FLASH
[12/12/2018] Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  |  #Strasbourg : le nouveau bilan ne cesse de s’alourdir : 2 morts, 14 blessés dont 7 graves  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 18 mars 2018

C’est un des traits dominants de la politique allemande que d’étendre son hégémonie sur l’UE et les nations occidentales. Aussi, le rapport de force de l’empire germanique de Merkel a depuis longtemps trouvé les moyens de son hégémonie dans la guerre psychologique et la propagande islamisante pro-migrants. Les armées de migrants sont naturellement utilisées pour la guerre de domination de l’empire allemand de Merkel contre l’Autriche, la Pologne, la Hongrie et les nations de l’est de l’Europe sous domination germanique.

Comme dans toutes les formes de guerre psychologique, la propagande de l’idéologie pro-migrants est l’expression principale de l’hégémonie allemande pour gagner la guerre de domination de l’espace du pouvoir politique de l’UE, où la plupart des institutions ont été investies par l’ordre de l’empire germanique.

Nous sommes donc en guerre les uns contre les autres face à l’invasion des hordes de migrants.

Un front de bataille dans la guerre psychologique contre l’UE germanique traverse toutes les nations européennes, continûment et en permanence. Et c’est ce front de bataille anti-migrants qui place chacun des pays européens dans le camp de la soumission à l’empire allemand de Merkel ou dans la résistance résolue à l’hégémonie allemande dans sa guerre de domination de l’espace de l’UE. Il n’y a pas de position neutre. Les peuples seront tôt ou tard forcément pour ou contre les effets destructeurs de la politique allemande de domination islamisante de Merkel qui encourage l’invasion de l’Europe entière par des hordes de migrants.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mais n’y a-t-il pas, avec Macron, cette insistance qui semble vouloir mettre la domination de Merkel sur l’UE comme un modèle qui encourage la politique allemande à nier les conflits issus des violences dont sont responsables beaucoup de migrants. C’est la négation des violences physiques, des violences sexuelles, des violences politiques, des violences culturelles, des violences religieuses, et des violences idéologiques.

Et les peuples européens vivent en permanence dans la crainte de voir resurgir toutes ces formes de  violence chez eux, sans aucune protection de l’État républicain. C’est pourquoi l’État républicain, incapable de défendre la population, favorise toutes les discordes et tous les désordres provoqués par l’invasion des hordes de migrants. Ne doit-on pas juger, dans de telles circonstances, que la politique immigrationniste de Merkel finira par ne plus être la politique des pays européens. Elle finira par être, au contraire, la politique de domination de l’empire allemand qui fera sombrer à nouveau l’UE germanique dans la guerre de civilisation.

Ainsi les peuples européens sont contraints, du fait que le travail de sape de la politique allemande contre les nations est organisé en toute opacité, de se donner pour tâche politique de dénoncer l’épreuve de force de l’empire allemand de Merkel où les armées de migrants islamistes sont utilisées pour la guerre de domination de l’empire allemand de Merkel contre l’Autriche, la Pologne, la Hongrie et les nations de l’est de l’Europe. Le problème, c’est que ces pays ont décidé de résister à la domination de l’empire germanique. Ce n’est pas encore une guerre idéologique totale. Mais si Merkel ne connaît pas la dynamique de radicalisation irrésistible des islamistes, elle sera obligée de reconnaître les effets des tentatives encore embryonnaires de mobilisation totale des peuples européens contre la tyrannie pro-migrants de l’UE sous domination allemande.

Avec les élections à venir, un critère quantitatif permettra enfin de repérer une opposition très nette à Macron-Merkel et à la tyrannie de l’UE sous domination allemande avec les risques de dislocation de l’UE.

C’est la raison pour laquelle, l’application du concept de guerre totale de l’empire allemand contre les peuples européens, contre l’Autriche, la Pologne, la Hongrie et les nations de l’est de l’Europe, est devenu une réalité. L’empire allemand agit sous couvert d’un processus de mobilisation industrielle, technologique et financière, sur les pays de l’UE, totalement accompli sous domination allemande. La guerre de domination de l’empire allemand de Merkel opère une conversion radicale des économies des pays de l’UE en économie de soumission à la guerre idéologique de transformation mondialiste des civilisations de l’Occident chrétien.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’islamisme conquérant qui va dominer l’Europe ne connaît que la seule logique de la guerre.

Le retour des risques de guerre civile met en évidence le processus historique de la société affectée par cette transformation par l’islamisme conquérant jusque dans son organisation et dans le rôle des sexes.

C’est la mobilisation des résistants des nations européennes, dès le temps de paix, qui fait prendre conscience de la préparation nécessaire des pays européens à la guerre totale contre l’islamisme radical.

La  mobilisation de la Droite Nationale en France est exemplaire. Elle ne fait que rappeler la pesée globale de l’hégémonie de l’empire germanique de Merkel dont les contenus mystificateurs de la propagande mondialiste allemande pro-migrants sont encore mal distingués par les citoyens des pays européens.

La question de la mobilisation des peuples dans la guerre totale contre l’islamisme radical introduit à l’idée que l’invasion des hordes de migrants est le résultat de la guerre de domination de l’empire allemand de Merkel contre l’Autriche, la Pologne, la Hongrie et les nations de l’est de l’Europe, qui tentent de résister à la domination germanique. C’est pourquoi la Droite Nationale en France est la seule qui semble en mesure de reconstituer les conditions d’intelligibilité générale de la politique mondialiste pro-migrants de Merkel afin d’en supprimer les effets dévastateurs sur les mœurs, sur la religion et sur l’âme européenne.

Alors aujourd’hui, la question se pose de savoir si l’hégémonie de l’empire germanique de Merkel ne serait pas tout simplement la continuation logique de la seconde guerre mondiale « par d’autres moyens » selon le traité célèbre de stratégie militaire écrit par le général prussien, le grand Carl von Clausewitz. C’est bien là tout le danger de d’hégémonie de l’empire germanique de Merkel sur l’UE éclairci par Carl von Clausewitz.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz