FLASH
[20/10/2018] Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 mars 2018

Deux experts indépendants ont été désignés pour enquêter sur le passé genevois de l’islamologue Tariq Ramadan. Leur analyse portera sur la période 1984-2004.

A la demande du DIP, le Conseil d’Etat genevois ouvre une analyse indépendante pour faire la lumière sur ce qui s’est passé autour de l’ex-enseignant Tariq Ramadan. Il a désigné deux experts, un homme et une femme.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Quynh Steiner Schmid, membre du Conseil supérieur de la magistrature genevois et ancienne juge au Tribunal administratif de première instance, et Michel Lachat, ex-président du Tribunal fribourgeois des mineurs, ont fait part de leur disponibilité et de leur intérêt, a indiqué mercredi devant les médias le président du gouvernement François Longchamp. « Ils se mettront au travail cette semaine », a-t-il précisé.

Une semaine après avoir annoncé l’ouverture d’une enquête externe, la magistrate Anne Emery-Torracinta, en charge de l’Instruction publique (DIP) a explicité le mandat des experts. Premièrement, leur analyse portera sur les 20 années – de 1984 à 2004 – durant lesquelles l’islamologue Tariq Ramadan a enseigné à Genève, d’abord au cycle d’orientation des Coudriers puis au collège de Saussure.

Ensuite, les experts devront analyser comment les affaires d’atteinte à l’intégrité sexuelle des élèves par des collaborateurs du DIP et de harcèlement ont été traitées au collège de Saussure. Enfin, ils devront s’intéresser à la manière dont le secrétariat général a traité ces situations au cours de ces 30 dernières années, sous la houlette de quatre conseillers d’Etat différents.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Secret de fonction levé

Les deux experts auront accès à tous les documents en possession de l’Etat. Il leur reviendra de lancer un appel à témoins et de dénoncer d’éventuels cas pénaux à la justice. Les collaborateurs actuels du DIP seront déliés du secret de fonction. La levée du secret de fonction touchera aussi les ex-collaborateurs invités à témoigner, mais rien ne pourra les obliger à le faire, a précisé M. Longchamp.

Source : Arcinfo.ch

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz