FLASH
[24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 mars 2018

La loi Taylor Force, qui porte le nom de cet américain qui a été poignardé à mort par un colon arabe en Israël en 2016, et dont la famille du terroriste reçoit des mains de Mahmoud Abbas un salaire mensuel à vie en récompense de son acte (11 personnes ont été grièvement blessées), devrait être votée cette semaine.

Le projet de loi visant à réduire considérablement l’aide annuelle de 300 millions de dollars des États-Unis à l’Autorité palestinienne, à moins qu’elle ne prenne des mesures pour cesser de faire ce que les législateurs ont décrit comme des « paiements récompensant les crimes terroristes », doit être adopté par le Congrès américain cette semaine dans le cadre d’un important projet de loi de dépenses publié ce mercredi.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cette loi, connue sous le nom de Taylor Force Act, a été ainsi baptisée en l’honneur d’un ancien combattant américain de 29 ans poignardé mortellement par un colon arabe palestinien lors d’une visite en Israël en 2016.

La loi vise non seulement à empêcher les Palestiniens de verser des allocations, appelées « paiements aux martyrs », aux familles des militants tués ou emprisonnés par les autorités israéliennes, mais surtout à ce que l’argent des contribuables américains termine sur les comptes bancaires de terroristes. Les paiements peuvent atteindre 3 500 $ par mois, et sont à juste titre considérés comme un outil de recrutement de terroristes et une incitation à tuer des juifs.

Avec le système actuel auquel Mahmoud Abbas a plusieurs fois et publiquement refusé de renoncer, tout terroriste tué ou emprisonné par la police israélienne après avoir commis un crime, ainsi que sa famille reçoivent ce paiement mensuel.

Les dirigeants de la Chambre des représentants et du Sénat des États-Unis sont parvenus hier mercredi 21 mars 2018 à un accord sur le projet de loi de dépenses, qu’ils ont l’intention d’adopter d’ici vendredi soir.

Les parents de Taylor Force vivent en Caroline du Sud, l’État d’origine du sénateur républicain Lindsey Graham, qui a présenté le projet de loi.

« L’adoption du Taylor Force Act nous donnera l’influence nécessaire auprès des Palestiniens pour repousser cette politique scandaleuse », a déclaré M. Graham dans une déclaration mercredi.

Cette mesure a été adoptée par la Chambre des représentants depuis un certain temps. Malgré le fort sentiment pro-israélien de la plupart des membres du Congrès, la préoccupation de certains était que couper trop d’aide pourrait conduire à une augmentation de l’instabilité et de la violence dans les territoires disputés, car les Palestiniens, trop habitués à recevoir l’aide internationale (le montant le plus important au monde par habitant), ne cherchent pas trop à se prendre en charge.

Les responsables palestiniens ont déclaré qu’ils considèrent ces paiements comme un soutien nécessaire aux proches des personnes emprisonnées par Israël pour avoir « lutté contre l’occupation » (nom de code pour « tuer des civils innocents ») ou qui sont mortes dans le cadre de cette « cause ». Evidemment, il s’agit toujours de la même idéologie tirée du Coran, qui impose à tout bon musulman de s’engager dans la conquête du monde au nom d’Allah.

Les dirigeants européens font mine d’ignorer qu’une partie de l’argent de leurs contribuables sert à payer des terroristes, certains d’entre-eux, semble-t-il, s’en réjouissent.

Les médias en langue française prennent un grand soin pour que le grand public n’apprenne pas que les dirigeants palestiniens versent des salaires aux terroristes tués ou emprisonnés et à leurs familles.

Le président Macron garde sur ce sujet un coupable silence, et il s’est abstenu de prendre des mesures de lutte contre le terrorisme palestinien, et faire cesser ce scandale.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : Reuters

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz