Quantcast
FLASH
[15/09/2019] Officiel : les Parisiens sont masochistes. Hidalgo est en tête au 1er tour, malgré les rats, la saleté, les embouteillages et les rues bloquées  |  [14/09/2019] Des installations pétrolières de l’Arabie saoudite bombardées par des frappes de drones d’une organisation terroriste affiliée à l’Iran au Yémen  |  Trump confirme la mort du fils de Ben Laden  |  [11/09/2019] Elizabeth Warren devant Biden auprès des Démocrates  |  Une femme poignardée à Jaffa au sud Tel Aviv lors d’un attentat terroriste. La police mène une chasse à l’homme à la recherche de l’agresseur, qui ne ressemble pas à un nazi blanc suprémaciste  |  Vers 12:00, les sirènes d’alarme ont retenti dans le sud d’Israël, près de la frontière avec Gaza, un certain nombre de bruits d’explosions ont été entendues  |  Le régime iranien prie pour la défaite de @netanyahu, qui lui a fait plus de mal que quiconque. Ce faisant, il montre aux israéliens que Bibi est le meilleur candidat pour la sécurité  |  [10/09/2019] #Israël : Le dôme de fer a fait son travail, plusieurs interceptions entendues  |  #Israël : Alerte missile a retentit ce soir sur les villes d’Ashkelon et d’Ashdod  |  La toute 1ère cérémonie en dehors des USA commémorant les attentats du 11 septembre aura lieu dans le pays qui a apporté à l’Occident les droits de l’homme – non, pas la France – Jérusalem #September11  |  [07/09/2019] Un gang terroriste de Gaza a lancé un drone sur Israël qui a largué un explosif ; un véhicule de l’armée a été légèrement endommagé. En réponse, Tsahal a ciblé les terroristes  |  [06/09/2019] Rafraîchissant : seuls 6% des électeurs américains croient au risque d’un réchauffement climatique  |  [04/09/2019] #Brexit: Le parlement a forcé le Premier ministre Boris Johnson à demander une extension pour sortir de l’UE – totalement contre le choix du peuple  |  La dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam, affirme que le projet de loi communiste controversé sur l’extradition a été entièrement retiré par la Chine  |  #Israël remporte toutes les médailles du championnat du monde de planche à voile  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 mars 2018
C’est bon d’avoir une femme à la maison

« Les femmes blanches mariées votent comme leur mari, leur patron, leur fils disent qu’elles doivent voter » a déclaré Hillary Clinton à Mumbai, déclenchant la foudre des Démocrates et des féministes.

Lors d’une tournée en Inde, Hillary Clinton a expliqué que si « les femmes blanches mariées » n’ont pas voté pour elle, c’est parce qu’elles obéissent à leurs maris, à leurs patrons, et à leurs fils.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les féministes ont été scandalisées, les Démocrates aussi, que quelques jours après la Journée internationale de la femme, Hillary Clinton insulte et humilie la moitié des femmes d’Amérique, considérant que si elles n’ont pas voté pour elle, c’est parce qu’elles sont des idiotes incapables d’avoir une pensée propre.

Comme l’insulte est basse. Hillary Clinton considère qu’une femme qui n’approuve pas ses choix politiques est forcément débile. 50 ans de combat féministe pour en arriver là, le dégoût se lisait sur le visage des commentateurs des chaînes câblées.

Mais sa remarque a rappelé à quel point la candidate heureusement exclue de la compétition méprise les Américains. En 2016, pendant la campagne électorale, elle avait accusé les gens qui pensent voter pour Trump de « panier de gens dégoûtants, racistes, sexistes, homophobes, xénophobes et islamophobes « , une phrase qui avait choqué et qui l’a suivie jusqu’au dernier bulletin de vote déposé pour son concurrent.

Même certains des anciens assistants et substituts de Mme Clinton ont déclaré que l’ancienne candidate Démocrate à la présidence devrait « se retirer des discussions sur l’échec de sa campagne parce qu’elle est nuisible pour le parti ».

Lors d’entretiens avec The Hill, les alliés les plus fervents de Clinton ainsi que des conseillers de longue date ont affirmé que ses commentaires étaient en fin de compte nuisibles aux démocrates.

« Elle nous met dans une position où [les Démocrates] des États que Trump a gagnés voudront prendre encore plus de distance par rapport à elle », a déclaré un ancien haut responsable de l’aide Clinton. « Ça fait beaucoup d’Etats. »

Un autre ancien collaborateur de la campagne de Mme Clinton a mis en doute la pertinence des décisions derrière ses remarques. Depuis des mois, certains Démocrates soutiennent que le sentiment d’échec et l’amertume de Clinton qui ne digère toujours pas son échec, mais qui au-delà, est totalement incapable d’en accepter la moindre responsabilité (dans son livre, « What Happened », elle blâme tout le monde sauf elle) sape les efforts de reconstruction du parti.

Certains lui ont dit qu’elle devrait s’inspirer de l’ancien président Obama et ne faire des déclarations que lorsque c’est essentiel.

Même avant de lancer sa tournée de livres l’automne dernier pour « What Happened », les stratèges du parti disaient que Clinton devrait faire profil bas. Elle n’a pas écouté. Mais sa sortie contre les femmes blanches mariées a fait déborder le vase.

« Elle m’ennuie. Pour autant que je sache, elle ennuie tout le monde « , a déclaré une mère qui a voté pour Clinton en 2016. « Qui la laisse dire ce genre de choses ? »

« Nous avons besoin de dirigeants pour regarder vers 2020, et comment unifier le parti, et pas quelqu’un qui continue à remettre en cause le passé. »

En réaction, Mike Reed, le directeur adjoint des communications du parti Républicain (RNC), a envoyé des emails aux journalistes pour expliquer :

« Au RNC, nous essayons de ne plus nous concentrer sur Hillary Clinton. Nous essayons vraiment très fort . Mais ce qu’elle a dit là, c’est impossible à ignorer. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

http://thehill.com/homenews/campaign/378259-dems-are-angry-over-hillary-clintons-latest-comments

http://www.foxnews.com/politics/2018/03/13/hillary-clinton-blames-pressure-from-men-for-why-white-women-voted-for-trump.html

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz