FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 mars 2018

L’an dernier, le président Trump s’est découvert un défenseur improbable, l’ex-président démocrate américain Jimmy Carter, qui fit cette déclaration à Maureen Dowd du New York Times (1) qu’aucun média francophone n’a évidemment reproduit car elle les accuse directement :

« Je pense que les médias ont été plus durs avec Trump qu’avec n’importe quel autre président dont j’ai jamais entendu parler. Je pense qu’ils se sentent libres de prétendre que Trump est mentalement dérangé et toutes les autres choses sans hésitation. »

Avant cela, l’université Harvard avait dirigé une enquête qui indiquait que durant le premier mois de sa présidence – donc avant que Trump n’ait pu faire quoi que ce soit, négatif ou positif – 90% des articles publiés sur Trump étaient négatifs, un seul média était à peu près neutre, avec 52% négatif et 48% positif, et c’était Fox News. Mes amis démocrates n’ont jamais entendu parler de cette étude : la presse de gauche l’a enterré très profond. Lorsque j’en parlais à un proche, farouche anti-Trump, il me demanda, déstabilisé, ce que « négatif » voulait dire. C’est tout ce qu’il pu trouver comme argument.

Une nouvelle étude vient d’être publiée par le Media Research Center (2). Elle couvre les trois « gros » réseaux câblés : ABC, CBS, et NBC. Elle montre que la couverture médiatique du président Trump reste à 91% négative après un an de sa présidence. C’est une tendance sans précédent.

En détail, les analystes, qui ont examiné plus de 500 émissions et bulletins d’information du soir en janvier et février 2018 sur les trois chaînes, ont constaté que :

  • Les présentateurs et les personnes invitées ont fait 10 fois plus de commentaires négatifs sur le président que de déclarations positives.
  • Sur un total de 712 commentaires, seulement 65 ont été positifs, soit 9%. Le reste – 647 commentaires – était négatif, soit 91%.
  • L’enquête en cours sur la collusion avec la Russie a été le principal sujet, suivi des questions d’immigration, de la récente fermeture du gouvernement (en raison d’une absence de vote sur le budget), et de la réponse de la Maison-Blanche à la fusillade des étudiants de Parkland.
  • Les analystes ont constaté que 63 % de la couverture médiatique était consacrée aux scandales – et seulement 37 % aux véritables questions politiques.
  • Malgré la couverture massive du dossier sur la collusion avec la Russie, les chaînes n’ont presque pas consacrée de temps d’antenne pour poser des questions sur la façon dont l’enquête a commencé, ou si l’enquête actuelle du conseiller juridique spécial Robert Mueller est biaisée.

« Les résultats sont virtuellement inchangés par rapport à la couverture négative de 90 % que nous avons documenté pour l’ensemble de 2017, et ils correspondent à la couverture négative de 91% que nous avons comptabilisée pendant la campagne électorale de 2016 », a déclaré Rich Noyes, rédacteur en chef de Newsbusters.org, la branche analytique du Centre de recherche sur les médias.

Faisons le point :

  • Les impôts des Américains et des entreprises ont considérablement baissé,
  • L’Administration Trump a créé plus de 3 millions de nouveaux emplois depuis l’élection,
  • La confiance des ménages est à son plus haut depuis 18 ans,
  • Les salaires progressent plus vite que durant les 10 dernières années, alors qu’ils stagnaient depuis environ 20 ans,
  • L’optimisme des industries manufacturières est au plus haut de tous les temps, ou plus exactement, depuis que ce chiffre est mesuré, et des entreprises reviennent s’installer aux Etats-Unis
  • Le chômage des Hispaniques et celui des Noirs américains et à son plus bas historique, celui des femmes au plus bas depuis 18 ans,
  • Le nombre de demandeurs d’emploi est au plus bas depuis 50 ans,
  • En février 2018, le secteur minier et manufacturier a créé plus d’emplois que n’importe quel mois depuis 20 ans,
  • 6 millions d’Américains ont reçu une prime exceptionnelle, non prévue dans les budgets des entreprises, suite à la baisse des impôts sur les sociétés,

Et les médias sont à 91% négatifs ?

On peut légitimement se demander si cette hostilité extrême ne nuit pas aux intérêts des Etats-Unis et si les médias ne sont pas en train de chercher querelle au rêve américain.

Car ce n’est plus de l’information, c’est de la destruction !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) https://www.nytimes.com/2017/10/21/opinion/sunday/jimmy-carter-lusts-trump-posting.html
(2) http://www.thegatewaypundit.com/2018/03/historic-bias-study-finds-91-broadcast-coverage-president-trump-negative/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz