là, le dégoût se lisait sur le visage des commentateurs des chaînes câblées.

Mais sa remarque a rappelé à quel point la candidate heureusement exclue de la compétition méprise les Américains. En 2016, pendant la campagne électorale, elle avait accusé les gens qui pensent voter pour Trump de « panier de gens dégoûtants, racistes, sexistes, homophobes, xénophobes et islamophobes « , une phrase qui avait choqué et qui l’a suivie jusqu’au dernier bulletin de vote déposé pour son concurrent.

Même certains des anciens assistants et substituts de Mme Clinton ont déclaré que l’ancienne candidate Démocrate à la présidence devrait « se retirer des discussions sur l’échec de sa campagne parce qu’elle est nuisible pour le parti ».

Lors d’entretiens avec The Hill, les alliés les plus fervents de Clinton ainsi que des conseillers de longue date ont affirmé que ses commentaires étaient en fin de compte nuisibles aux démocrates.

« Elle nous met dans une position où [les Démocrates] des États que Trump a gagnés voudront prendre encore plus de distance par rapport à elle », a déclaré un ancien haut responsable de l’aide Clinton. « Ça fait beaucoup d’Etats. »

Un autre ancien collaborateur de la campagne de Mme Clinton a mis en doute la pertinence des décisions derrière ses remarques. Depuis des mois, certains Démocrates soutiennent que le sentiment d’échec et l’amertume de Clinton qui ne digère toujours pas son échec, mais qui au-delà, est totalement incapable d’en accepter la moindre responsabilité (dans son livre, « What Happened », elle blâme tout le monde sauf elle) sape les efforts de reconstruction du parti.

Certains lui ont dit qu’elle devrait s’inspirer de l’ancien président Obama et ne faire des déclarations que lorsque c’est essentiel.

Même avant de lancer sa tournée de livres l’automne dernier pour « What Happened », les stratèges du parti disaient que Clinton devrait faire profil bas. Elle n’a pas écouté. Mais sa sortie contre les femmes blanches mariées a fait déborder le vase.

« Elle m’ennuie. Pour autant que je sache, elle ennuie tout le monde « , a déclaré une mère qui a voté pour Clinton en 2016. « Qui la laisse dire ce genre de choses ? »

« Nous avons besoin de dirigeants pour regarder vers 2020, et comment unifier le parti, et pas quelqu’un qui continue à remettre en cause le passé. »

En réaction, Mike Reed, le directeur adjoint des communications du parti Républicain (RNC), a envoyé des emails aux journalistes pour expliquer :

« Au RNC, nous essayons de ne plus nous concentrer sur Hillary Clinton. Nous essayons vraiment très fort . Mais ce qu’elle a dit là, c’est impossible à ignorer. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

http://thehill.com/homenews/campaign/378259-dems-are-angry-over-hillary-clintons-latest-comments

http://www.foxnews.com/politics/2018/03/13/hillary-clinton-blames-pressure-from-men-for-why-white-women-voted-for-trump.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz