FLASH
[21/04/2018] Arabie saoudite : coups de feu près du palais royal des Saoud. Le prince a été évacué dans un bunker  |  [20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  |  L’équipe de télé de CBS a visité Douma et a vu et filmé le cylindre de gaz chimique coincé dans un immeuble. Comment est-ce possible que les Russes ne l’aient pas vu ?  |  Toulouse, avantage de l’immigration : nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab  |  Allemagne : une cadre du parti de Merkel, propriétaire d’un hôtel, recevra 2,7 millions d’euros pour héberger 31 migrants  |  La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur de Bachar el-Assad  |  Nantes : « On va tous vous tuer, Allahou Akbar », un musulman modéré menace de mort des militaires de l’opération Sentinelle sur le périphérique  |  Interview de Macron: La Maison-Blanche contredit le président et répète que les Etats-Unis ne resteront pas en Syrie  |  Cette nuit, et pour la 2e fois en 7 jours, israël a bombardé une base militaire près de Homs en Syrie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 mars 2018

L’an dernier, le président Trump s’est découvert un défenseur improbable, l’ex-président démocrate américain Jimmy Carter, qui fit cette déclaration à Maureen Dowd du New York Times (1) qu’aucun média francophone n’a évidemment reproduit car elle les accuse directement :

« Je pense que les médias ont été plus durs avec Trump qu’avec n’importe quel autre président dont j’ai jamais entendu parler. Je pense qu’ils se sentent libres de prétendre que Trump est mentalement dérangé et toutes les autres choses sans hésitation. »

Avant cela, l’université Harvard avait dirigé une enquête qui indiquait que durant le premier mois de sa présidence – donc avant que Trump n’ait pu faire quoi que ce soit, négatif ou positif – 90% des articles publiés sur Trump étaient négatifs, un seul média était à peu près neutre, avec 52% négatif et 48% positif, et c’était Fox News. Mes amis démocrates n’ont jamais entendu parler de cette étude : la presse de gauche l’a enterré très profond. Lorsque j’en parlais à un proche, farouche anti-Trump, il me demanda, déstabilisé, ce que « négatif » voulait dire. C’est tout ce qu’il pu trouver comme argument.

Une nouvelle étude vient d’être publiée par le Media Research Center (2). Elle couvre les trois « gros » réseaux câblés : ABC, CBS, et NBC. Elle montre que la couverture médiatique du président Trump reste à 91% négative après un an de sa présidence. C’est une tendance sans précédent.

En détail, les analystes, qui ont examiné plus de 500 émissions et bulletins d’information du soir en janvier et février 2018 sur les trois chaînes, ont constaté que :

  • Les présentateurs et les personnes invitées ont fait 10 fois plus de commentaires négatifs sur le président que de déclarations positives.
  • Sur un total de 712 commentaires, seulement 65 ont été positifs, soit 9%. Le reste – 647 commentaires – était négatif, soit 91%.
  • L’enquête en cours sur la collusion avec la Russie a été le principal sujet, suivi des questions d’immigration, de la récente fermeture du gouvernement (en raison d’une absence de vote sur le budget), et de la réponse de la Maison-Blanche à la fusillade des étudiants de Parkland.
  • Les analystes ont constaté que 63 % de la couverture médiatique était consacrée aux scandales – et seulement 37 % aux véritables questions politiques.
  • Malgré la couverture massive du dossier sur la collusion avec la Russie, les chaînes n’ont presque pas consacrée de temps d’antenne pour poser des questions sur la façon dont l’enquête a commencé, ou si l’enquête actuelle du conseiller juridique spécial Robert Mueller est biaisée.

« Les résultats sont virtuellement inchangés par rapport à la couverture négative de 90 % que nous avons documenté pour l’ensemble de 2017, et ils correspondent à la couverture négative de 91% que nous avons comptabilisée pendant la campagne électorale de 2016 », a déclaré Rich Noyes, rédacteur en chef de Newsbusters.org, la branche analytique du Centre de recherche sur les médias.

Faisons le point :

  • Les impôts des Américains et des entreprises ont considérablement baissé,
  • L’Administration Trump a créé plus de 3 millions de nouveaux emplois depuis l’élection,
  • La confiance des ménages est à son plus haut depuis 18 ans,
  • Les salaires progressent plus vite que durant les 10 dernières années, alors qu’ils stagnaient depuis environ 20 ans,
  • L’optimisme des industries manufacturières est au plus haut de tous les temps, ou plus exactement, depuis que ce chiffre est mesuré, et des entreprises reviennent s’installer aux Etats-Unis
  • Le chômage des Hispaniques et celui des Noirs américains et à son plus bas historique, celui des femmes au plus bas depuis 18 ans,
  • Le nombre de demandeurs d’emploi est au plus bas depuis 50 ans,
  • En février 2018, le secteur minier et manufacturier a créé plus d’emplois que n’importe quel mois depuis 20 ans,
  • 6 millions d’Américains ont reçu une prime exceptionnelle, non prévue dans les budgets des entreprises, suite à la baisse des impôts sur les sociétés,

Et les médias sont à 91% négatifs ?

On peut légitimement se demander si cette hostilité extrême ne nuit pas aux intérêts des Etats-Unis et si les médias ne sont pas en train de chercher querelle au rêve américain.

Car ce n’est plus de l’information, c’est de la destruction !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) https://www.nytimes.com/2017/10/21/opinion/sunday/jimmy-carter-lusts-trump-posting.html
(2) http://www.thegatewaypundit.com/2018/03/historic-bias-study-finds-91-broadcast-coverage-president-trump-negative/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz