FLASH
[11/12/2018] La grosse tuile : un juge condamne la porn star Stormy Daniels instrumentalisée par les Démocrates à payer 300 000 $ à #Trump suite à l’échec de sa poursuite en justice  |  #Strasbourg : 1 soldat français aurait été blessé durant les échanges de coup de feu avec le terroriste. Selon certaines informations, le terroriste lui-même a été blessé, mais a réussi à s’enfuir des lieux  |  Tristement, l’attentat de #Strasbourg est maintenant en tête des tendances jusqu’en Australie  |  #Strasbourg, bilan provisoire de l’immigration : 2 morts et 12 blessés  |  #Strasbourg : l’immigration se porte bien – la police demande juste aux gens de se barricader chez eux, et vient d’échanger des tirs avec le terroriste, mais sans islamophobie  |  Fusillade dans le centre de #Strasbourg : l’assaillant qui a été identifié, est fiché S pour radicalisation  |  Fusillade dans le centre de #Strasbourg : le tireur qui a pris la fuite, a été identifié  |  Strasbourg : l’attaque s’est produite près du Marché de Noël qui a déjà été ciblé par un projet d’attentat  |  Fusillade dans le centre de #Strasbourg : le tireur en fuite  |  Fusillade dans le centre de #Strasbourg : 1 mort et 6 blessées  |  Strasbourg 1 homme a ouvert le feu sur la foule, non loin de l’Hôtel de Police. Au moins 4 blessés. Tireur en fuite. Les autorités appellent les riverains à ne pas sortir de chez eux  |  Fusillade dans le centre de #Strasbourg : 1 mort et 3 blessées  |  Trump a forcé les 2 leaders de l’opposition à débattre devant les caméras du mur de sécurité au nom de la transparence de gouvernance – ils ont tenté de résister, en vain  |  Brésil : tuerie dans une église catholique – nouveau bilan 5 morts (le pays compte près de 65 000 morts par assassinat/an, mais rarement au hasard comme ici)  |  Brésil : 1 homme est entré dans une église catholique et a tué 4 personnes avec un pistolet, puis s’est donné la mort – identité et motif encore inconnus  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 19 mars 2018

On croit rêver, la Turquie est payée alors que le sang kurde coule depuis près de 2 mois. L’Union européenne a approuvé un paquet d’aide supplémentaire de 3 milliards d’euros pour l’État turc qui s’engage dans un nettoyage ethnique contre les Kurdes syriens dans le canton d’Afrin, au nord de la Syrie.

La Commission européenne a donné son feu vert à un deuxième programme d’aide financière en faveur de la Turquie qui héberge des réfugiés. Les 3 milliards d’euros seront alloués dans le cadre de l’accord controversé sur les réfugiés.

Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme ont protesté contre le nouveau train de mesures d’aide financière en faveur de la Turquie, faisant valoir qu’il ne s’agit pas d’une aide humanitaire puisque la Turquie a ouvertement utilisé les réfugiés pour exécrer un chantage sur les capitales européennes.

La Turquie avait déjà reçu une aide financière de 3 milliards d’euros. La Commission de Bruxelles a défendu l’idée que ce deuxième paquet serait accordé à la Turquie pour faciliter la vie des réfugiés.

En gros, le message pour Ankara est « vous pouvez continuer à sacrifier les Kurdes mais gardez bien les réfugiés chez vous ». Autrement dit, on vous laisse régler votre « problème » kurde par les armes, et vous vous démerdez avec les migrants.

L’Europe creuse ainsi sa propre tombe en ignorant où sont ses propres intérêts à long terme, en affectant des sommes faramineuses au régime islamiste sous le chantage d’Erdogan. L’intégrisme religieux financé par les contribuables européens aura encore de beaux jours devant lui, avec les conséquences que l’on peut attendre partout dans le monde… Et cela tant qu’il n’y aura pas de message clair venant de grandes puissances pour calmer les espoirs de conquête du dictateur musulman turc. Ça sera bientôt le tour de l’Europe, et les Kurdes ne seront plus là pour vous défendre. L’argent versé aujourd’hui sera l’argent des armes qui sera utilisé contre vous dans quelques années.

Le Collectif de Solidarité avec Afrin a organisé, ce mercredi 14 mars 2018, un rassemblement devant le Parlement européen de Bruxelles à 22h30 pour protester contre la décision de l’Europe d’allouer une somme de 3 milliards d’euros à la Turquie.

Ces chèques européens tombent alors que l’armée turque et ses gangs ont intensifié leurs bombardements sur le centre ville d’Afrin au cours des dernières 24 heures, après que le président turc Erdogan ait annoncé que leurs forces entreraient dans Afrin mercredi soir. Les bombardements de l’armée turque sur le centre-ville d’Afrin ont coûté la vie à quatre civils mercredi matin. Le soir du même jour, des sources locales indiquaient que deux autres enfants avaient été tués lors des frappes aériennes qui visaient la périphérie du centre ville d’Afrin.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

 

Le Parlement européen essaie de sauver son honneur 

Après 55 jours de cette offensive meurtrière qui a fait 428 victimes civiles, le Parlement européen a rédigé une proposition de résolution commune appelant le gouvernement turc à « retirer ses troupes et à jouer un rôle constructif dans le conflit syrien« .

La motion, qui sera décidée par un vote ce jeudi 15 mars 2018, déclare que le Parlement européen est « sérieusement préoccupé par l’escalade de la situation à Afrin« .

Le lancement de l’opération Branche d’Olivier a « ajouté une nouvelle dimension au conflit en Syrie, soulevant d’autres préoccupations humanitaires« , ainsi que des inquiétudes quant à ses effets sur les « équilibres internes délicats en Syrie et les chances de négocier un règlement du conflit », a déclaré le projet du Parlement européen.

Ce projet très tardif a également mis en lumière le danger des victimes civiles, en précisant que des centaines d’autres décès pourraient s’ajouter au « nombre élevé de victimes civiles » déjà signalé dans l’opération, ce qui pourrait entraîner « une nouvelle aggravation de la crise humanitaire du pays« .

Le Parlement européen s’inquiète particulièrement de ce que la présence de la Turquie à Afrin puisse laisser « une confrontation entre les forces turques et les forces assad ou russes« . La Turquie et les forces pro-Assad auraient déjà reçu des coups de feu en février lorsque la Turquie a bombardé les forces envoyées pour soutenir la défense d’Afrin.

« L’ouverture de nouveaux fronts en Syrie n’est pas dans l’intérêt de la sécurité de la Turquie« , a déclaré le projet.

Le Parlement européen s’est enfin déclaré préoccupé par la « montée des tensions » entre la Turquie et ses alliés de l’OTAN, les Etats-Unis, qui ont fait l’objet de vives critiques de la part des dirigeants turcs pour le soutien qu’ils ont apporté aux groupes kurdes depuis qu’ils ont entamé des opérations conjointes contre l’État islamique.

En somme, des parlottes sans résultats alors que l’armée turque a atteint les faubourgs de la ville d’Afrin qui lui oppose une vive résistance depuis le 20 janvier dernier. Malgré l’adoption d’une résolution par le Conseil de sécurité de l’ONU “réclamant” l’arrêt des opérations militaires en Syrie, les attaques de l’armée turque se sont intensifiées dans la zone au mépris du cessez-le-feu.

L’acharnement d’Ankara  contre le peuple kurde est totalement inacceptable, d’autant plus que les Kurdes ont joué un rôle décisif dans la guerre menée contre Daech. L’ approvisionnement en eau à Afrin est déjà coupé depuis une semaine. Recep Tayyip Erdogan a accusé mercredi le président américain d’aider les forces kurdes à se défendre contre l’offensive de la Turquie.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

 

Les milliards d’euros de l’Europe donnés à la Turquie ont eu un effet limité et sans aucune commission de contrôle…

L’UE a obtenu un effet « limité » pour les 9 milliards d’euros dépensés pour moderniser la Turquie ces dernières années, ont indiqué les membres d’un audit.

Les fonds de l’UE consacrés à l’amélioration de l’état de droit, de la gouvernance et des normes démocratiques « ne répondent pas suffisamment à certains besoins fondamentaux« , a déclaré la Cour des comptes européenne (CEA) à Luxembourg, le 14 mars 2018.

Les fonds consacrés à l’impartialité des juges, aux mesures anti-corruption, contre le crime organisé et pour la liberté de la presse « ont à peine répondu à certains besoins fondamentaux« , a-t-il ajouté.

La Turquie a « reculé » sur les réformes depuis 2013 en raison du « manque de volonté politique« , a ajouté la Cour des comptes.

Elle a « aggravé » la situation « par des licenciements massifs, des suspensions de fonctionnaires et des restrictions sur la société civile » dans le cadre des « mesures répressives post-coup d’Etat » du président Recep Tayyip Erdogan à partir de 2016, a indiqué la Cour.

La répression après le coup d’Etat « a miné la position de la Turquie vis-à-vis de l’UE » et « affecté la capacité administrative de la Turquie par son ampleur« , a-t-il déclaré.

« Nous considérons donc que l’efficacité de [9 milliards d’euros] n’était que limitée« , a déclaré la Cour des comptes européenne.

L’audit de l’UE a critiqué la Commission européenne pour ne pas avoir imposé de conditions plus strictes sur la manière dont ses fonds ont été utilisés – une leçon pour la politique d’élargissement de l’UE dans les Balkans occidentaux.

Le rapport de la CEA vient en avance sur les plans des dirigeants de l’UE pour discuter des relations avec la Turquie lors d’un sommet à Bruxelles la semaine prochaine. Il précède également un sommet UE-Turquie durant le mois de mars et un rapport d’avancement de la Commission sur la Turquie en avril, préparant le terrain pour les décisions de l’UE sur les futurs fonds pour la Turquie dans le budget de l’UE pour l’après 2020.

Le rapport a noté que 75% des ONG turques ou d’autres associations défendant les droits civils avaient disparu dans les mesures post-coup d’Etat de 2016 d’Erdogan.

Il a ajouté que la commission avait « systématiquement signalé de graves attaques contre la liberté de la presse en Turquie » depuis lors.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz